Mercedes mesure sa responsabilité dans la lutte pour le titre

Toto Wolff ne cache pas que son équipe ressent un poids supplémentaire sur ses épaules, l'obligeant à s'assurer que ses deux pilotes puissent se battre équitablement pour le titre mondial à Mexico.

Mercedes mesure sa responsabilité dans la lutte pour le titre
Nico Rosberg, Mercedes AMG F1 W07 Hybrid
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W07 Hybrid
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W07 Hybrid
Nico Rosberg, Mercedes AMG F1 W07 Hybrid
Nico Rosberg, Mercedes AMG F1 W07 Hybrid
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W07 Hybrid
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 dans le parc fermé
Nico Rosberg, Mercedes AMG F1 dans le parc fermé
Le top 3 des qualifications dans le parc fermé : Nico Rosberg, Mercedes AMG F1, second; Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1, pole position; Max Verstappen, Red Bull Racing, troisième
Charger le lecteur audio

À Mexico, Mercedes est mis sous pression par Red Bull Racing, avant un Grand Prix qui exigera de ne commettre aucune erreur pour que le plan de marche fonctionne à la fois pour Lewis Hamilton et pour Nico Rosberg. Les deux hommes s'élanceront ce soir (20 heures) depuis la première ligne de la grille de départ, avec derrière eux Max Verstappen et Daniel Ricciardo, tous les deux chaussés de gommes supertendres quand les flèches d'argent seront en pneus tendres.

Une telle situation pourrait avoir une réelle incidence sur la lutte pour le titre, alors que Lewis Hamilton est quasiment condamné à remporter les trois dernières courses de la saison pour encore croire au titre mondial. 

À la tête de l'écurie allemande, Toto Wolff est conscient des responsabilités qui incombent à Mercedes, notamment sur le plan stratégique, afin de ne pas favoriser ou défavoriser tel ou tel pilote tout en essayant de résister à Red Bull.

"Nous avons une grosse responsabilité envers les deux pilotes", souligne l'Autrichien. "Nous voulons gagner la course, mais les envoyer sur deux stratégies différentes, sans savoir laquelle est la bonne, peut potentiellement avoir une issue qui nécessiterait une explication."

"Nous avons connu ça par le passé, avec des interrogations afin de savoir pourquoi nous avions mis le pilote A sur une stratégie et le pilote B sur une autre, quand il était clair que l'une était meilleure que l'autre. Si nous séparions les stratégies, c'était d'abord pour défendre la victoire, puis parce que nous ne savions tout simplement pas laquelle était la meilleure."

"Alors oui, il y a une responsabilité, et elle pèse sur nos épaules pour essayer de faire les choses bien et d'être aussi neutres et équilibrés que possible dans nos décisions."

Le bon choix au bon moment

Sur le tracé de Mexico, faire le bon choix stratégique au bon moment pourrait s'avérer particulièrement difficile. D'abord parce que la nature de la piste procure une adhérence précaire, et ensuite parce que les pneus ont besoin de plus d'un tour pour atteindre la bonne fenêtre de température. Ainsi, réaliser l'undercut sera un exercice plus complexe qu'à l'accoutumée. 

Cependant, Wolff rappelle qu'il est inutile de faire des prédictions pour le moment : "Nous avons vu des situations par le passé qui n'étaient pas complètement claires concernant la durée de vie des pneus, ou concernant le moment où le graining ou le bullage interviennent, à quel point il faut gérer les pneus."

"Nous avons connu ça toute la saison, et les saisons précédentes. C'est pareil ici. Les températures de piste ont une grande influence sur la performance et sur le comportement du pneu, donc c'est l'une des variables majeures avant chaque course si l'on veut que tout aille bien."

"Cela implique beaucoup de données, beaucoup d'algorithmes, beaucoup de sens commun, et le plus souvent, nous avons bien fait les choses jusqu'à présent", ajoute le directeur de l'écurie de Brackley. "Mais il n'y a aucune garantie pour que ce soit la même chose."

Coupe vent Mercedes AMG Petronas 2016
Coupe vent Mercedes AMG Petronas 2016, sur Motorstore.com
partages
commentaires
Technique - Mercedes continue de préparer 2017
Article précédent

Technique - Mercedes continue de préparer 2017

Article suivant

Jusqu'à 12 mètres d'avantage pour Red Bull au départ ?

Jusqu'à 12 mètres d'avantage pour Red Bull au départ ?
Charger les commentaires
Comment Mercedes évolue avec son nouveau directeur technique Prime

Comment Mercedes évolue avec son nouveau directeur technique

Mike Elliott a pris le poste de directeur technique chez Mercedes il y a moins d'un an, apportant sa propre approche sans révolution.

Formule 1
26 janv. 2022
Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton Prime

Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton

Juan Manuel Fangio, sans égal sur la piste et en dehors, a été le premier à définir ce qu'était un grand pilote de Formule 1. Nigel Roebuck retrace l'histoire d'un remarquable champion.

Formule 1
21 janv. 2022
Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing Prime

Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing

Pendant de longues années, Daniel Ricciardo n'avait pas une haute estime de la course virtuelle, plus connue sous le nom de simracing. Mais le pilote McLaren a aujourd'hui un avis bien différent.

Formule 1
19 janv. 2022
Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021