Mercedes - La FIA doit bien réfléchir au sujet des messages radio

partages
commentaires
Mercedes - La FIA doit bien réfléchir au sujet des messages radio
24 sept. 2014 à 09:30

En dépit de lamarche arrière effectuée par la FIAen reportant à 2015 certaines interdictions au sujet des messages radio, une certaine confusion a régné durant le Grand Prix de Singapour, où la mesure était mise en application pour la première fois

En dépit de la

marche arrière effectuée par la FIA

en reportant à 2015 certaines interdictions au sujet des messages radio, une certaine confusion a régné durant le Grand Prix de Singapour, où la mesure était mise en application pour la première fois.

McLaren a fait part de ses

doutes quant à l'utilisation de messages codés

de la part de Red Bull Racing, tandis que Mercedes a frôlé une situation ubuesque avec les soucis électroniques rencontrés par Nico Rosberg. Si la première décision sur les messages radio avait été appliquée, l'écurie de Brackley aurait eu plus de mal encore à gérer les problèmes rencontrés par son pilote.

Toto Wolff,

qui se montrait déjà sceptique avant la course

, regrette cette confusion et s'interroge de nouveau. "Il y a eu plusieurs moments où nous discutions pour savoir si ce que nous disions était toujours en accord avec ce qui était autorisé", a-t-il expliqué. "Je pense qu'il y a certains messages qui requièrent un meilleur calibrage."

"Si cela avait été mis en œuvre comme suggéré à l'origine, cela aurait été un cauchemar. Pouvez-vous imaginer le fait de ne pas pouvoir délivrer de messages à nos pilotes dans notre situation [avec Rosberg] ? Comment voulez-vous communiquer avec le pilote dont le volant n'affiche rien ? C'est aussi une question de sécurité."

Le directeur de l'écurie Mercedes espère que le Grand Prix de Singapour sera avant tout une leçon utile pour la FIA, qu'il espère voir agir pour étudier de plus près encore ce qui sera autorisé ou non l'année prochaine.

"Peut-être que la course de Singapour, avec tous ses ingrédients, doit servir pour les futures décisions au sujet des messages radio. Je crois que Charlie [Whiting] et la FIA ont réalisé que cela nécessite une autre analyse et je suis certain qu'une bonne volonté en ressortira au final."

A l'heure actuelle, il est décidé que les messages radio liés à la performance mais également les informations techniques et de réglages de la monoplace seront interdits en 2015.

Prochain article Formule 1
Vergne espère que Singapour peut "changer les choses" pour son avenir

Article précédent

Vergne espère que Singapour peut "changer les choses" pour son avenir

Article suivant

Valentino Rossi ne regrette pas d'avoir dit non à la F1

Valentino Rossi ne regrette pas d'avoir dit non à la F1

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Nico Rosberg Boutique , Toto Wolff
Équipes Red Bull Racing , Mercedes , McLaren
Type d'article Actualités