Mercedes explique sa "connerie monumentale" au stand à Sakhir

Toto Wolff a expliqué après la course du GP de Sakhir qu'un problème à la radio avait entraîné le cafouillage qui a coûté à George Russell une probable première victoire en F1.

Pour sa première apparition avec Mercedes, en tant que remplaçant de Lewis Hamilton, George Russell a dominé la majorité de la course du GP de Sakhir et semblait en passe de remporter l'épreuve. Mais c'était sans compter sur une erreur de son écurie dans les stands sous voiture de sécurité.

Au 59e tour, le Safety Car est sorti suite à l'accident de Jack Aitken qui a laissé une partie de son aileron avant sur la piste. Mercedes a alors appelé ses deux pilotes au stand, pour effectuer un double arrêt qui ne pose d'habitude pas de problème aux septuples Champions du monde. Mais cette fois, la situation a rapidement tourné au désastre : si l'arrêt de Russell s'est relativement bien passé, quoi que lent, il a vite été clair que le Britannique n'avait pas reçu les bons pneus avant.

Lire aussi :

Cela a, en plus de causé sa perte, entraîné un arrêt d'une longueur d'une trentaine de secondes pour Valtteri Bottas qui a dû conserver ses pneus durs car son train était déjà à moitié sur la voiture de son équipier du jour.

"Pour nous, ça a juste été une connerie monumentale", a expliqué Toto Wolff, directeur de Mercedes, après la course. Puis quand Motorsport.com l'a interrogé sur l'incident, il a révélé qu'un problème de radio était à l'origine de toute la séquence. "Ce qui s'est passé, c'est que quand nous avons appelé les équipes d'arrêts au stand, ils ont eu un appel sur les radios et ont sorti les bons pneus."

"Un côté du garage, celui de George, n'a pas entendu l'appel. Nous avions une radio qui ne fonctionnait pas, et alors nous avions les mauvais gars avec les mauvais pneus [pour Bottas] qui étaient dehors [à attendre Russell]. Nous avons su immédiatement, quand Valtteri n'a pas eu ses pneus, que les siens étaient sur la voiture de George. Nous avons monté les anciens pneus durs de Valtteri que nous venions de retirer de la voiture, et nous savions qu'il fallait arrêter George de nouveau."

Malgré ce problème, et en attendant une éventuelle pénalité, Russell était toujours en position de l'emporter sur la piste depuis la cinquième place au moment de la fin de la voiture de sécurité. Le Britannique est rapidement remonté jusqu'au deuxième rang, moins de deux secondes derrière Sergio Pérez, mais c'est alors qu'une crevaison l'a touché et obligé à un nouveau passage par les stands. Il a finalement terminé neuvième.

"La crevaison lente est probablement arrivée parce qu'il a dû sortir de la trajectoire de nombreuses fois afin de dépasser", a ajouté Wolff. "Concernant la victoire ? Je ne sais pas. Je pense que notre planificateur a dit qu'il rattraperait Sergio et peut-être que le DRS nous aurait aidés, mais je ne suis pas sûr [s'il aurait gagné]. Sergio a réalisé une course brillante, brillante, et mérite la victoire parce que nous avons fait trop d'erreurs, et nous n'avons pas eu de chance avec la crevaison."

partages
commentaires
Russell : Perdre deux fois la victoire à Bahreïn "fait vraiment mal".
Article précédent

Russell : Perdre deux fois la victoire à Bahreïn "fait vraiment mal".

Article suivant

Russell échappe à la disqualification et conserve ses points

Russell échappe à la disqualification et conserve ses points
Charger les commentaires
Les notes du Grand Prix d'Arabie saoudite 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Arabie saoudite 2021

Après le Grand Prix d'Arabie saoudite, vingt-et-unième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
6 déc. 2021
Ces facteurs "FE" qui peuvent influencer la lutte Hamilton-Verstappen Prime

Ces facteurs "FE" qui peuvent influencer la lutte Hamilton-Verstappen

Mercedes a mené la danse lors des essais de la première course de Formule 1 à Djeddah, où Red Bull n'était pas dans le rythme, tant sur les tours lancés que sur les longs relais. Mais, si Max Verstappen peut inverser la tendance samedi, des facteurs familiers à la Formule E pourraient être décisifs dans un nouveau duel serré avec Lewis Hamilton.

Formule 1
4 déc. 2021
Pourquoi Djeddah est le plus grand saut dans l'inconnu depuis longtemps Prime

Pourquoi Djeddah est le plus grand saut dans l'inconnu depuis longtemps

Les dirigeants de la Formule 1 ont toujours été très sélectifs dans les mots qu'ils ont utilisés pour décrire l'état de préparation du nouveau circuit qui accueille le Grand Prix d'Arabie saoudite.

Formule 1
3 déc. 2021
Patrons et membres d'écurie : la vie sous haute pression Prime

Patrons et membres d'écurie : la vie sous haute pression

La pression est forte sur Red Bull et Mercedes, alors que débute le sprint final de la saison. La manière dont les deux équipes gèrent cette pression sera un facteur déterminant pour l'attribution des titres pilotes et constructeurs.

Formule 1
2 déc. 2021
L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica Prime

L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica

Quand on regarde la deuxième carrière de Robert Kubica en Formule 1, la tristesse peut vite prendre le dessus. Mais dans un tel contexte, les performances et les résultats ne sont pas ce qu'il y a de plus important…

Formule 1
1 déc. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
28 nov. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
27 nov. 2021
Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes Prime

Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes

OPINION : L'écurie Red Bull a disposé du package le plus rapide pendant la majeure partie de l'année 2021, mais lors de plusieurs épreuves de la dernière ligne droite, elle a gaspillé le potentiel de la RB16B. Deux Grands Prix avant la fin de saison, elle ne peut pas se permettre de le faire à nouveau avec Lewis Hamilton qui réduit l'écart sur Max Verstappen au classement des pilotes.

Formule 1
26 nov. 2021