Mercedes constate le (très) léger ascendant pris par Ferrari

partages
commentaires
Mercedes constate le (très) léger ascendant pris par Ferrari
Par : Basile Davoine
24 août 2018 à 17:09

La première journée d'essais du Grand Prix de Belgique s'est déroulée sans heurt pour le clan Mercedes, visiblement satisfait de sa dernière évolution moteur malgré la domination de Ferrari.

Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W09
Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1 W09
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W09
Des étincelles sortent de l'arrière de la monoplace de Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W09
Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1 W09
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W09
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W09
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W09
Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1 W09

Chose rare puisqu'elle ne s'était pas encore produite en 2018, Ferrari a terminé en tête des deux premières séances d'essais libres en Belgique. Dans les rangs de Mercedes, Lewis Hamilton et Valtteri Bottas ont constaté ce très léger avantage dont dispose la Scuderia en ce début de week-end, tout en rappelant qu'il reste difficilement quantifiable à ce stade. Les deux hommes mettent avant tout l'accent sur un vendredi studieux, lors duquel la dernière évolution moteur a visiblement donné satisfaction.

D'après Lewis Hamilton, le fait d'avoir introduit cette évolution en même temps que celle du moteur Ferrari provoque plutôt un statu quo sur ce point. Troisième puis deuxième lors des deux séances du jour, le quadruple Champion du monde préfère insister sur le plaisir qu'il a eu à piloter la W08 sur un circuit tel que celui de Spa-Francorchamps.

Lire aussi :

"Ce sont les F1 les plus rapides et on le ressent vraiment sur ce circuit. On est presque à fond dans Pouhon, c'est fou", confie le Britannique. "Nous avons apporté un nouveau moteur aujourd'hui et tout a fonctionné correctement. C'est vraiment serré entre Ferrari et nous, il semble que nous ayons chacun apporté des évolutions de même niveau."

"Dans le deuxième secteur, on veut avoir beaucoup d'appui, mais on en veut moins dans les deux autres afin de gagner en vitesse de pointe. Le défi est de trouver le bon équilibre, et j'ai la chance d'avoir une excellente équipe qui travaille là-dessus. En arrivant ce week-end, j'ai entendu qu'il allait pleuvoir tout le temps. Il y a eu quelques gouttes dans certaines zones en EL1, mais en EL2 c'était très bien. J'espère que ça restera ainsi car ce circuit est juste incroyable sur le sec."

Bottas ne pense qu'à la course

Si Lewis Hamilton aborde ce 13e Grand Prix avec une position de leader au championnat et une avance de 24 points sur Sebastian Vettel, l'approche de son coéquipier Valtteri Bottas est inévitablement différente. Le Finlandais, en plus d'être distancé au championnat, sait déjà qu'il partira du fond de grille en raison du changement de son unité de puissance. La priorité est ainsi logiquement donnée aux réglages pour la course.

"De manière générale, la voiture s'est bien comportée aujourd'hui", se réjouit-il. "Il manquait un peu d'équilibre au début de la journée, mais nous avons réussi à corriger ça pour que la voiture soit bien mieux partout. Les portions à plus basse vitesse étaient un peu plus compliquées pour nous, nous avons un peu de mal avec la motricité en sortie de virage."

"Ferrari paraît un peu plus rapide dans certains enchaînements comme les virages 5 à 7, mais je pense pas que nous soyons trop loin. Cela dit, c'est toujours difficile de faire des pronostics précis le vendredi, car c'est habituellement très serré en qualifications."

Prochain article Formule 1
Photos - Vendredi au GP de Belgique

Article précédent

Photos - Vendredi au GP de Belgique

Article suivant

Racing Point Force India : pourquoi et jusqu'à quand ?

Racing Point Force India : pourquoi et jusqu'à quand ?
Charger les commentaires