Mercedes ne pense pas être seule à retarder son lancement

Mercedes GP annonçait hier sa décision de ne pas lancer sa nouvelle monoplace dès la première séance d'essais hivernale à Jerez en février prochain

Mercedes GP annonçait hier sa décision de ne pas lancer sa nouvelle monoplace dès la première séance d'essais hivernale à Jerez en février prochain.

Au lendemain de cette décision, l'équipe allemande qui deviendra Mercedes AMG la saison prochaine, est convaincue qu'elle sera imitée par une grosse partie de la concurrence.

Il faut noter que désormais toutes les voitures devront passer avec succès les crashs tests de la FIA avant d'être mises en piste, y compris pour les essais. Auparavant, les équipes avaient pour unique contrainte d'avoir réussi les tests de sécurité avant le premier Grand Prix de la saison.

"Nous pouvons faire beaucoup de choses durant ces deux semaines," a assuré Norbert Haug au moment d'évoquer le choix de repousser le lancement de la F1 W03. "Je doute que nous soyons les seuls à prendre une telle décision," a ajouté le vice-président de Mercedes-Benz Motorsport dans les colonnes du magazine allemand Auto Motor und Sport.

Lorsqu'elle prendra la piste pour la première fois le 21 février prochain, la F1 W03 ne laissera ensuite que quatre jours d'essais chacun à Nico Rosberg et Michael Schumacher avant la première course en Australie. Pas de quoi inquiéter l'équipe cependant. "Nous pouvons désormais faire beaucoup plus de simulations dans notre usine de Brackley," a rassuré Nick Fry, CEO de Mercedes GP.

Abonnez-vous à la newsletter

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Michael Schumacher , Norbert Haug , Nico Rosberg , Nick Fry
Équipes Mercedes
Type d'article Actualités