Mercedes - "Ça aurait été plus facile d'avoir deux champions du monde"

S'il assure respecter la décision de Nico Rosberg de mettre un terme à sa carrière, le grand patron de Mercedes, Dieter Zetsche, admet que ce départ complique plus que prévu la tâche de l'écurie allemande en 2017.

PDG de Daimler et par conséquent grand patron de Mercedes-Benz, Dieter Zetsche est revenu sur l'annonce de la retraite de Nico Rosberg, survenue début décembre. Au-delà de l'anecdote qu'il raconte quant à la manière dont il a appris la nouvelle, elle en dit long sur la surprise totale qu'a suscité le pilote allemand. On le savait déjà, mais l'écurie de Brackley et ses dirigeants n'étaient absolument pas préparés à un tel scénario.

"Je sortais de la douche sans aucun vêtement, ce que je fais généralement quand je sors de la douche ! Et mon téléphone sonnait", raconte Dieter Zetsche à Autocar. "J'ai vu que c'était Toto [Wolff, directeur de Mercedes F1] et j'ai pensé, encore une fois, qu'il y avait quelque chose avec Lewis ! Mais ensuite, j'ai appris la nouvelle. Je dois dire que je ne m'attendais pas à ça."

Deux approches légitimes

Si la décision de Rosberg a pu décevoir en interne, voire provoquer de la colère, notamment chez Niki Lauda, Zetsche l'a rapidement accueillie avec le recul nécessaire.

"Je respecte cette décision", assure-t-il. "Évidemment, il y en a un [Hamilton] qui dit 'J'en veux toujours plus et je veux battre davantage de records, marquer l'histoire', et l'autre qui dit 'J'ai enfin accompli le rêve de ma vie, et qu'est-ce qui peut être mieux que ça ?'. Les deux approches sont légitimes." 

Il n'empêche que Mercedes a dû chercher une solution pour remplacer le champion du monde en titre, et la décision n'a toujours pas été annoncée. Il devrait toutefois s'agir de Valtteri Bottas, le Finlandais arrivant de chez Williams. Malgré la rivalité qu'il y avait à gérer entre Lewis Hamilton et Rosberg, plus particulièrement ces trois dernières saisons, Dieter Zetsche ne cache pas que ce changement de pilote n'a rien pour faciliter la tâche de la firme à l'étoile.

"Bien sûr, cela aurait été plus facile et plus agréable pour nous d'avoir deux champions du monde dans notre équipe pour la saison à venir, pas nécessairement avec moins de bagarre, car ça fait partie du spectacle", rappelle-t-il. "Désormais, nous avons besoin d'un nouveau pilote, c'est la vie. Je ne me suis pas senti insulté ni totalement déçu. Je respecte sa décision."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Lewis Hamilton , Nico Rosberg
Équipes Mercedes
Type d'article Actualités
Tags dieter zetsche