Mercedes explique sa "connerie monumentale" au stand à Sakhir

Toto Wolff a expliqué après la course du GP de Sakhir qu'un problème à la radio avait entraîné le cafouillage qui a coûté à George Russell une probable première victoire en F1.

Pour sa première apparition avec Mercedes, en tant que remplaçant de Lewis Hamilton, George Russell a dominé la majorité de la course du GP de Sakhir et semblait en passe de remporter l'épreuve. Mais c'était sans compter sur une erreur de son écurie dans les stands sous voiture de sécurité.

Au 59e tour, le Safety Car est sorti suite à l'accident de Jack Aitken qui a laissé une partie de son aileron avant sur la piste. Mercedes a alors appelé ses deux pilotes au stand, pour effectuer un double arrêt qui ne pose d'habitude pas de problème aux septuples Champions du monde. Mais cette fois, la situation a rapidement tourné au désastre : si l'arrêt de Russell s'est relativement bien passé, quoi que lent, il a vite été clair que le Britannique n'avait pas reçu les bons pneus avant.

Lire aussi :

Cela a, en plus de causé sa perte, entraîné un arrêt d'une longueur d'une trentaine de secondes pour Valtteri Bottas qui a dû conserver ses pneus durs car son train était déjà à moitié sur la voiture de son équipier du jour.

"Pour nous, ça a juste été une connerie monumentale", a expliqué Toto Wolff, directeur de Mercedes, après la course. Puis quand Motorsport.com l'a interrogé sur l'incident, il a révélé qu'un problème de radio était à l'origine de toute la séquence. "Ce qui s'est passé, c'est que quand nous avons appelé les équipes d'arrêts au stand, ils ont eu un appel sur les radios et ont sorti les bons pneus."

"Un côté du garage, celui de George, n'a pas entendu l'appel. Nous avions une radio qui ne fonctionnait pas, et alors nous avions les mauvais gars avec les mauvais pneus [pour Bottas] qui étaient dehors [à attendre Russell]. Nous avons su immédiatement, quand Valtteri n'a pas eu ses pneus, que les siens étaient sur la voiture de George. Nous avons monté les anciens pneus durs de Valtteri que nous venions de retirer de la voiture, et nous savions qu'il fallait arrêter George de nouveau."

Malgré ce problème, et en attendant une éventuelle pénalité, Russell était toujours en position de l'emporter sur la piste depuis la cinquième place au moment de la fin de la voiture de sécurité. Le Britannique est rapidement remonté jusqu'au deuxième rang, moins de deux secondes derrière Sergio Pérez, mais c'est alors qu'une crevaison l'a touché et obligé à un nouveau passage par les stands. Il a finalement terminé neuvième.

"La crevaison lente est probablement arrivée parce qu'il a dû sortir de la trajectoire de nombreuses fois afin de dépasser", a ajouté Wolff. "Concernant la victoire ? Je ne sais pas. Je pense que notre planificateur a dit qu'il rattraperait Sergio et peut-être que le DRS nous aurait aidés, mais je ne suis pas sûr [s'il aurait gagné]. Sergio a réalisé une course brillante, brillante, et mérite la victoire parce que nous avons fait trop d'erreurs, et nous n'avons pas eu de chance avec la crevaison."

partages
commentaires
Russell : Perdre deux fois la victoire à Bahreïn "fait vraiment mal".

Article précédent

Russell : Perdre deux fois la victoire à Bahreïn "fait vraiment mal".

Article suivant

Russell échappe à la disqualification et conserve ses points

Russell échappe à la disqualification et conserve ses points
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de Sakhir
Catégorie Course
Lieu Sakhir
Pilotes George Russell
Équipes Mercedes
Auteur Fabien Gaillard
L'ascension éclair de Yuki Tsunoda racontée par ceux qui l'ont épaulé Prime

L'ascension éclair de Yuki Tsunoda racontée par ceux qui l'ont épaulé

Yuki Tsunoda impressionne pour sa première saison F1, comme il l'a fait durant ses brefs passages en F3 puis en F2. Motorsport.com a interrogé le principal intéressé et ceux qui l'ont entouré, afin de comprendre ce qui le rend si spécial...

Alonso : "Je suis content de tout ce que je vois en F1" Prime

Alonso : "Je suis content de tout ce que je vois en F1"

Lors d'une table ronde en petit comité en marge du Grand Prix du Portugal, Fernando Alonso a évoqué son retour en Formule 1, l'avenir de la catégorie reine et son évolution depuis ses débuts en 2001, entre autres. Entretien.

Formule 1
6 mai 2021
Pourquoi McLaren souhaite changer la façon de voter en F1 Prime

Pourquoi McLaren souhaite changer la façon de voter en F1

La semaine dernière, Zak Brown, PDG de McLaren, a écrit une lettre ouverte dans laquelle il expose en détail ses idées sur la direction que prend la Formule 1.

Formule 1
5 mai 2021
Les subtiles évolutions qui maintiennent Red Bull dans le coup Prime

Les subtiles évolutions qui maintiennent Red Bull dans le coup

Au Portugal, Red Bull n’a pas été à la hauteur de Mercedes. Pourtant, le résultat du Grand Prix ne reflète pas le potentiel de l’écurie. Avec de nouvelles évolutions apportées, Red Bull affiche de belles promesses pour le reste d’une saison qui s’annonce bien plus indécise que les précédentes.

Formule 1
4 mai 2021
Les notes du Grand Prix du Portugal 2021 Prime

Les notes du Grand Prix du Portugal 2021

Lewis Hamilton s'est imposé pour la deuxième fois de la saison 2021. Après le Grand Prix du Portugal, troisième manche du championnat, voici les notes attribuées aux pilotes.

Formule 1
3 mai 2021
Les données qui laissent Red Bull et Mercedes dans le doute à Portimão Prime

Les données qui laissent Red Bull et Mercedes dans le doute à Portimão

Lewis Hamilton a terminé en tête de la cruciale séance d'EL2 ce vendredi au Portugal, mais l'équipe Mercedes n'est pas certaine d'avoir l'avantage sur Red Bull. Les températures fraîches et le vent, combinés à la surface glissante du circuit de l'Algarve, offrent aux pilotes des conditions difficiles en termes de réglages et de chauffe des gommes, et tout reste à jouer.

Formule 1
1 mai 2021
Les problèmes que la F1 devra affronter avec ses Qualifications Sprint Prime

Les problèmes que la F1 devra affronter avec ses Qualifications Sprint

Annoncées en début de semaine, les Qualifications Sprint, qui seront organisées lors de trois Grands Prix en 2021, ont reçu un accueil mitigé, entre excitation et scepticisme. Mais avant de savoir quel camp aura raison, la Formule 1 doit établir ses critères de réussite pour justifier la mise en place de ce format de manière plus permanente.

Formule 1
29 avr. 2021
Le crash à un million d'euros qui met Mercedes dans l'embarras Prime

Le crash à un million d'euros qui met Mercedes dans l'embarras

Après un GP d'Émilie-Romagne en demi-teinte pour Mercedes, la principale frustration de Toto Wolff, directeur d'équipe, concerne l'accident de Valtteri Bottas et George Russell.

Formule 1
25 avr. 2021