Mercedes a "plusieurs pistes pour améliorer la voiture"

Mercedes va "mener des expériences à Miami" dans l'espoir de résoudre ses problèmes chroniques.

Lewis Hamilton, Mercedes W13, George Russell, Mercedes W13

Photo de: Steve Etherington / Motorsport Images

Après un début de saison compliqué, Mercedes espère voir le bout du tunnel. La W13 ne satisfait pour l'instant pas aux attentes de l'écurie octuple Championne du monde en titre, avec un manque de performance causé en partie par un marsouinage chronique. Pour l'instant, la marque à l'étoile n'a pas trouvé la clé – et ce n'est pas faute d'avoir essayé, puisque divers réglages sont régulièrement testés dans l'objectif de pallier ce problème, parfois au détriment des résultats.

En attendant, la seule solution est d'élever la hauteur de caisse d'une manière déraisonnable du point de vue de la performance pure, ce qui n'empêche pas les pilotes Lewis Hamilton et George Russell de devoir composer avec les incessants rebonds de leur châssis sur les suspensions. Dans son débriefing public à la suite du Grand Prix d'Émilie-Romagne, le directeur de l'ingénierie piste, Andrew Shovlin, a exprimé l'ambition d'apporter des évolutions à Miami pour résoudre ce problème.

"Nous savons où nous nous situons actuellement, nous savons l'écart que nous devons réduire pour atteindre la position que nous voulons, mais notre équipe est très concentrée sur le défi que représente l'ingénierie actuellement, qui est très intéressant par ailleurs", a déclaré Shovlin.

"Ces problèmes sont nouveaux pour nous, il nous faut les comprendre et les maîtriser. Nous y consacrons une énergie énorme ici [à Brackley], mais jour après jour nous avançons, nous apprenons à ce sujet. Espérons que bientôt, peut-être dès Miami, nous pourrons commencer à apporter des pièces sur la voiture, dans l'espoir qu'elles nous indiquent si nous allons dans la bonne direction."

"Nous ne nous attendons pas à résoudre ce problème du jour au lendemain. Mais si nous pouvons déterminer que nous allons dans la bonne direction, que nous avons vraiment élucidé ce qui se passe, alors nous serons satisfaits."

Le directeur d'équipe Toto Wolff avait fait savoir à Imola que Mercedes devait simplement trouver la clé de sa W13 : "Je pense que nous avons une direction dans laquelle nous savons comment libérer le potentiel qui se cache au sein de la voiture afin de nous rapprocher grandement. Cependant, pour l'instant, nous n'avons pas la clé. Par conséquent, il faut juste travailler dur et continuer de s'appuyer sur la science et la physique avant de se retrouver dans une sorte de cercle vicieux."

Andrew Shovlin, Ingénieur de Course en Chef, Mercedes AMG et Toto Wolff, Directeur Exécutif, Mercedes AMG dans la voie des stands

Andrew Shovlin et Toto Wolff

Au sujet des propos de l'Autrichien, Shovlin a détaillé : "C'est un peu un cliché, évidemment, mais la réalité est que nous ne pouvons pas faire rouler la voiture de la manière prévue dans sa conception. Nous sommes obligés d'utiliser une hauteur de caisse plus élevée, et par conséquent, la performance est moindre. Ce pourrait être vrai pour quasiment chaque voiture sur la grille, car beaucoup d'équipes souffrent de ce problème, et nous savons qu'élever la voiture est une manière de réduire ça."

"Une grande partie du travail réalisé à Brackley a pour but de comprendre ce phénomène et de savoir si nous pouvons réellement le contrôler, si nous pouvons nous en débarrasser par le biais de l'ingénierie – et quand Toto parle de trouver la clé, ce dont il parle vraiment, c'est est-ce qu'il y a une solution aérodynamique que nous pouvons appliquer à la voiture qui ferait disparaître ce problème."

"Maintenant, en étant réalistes, nous pensons que c'est quelque chose que nous abordons pas à pas plutôt qu'avec un grand moment où tout ça va se volatiliser, mais nous voyons des signes encourageants. Comme je l'ai dit, nous espérons apporter des pièces sur la voiture bientôt, peut-être dès Miami, où nous espérerons voir des progrès quant à ce problème."

Manifestement, le travail mené à Brackley depuis Imola a été efficace : d'après les dernières déclarations de Toto Wolff, Mercedes a des idées pour améliorer la situation. Reste à savoir si celles-ci porteront leurs fruits à Miami.

"Depuis que nous sommes rentrés d'Italie, nous avons appris autant que possible de ce week-end et, en parallèle, notre apprentissage a continué en soufflerie et avec les simulations", commente Wolff. "Nous avons trouvé plusieurs pistes pour améliorer la voiture et allons mener des expériences à Miami pour corréler ces simulations, dans l'espoir de confirmer le chemin de développement à suivre pour les courses à venir."

"Les deux pilotes ont travaillé dans le simulateur en vue de Miami et les usines ont été occupées à produire des évolutions pour les prochaines courses. Je pense à l'expression selon laquelle une mer calme n'a jamais rendu un marin habile. L'écurie a montré sa ténacité au fil de nombreuses années, et ce début de saison difficile a allumé une étincelle au sein de tous ses membres, déterminés à rectifier le tir."

Mercedes occupe actuellement la troisième place du championnat des constructeurs avec 77 points au compteur et seulement deux podiums à la clé.

Lire aussi :

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article

Voir aussi :

Article précédent Williams a enfin compris les spécificités du pilotage d'Albon
Article suivant Quel est le véritable niveau de McLaren en 2022 ?

Meilleurs commentaires

Il n'y a pas de commentaire pour le moment. Souhaitez-vous en écrire un ?

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France