Formule 1
10 oct.
-
13 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
14 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
28 nov.
-
01 déc.
Événement terminé

Bottas : "Ferrari testait à coup sûr quelque chose de différent"

partages
commentaires
Bottas : "Ferrari testait à coup sûr quelque chose de différent"
Par :
15 mars 2019 à 18:35

Lewis Hamilton semblait être un sportif comblé, vendredi, après les deux premières séances d'essais libres du Grand Prix d'Australie, qui marque le coup d'envoi de la saison F1 2019.

Mercedes a frappé fort avec un chrono de référence établi par Lewis Hamilton en EL1 pour quelques millièmes de seconde sur la Ferrari de Sebastian Vettel, avant que le Britannique ne sorte plus franchement les armes en EL2, laissant son équipier Valtteri Bottas seulement 0"048 derrière lui, mais distançant le plus proche poursuivant d'un autre team – Max Verstappen avec la Red Bull – à plus de huit dixièmes.

Néanmoins, le clan Mercedes ne se fait aucune illusion, à la consultation des marques chronométriques, concernant la distance séparant la firme anglo-allemande de Ferrari. Selon Bottas, l'image réelle de la hiérarchie n'est pas celle affichée par les tours des EL2.

"Je pense que nous n'avons pas vu toutes les cartes de quelque équipe que ce soit, pour être honnête. Nous savons à quel point nous pouvons progresser pour les qualifications et la course, mais n'avons aucune idée qu'à quel point les autres peuvent le faire. On connaît Ferrari : ils ont été forts pendant les essais hivernaux. Je ne pense pas que leur vitesse ait disparu comme ça, et ils essayaient à coup sûr quelque chose de différent. Nous le découvrirons demain."

Lire aussi :

Un pilote heureux

"Si l'on regarde à quel point cela a été serré aujourd'hui, même le milieu du plateau est proche. Je dirais même qu'il l'est plus que jamais et qu'il y a encore moins de marge d'erreur", commente de son côté le Champion du monde en titre, qui se satisfait par ailleurs de voir un beau niveau de compétition entre les équipes, regroupées en EL2 en deux secondes, à l'exception notable de Williams, dont les tracas semblent incessants.

"C'est comme ça que c'est censé être et c'est la raison pour laquelle nous sommes très bien payés : pour extraire chaque milliseconde à essayer de faire la différence. Je suis donc super remonté et excité par ce qui arrive !"

Les monoplaces ont été particulièrement rapides depuis le début du week-end, et les chronos des EL2 sont déjà bien en deçà de ceux observés l'an dernier à pareil stade du week-end. Hamilton se sent particulièrement stimulé par le feeling offert par le pilotage à cette vitesse sur l'étroit tracé de l'Albert Park, encore très "vert".

"J'ai vraiment ressenti une vibration positive en pilotant l'auto aujourd'hui", sourit-il, enchanté. "Le flow avec ces nouvelles autos est incroyable ! C'est comme ça que doivent être les F1, quand elles sont grosses et larges !"

Article suivant
Une journée "très normale" pour Grosjean et Haas

Article précédent

Une journée "très normale" pour Grosjean et Haas

Article suivant

La FIA se rapproche des équipes pour organiser l'après Whiting

La FIA se rapproche des équipes pour organiser l'après Whiting
Charger les commentaires