Hamilton se méfie de Ferrari pour le reste du week-end

C'est une journée positive qu'a connue Mercedes à Monza, pour les premiers essais du Grand Prix d'Italie.

Hamilton se méfie de Ferrari pour le reste du week-end
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W08
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W08
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W08
Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1 W08, Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W08
Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1 W08
Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1
Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1 W08
Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1 W08

B.V., Monza - La pluie était attendue aujourd'hui en Lombardie ; les experts étaient formels et annonçaient des averses orageuses. Que nenni ! À part quelques gouttes d'eau, c'est le soleil qui a dominé cette journée, pour le plus grand plaisir de l'écurie Mercedes, qui craignait de devoir effectuer un programme réduit en raison de conditions météorologiques délicates.

Cerise sur le gâteau, la performance est au rendez-vous. Mercedes a signé un doublé dans les deux séances d'essais libres, avec un large avantage à Lewis Hamilton en EL1, même s'il n'a amélioré que de quelques centièmes l'après-midi. Le triple Champion du monde se méfie toutefois des Ferrari, très proches lors de la deuxième séance du jour avec Sebastian Vettel à 0"140.

"La journée a été bonne, c'était propre", commente Hamilton. "Nous avons fait notre roulage, nous avons passé notre programme en revue sans problèmes. La voiture a l'air bien équilibrée ici. Nous avons simplement du travail pour tirer un peu plus de performance. Cela a l'air très serré entre les Ferrari et nous, donc à mon avis, cela va être similaire à la dernière course."

Ce vendredi a en tout cas été un grand soulagement pour Valtteri Bottas, auteur d'une performance terne au Grand Prix de Belgique, dont il s'est classé cinquième après n'être jamais parvenu à prendre la mesure de sa monture. En difficulté ce matin, le Finlandais semble avoir trouvé la clé au niveau des réglages et a battu son coéquipier Hamilton de quelques centièmes pour signer le meilleur temps des Essais Libres 2.

"Tout d'abord, c'est bien que ce soit resté sec aujourd'hui, car toutes les prévisions disaient que la pluie risquait d'affecter le roulage et que ce dernier pourrait être limité avant les qualifications et la course sur le sec", explique Bottas. "Mais nous avons réalisé l'intégralité de notre programme. En fait, en EL1, nous étions en avance sur notre programme, car nous étions encore inquiets de la météo."

"Je pense que la journée a été bonne ; en tout cas, j'ai une meilleure sensation qu'après les qualifications à Spa, tout a commencé du bon pied. Initialement en EL1, nous sommes partis légèrement dans la mauvaise direction avec les réglages, mais nous sommes parvenus à changer ça pour les EL2 et la voiture était bien meilleure. Dans l'ensemble, c'est une journée positive, la voiture a l'air bonne, mais ce sont évidemment les deux prochains jours qui comptent."

Alors que le directeur technique James Allison se félicite du rythme affiché par la Mercedes W08 à la fois sur les runs de qualification et sur les longs relais, c'est en tout cas un week-end qui commence idéalement pour la marque à l'étoile, alors que ce samedi, probablement sec, se déroulera néanmoins sous la menace de la pluie.

partages
commentaires
Vettel : "Pas là où nous pensons pouvoir être"

Article précédent

Vettel : "Pas là où nous pensons pouvoir être"

Article suivant

Ricciardo : "Je me suis levé à 5h, je voulais prendre la piste !"

Ricciardo : "Je me suis levé à 5h, je voulais prendre la piste !"
Charger les commentaires
Il y a 35 ans, le deuxième titre quasi inespéré de Prost Prime

Il y a 35 ans, le deuxième titre quasi inespéré de Prost

Le 26 octobre 1986, Alain Prost décrochait son deuxième titre mondial consécutif, à l'issue d'un Grand Prix d'Australie de folie, ponctué de nombreux rebondissements et retournements de situation. Récit.

Les notes du Grand Prix des États-Unis 2021 Prime

Les notes du Grand Prix des États-Unis 2021

Après le Grand Prix des États-Unis, dix-septième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
25 oct. 2021
Quand Briatore tendait un piège à Zanardi et Jordan Prime

Quand Briatore tendait un piège à Zanardi et Jordan

Alessandro Zanardi a bien cru qu'il allait pouvoir faire ses débuts à domicile au Grand Prix d'Italie 1991, mais il ne s'est pas rendu compte que Flavio Briatore était en train de lui tendre un piège.

Formule 1
23 oct. 2021
Denny Hulme, le plus méconnu des Champions du monde F1 Prime

Denny Hulme, le plus méconnu des Champions du monde F1

Le 22 octobre 1967, Denny Hulme était sacré, au nez et à la barbe des stars de l'époque. Retour sur la carrière du plus méconnu des Champions du monde de la discipline reine.

Formule 1
22 oct. 2021
Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1 Prime

Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1

Emerson Fittipaldi est surtout connu pour ses deux titres de Champion du monde de F1 et ses deux victoires aux 500 Miles d'Indianapolis. Mais le Brésilien a également enfilé la casquette de directeur d'équipe. L'ancien designer de l'écurie Fittipaldi, Tim Wright, revient sur une période marquée par des conflits internes, un financement limité et des résultats blancs en dépit d'un excellent casting.

Formule 1
21 oct. 2021
Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991 Prime

Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991

La saison 1991 représente l'une des plus grandes opportunités manquées de l'Histoire de Williams. Des problèmes techniques et des erreurs parfois grossières de Nigel Mansell ont aidé Ayrton Senna à décrocher la dernière de ses trois couronnes mondiales.

Formule 1
20 oct. 2021
Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1 Prime

Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1

Dans les années 1960 et 1970, McLaren jonglait avec des engagements en F1, en Endurance et à Indianapolis, tout en concevant des F3 et des F2. Aujourd'hui, l'équipe retrouve ses racines, se développe en IndyCar et en Extreme E tout en poursuivant sa renaissance en F1, tandis que la Formule E et le WEC sont à l'étude. Mais n'est-ce pas trop, trop tôt ? Stuart Codling en discute avec Zak Brown.

Formule 1
19 oct. 2021
Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP Prime

Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP

La saison 2009 de Formule 1 est célèbre pour avoir vu l'arrivée et le triomphe immédiat de Brawn GP sur les cendres de l'équipe Honda, avec la victoire dans les deux championnats à la clé, scellée il y a 12 ans jour pour jour à Interlagos.

Formule 1
18 oct. 2021