Formule 1
03 juil.
-
05 juil.
Événement terminé
10 juil.
-
12 juil.
Événement terminé
17 juil.
-
19 juil.
Événement terminé
31 juil.
-
02 août
Événement terminé
C
GP du 70e Anniversaire
07 août
-
09 août
EL1 dans
3 jours
14 août
-
16 août
EL1 dans
10 jours
28 août
-
30 août
EL1 dans
24 jours
04 sept.
-
06 sept.
EL1 dans
31 jours
11 sept.
-
13 sept.
Prochain événement dans
37 jours
25 sept.
-
27 sept.
EL1 dans
52 jours
C
GP de l'Eifel
09 oct.
-
11 oct.
Prochain événement dans
65 jours
23 oct.
-
25 oct.
Prochain événement dans
79 jours
31 oct.
-
01 nov.
Prochain événement dans
87 jours

Mercedes donne les 3 raisons de son rejet des grilles inversées

partages
commentaires
Mercedes donne les 3 raisons de son rejet des grilles inversées
Par :
3 juin 2020 à 17:00

Le directeur exécutif de Mercedes, Toto Wolff, a expliqué les raisons qui ont poussé l'écurie à se positionner contre le test des courses sprint à grille inversée cette année, affirmant que la F1 n'avait pas besoin d'"artifices" pour créer du spectacle.

Un majorité d'écuries de Formule 1, après une réunion entre la FIA, les représentants du championnat et les directeurs d'écuries vendredi dernier, soutenait l'idée d'instaurer en 2020, pour le second GP des circuits qui en accueilleront deux, une course sprint de 30 minutes avec grille établie en prenant l'ordre inverse du classement du championnat à la place des qualifications. Le classement de cette course déterminant ensuite l'ordre de départ de la véritable course à points du dimanche.

Cependant, Mercedes n'a jamais été en faveur d'un tel projet. Or, une telle modification réclamant l'unanimité des concurrents afin d'être mise en place pour la saison à venir, elle s'est vite retrouvée dans l'impasse et le projet a été abandonné. S'exprimant auprès d'une sélection de médias, dont Motorsport.com, au cours d'une téléconférence vidéo, Toto Wolff a donné les trois raisons principales qui ont poussé le constructeur à se montrer intransigeant sur une telle expérience. "Il semble qu'il soit courant en Formule 1 de déterrer de vieilles idées qui ont été précédemment étudiées et rejetées. Quelqu'un pense alors que c'est génial et c'est de nouveau à l'ordre du jour."

Lire aussi :

"Il faut donc examiner les raisons pour lesquelles nous étions contre, et il y a trois raisons fondamentales. Premièrement, je crois que la F1 est une méritocratie. Le meilleur homme dans la meilleure machine gagne. Nous n'avons pas besoin d'un artifice pour retourner la situation et créer des courses plus passionnantes."

"Deuxièmement, je sais, grâce aux courses de tourisme, que les stratégies deviennent un outil très utile lorsque le résultat d'une course sert essentiellement à établir la grille de départ pour la suivante. Imaginez qu'un des pilotes ne soit pas en forme lors de la course du dimanche du premier week-end de Spielberg, et que vous décidiez de retirer [volontairement] la voiture. Ce sera la voiture qui partira de la pole position pour la course qualificative."

"Et si cette voiture qui part en pole position pour la course de qualifs se trouve dans le milieu de peloton, elle sera certainement en pole position le dimanche et gagnera la course. Il y aura des voitures du milieu de grille qui défendront et bloqueront autant qu'elles le pourront. Et donc, pour les voitures rapides venant de derrière, cela signifiera plus de risques d'abandon et cela pourrait influencer le championnat."

"Et puis [troisièmement], d'un point de vue de la performance pure, quelle que soit la voiture la plus rapide, et ce n'est pas nécessairement nous, elle sera pénalisée [par rapport aux] deuxième et troisième équipes les plus rapides, parce qu'elles partiront simplement devant. Comme nous savons que les avantages sont rarement importants, c'est donc un peu opportuniste de donner un avantage à certaines équipes."

Wolff termine en affirmant que les fans ne souhaitent pas l'introduction des grilles inversées. "Nous avons dit que ce n'était pas le moment de tester des choses qui, de façon intéressante, n'ont même pas le soutien de la communauté de fans de la Formule 1. Dans un sondage, seuls 15% ont exprimé un intérêt pour les grilles inversées."

Motorsport.com a ces dernières années lancé deux sondages d'ampleur (regroupant plus de 200'000 votes à chaque fois) auprès des fans de F1 en abordant le sujet des grilles inversées, le premier en 2015 en partenariat avec le GPDA et le second en 2017. Dans les deux cas, la proposition de mettre en place des courses avec grille inversée avait été rejetée dans une proportion importante avec un taux de désapprobation de près de 50% pour une approbation de 18% en 2015, et un taux de désapprobation grimpant à quasiment 70% en 2017.

Avec Jonathan Noble 

L'intérêt de Mercedes pour Vettel : "Pas de simples paroles"

Article précédent

L'intérêt de Mercedes pour Vettel : "Pas de simples paroles"

Article suivant

Norris a repris le volant d'une monoplace

Norris a repris le volant d'une monoplace
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Équipes Mercedes Boutique
Auteur Fabien Gaillard