Mercedes ne lâchera rien à Ferrari sur le développement

Tandis que McLaren Honda ou Red Bull Racing doivent avant tout se concentrer sur l'exploitation satisfaisante de leur package et de leur unité de puissance, certaines équipes comme Ferrari et Williams peuvent déjà avancer sur la performance pure et planifier les nombreux développements qui viendront en cours de saison.

Le résultat du Grand Prix de Malaisie a démontré que Mercedes n'est pas invincible cette saison, même si la victoire de Vettel et Ferrari est grandement à mettre sur le compte d'une certaine audace liée à la stratégie lors de l'entrée en jeu de la voiture de sécurité, en début de course. 

Maintenir l'usine sous pression

Mercedes garde bel et bien la main en rythme pur et s'est tout de même ménagé une avance confortable de près de cinq dixièmes au tour sur Ferrari durant l'essentiel du weekend. Mais l'équipe anglo-allemande peut clairement progresser dans le domaine de la gestion pneumatique.

Toto Wolff, Directeur de l'Equiper Mercedes, avoue sa surprise après avoir vu ses troupes battues par Ferrari, et promet que Mercedes ne laissera pas la concurrence prendre la main sur le rythme de développement en cours d'année.

"Nous ne nous attentions pas à ce que cela arrive à cette vitesse", convient-il au sujet de la victoire de Ferrari. "Nous étions assez confiants à Melbourne, et sommes toujours encore un petit peu sceptiques au sujet de notre avantage".

Wolff n'avait eu de cesse de rappeler lors des essais hivernaux ayant vu Mercedes se promener que seul le verdict de la piste, en course, compte réellement.

"Nous avons toujours pensé que nous devons rester affûtés et poursuivre le développement afin de ne pas être rattrapés. En deux semaines, se faire reprendre par une Ferrari et vous perdre une course à la régulière en piste est un peu une surprise, mais c'est également un réveil, ce qui est bon pour nous".

Mercedes demeure tout de même raisonnablement optimiste quant au fait que les conditions de Sepang ont favorisé Ferrari.

"Si l'on veut être optimistes, on dira que la Malaisie avait été difficile pour nous l'an dernier, et que les températures étaient assez exceptionnelles et que nous en avons souffert", décrit Wolff. Mais ne pas activer le signal d'alarme et prendre la menace Ferrari à la légère "serait naïf", conclut-il.

"Je pense qu'ils ont fait un superbe boulot. Ils ont une bonne voiture, un bon moteur et de super pilotes. Nous devons simplement analyser ces prochains jours ce qui n'est pas allé et comment progresser, quels développements faire avancer. Mais nous devons clairement accélérer notre rythme de développement".

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Événement GP de Malaisie
Sous-évènement Après-course
Circuit Sepang International Circuit
Pilotes Lewis Hamilton , Nico Rosberg , Sebastian Vettel , Toto Wolff
Équipes Mercedes , Ferrari
Type d'article Analyse
Tags développement, mercedes, performance, pneus, stratégie, wolff