Les analyses techniques F1 de Giorgio Piola
Dossier

Les analyses techniques F1 de Giorgio Piola

Mercedes introduit de nouvelles dérives en Chine

partages
commentaires
Mercedes introduit de nouvelles dérives en Chine
Par :
Co-auteur: Jake Boxall-Legge
11 avr. 2019 à 14:44

Mercedes a encore une fois apporté des modifications à ses W10 pour le Grand Prix de Chine de Formule 1 qui aura lieu ce week-end.

Pour cette épreuve, les dérives de l’aileron avant ont été changées. On se souviendra que la Mercedes W10 a d’abord roulé avec des dérives qui étaient courbées vers l’intérieur et qui semblaient repousser les flux d’air vers la voiture. Pour la deuxième semaine s’essais hivernaux, les dérives ont été modifiées et étaient désormais courbées vers l’extérieur.

Lire aussi :

La partie supérieure arrière de la dérive comportait une petite échancrure destinée à aider l’air à tourbillonner et à s’éloigner des pneus avant.

L’écurie allemande a poursuivi son développement des dérives en cherchant à accroître cet effet de dispersion d’air sans compromettre l’appui aérodynamique généré par les portions extérieures de l’aileron.

L'aileron avant de la Mercedes AMG F1 W10

L'aileron avant de la Mercedes AMG F1 W10

Photo de: Giorgio Piola

Cette photo prise par Giorgio Piola dans la pitlane du circuit de Shanghai montre l’aileron qui sera installé sur les W10 en fin de semaine. On remarque que la dérive a été raccourcie afin que son bord de fuite soit courbé. Cette configuration laisse maintenant le bord de fuite de l’élément supérieur exposé aux flux d’air et accroît l’espace qui se situe entre l’aileron et le pneu avant.

Ainsi, l’effet de dispersion d’air se produit à plus basse vitesse et l’élément exposé crée un puissant vortex de bout d’aileron, puisque la zone de haute pression située au-dessus de l’aileron peut maintenant tourbillonner vers la zone de basse pression.

Ceci diminue peut-être le niveau d’appui, mais les flux d’air qui percutent l’aileron peuvent maintenant repousser ces vortex autour des pneus avant et ainsi créer l’effet de dispersion d’air désiré.

Deux arêtes autorisées ont été ajoutées sous la partie extérieure de l’aileron et aident à repousser les flux d’air tourbillonnants tout autour de la voiture. Cet effet est favorisé par le rebord inférieur raccourci de la dérive de l’aileron.

Red Bull Racing

L'aileron avant de la Red Bull Racing RB15

L'aileron avant de la Red Bull Racing RB15

Photo de: Giorgio Piola

Lors des essais qui ont suivi le Grand Prix de Bahreïn, Red Bull Racing a effectué des tests comparatifs de différentes versions de son aileron avant. Celui qui fut utilisé en course à Bahreïn refait son apparition ici en Chine.

Le troisième élément de cet aileron dispose d’une petite fente et les deux volets supérieurs ont été légèrement tronqués afin de mieux gérer la vélocité des flux d’air qui glissent vers l’arrière.

Cet aileron fut comparé à celui installé sur la voiture lors de son dévoilement et dont les deux volets supérieurs étaient inclinés vers le bas et le rebord inférieur muni d’une petite échancrure (éliminée sur l’aileron utilisé à Bahreïn).

 
Article suivant
Photos - Les casques rétro des pilotes Renault F1

Article précédent

Photos - Les casques rétro des pilotes Renault F1

Article suivant

Une erreur de réglages a handicapé Red Bull à Bahreïn

Une erreur de réglages a handicapé Red Bull à Bahreïn
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de Chine
Équipes Mercedes Boutique
Auteur Giorgio Piola
Soyez le premier à recevoir
toute l'actu