Mercedes presse la FIA de modifier les vibreurs du Red Bull Ring

Après plusieurs incidents impliquant les vibreurs du circuit de Spielberg, le directeur de Mercedes Toto Wolff espère que la FIA va agir et modifier certaines parties du tracé autrichien.

Mercedes presse la FIA de modifier les vibreurs du Red Bull Ring
Toto Wolff, directeur exécutif Mercedes AMG F1
Crash de Daniil Kvyat, Scuderia Toro Rosso
Le nez de la Mercedes AMG F1 W07 Hybrid de Nico Rosberg, Mercedes AMG F1 après son accident
La Scuderia Toro Rosso STR11 de Daniil Kvyat, est dégagée après son accident
Nico Rosberg, Mercedes AMG F1 W07 Hybrid, victime d'un accident
Daniil Kvyat, Scuderia Toro Rosso après son accident
La suspension cassée de Nico Rosberg, Mercedes AMG F1 W07 Hybrid
Nico Rosberg, Mercedes AMG F1 W07 Hybrid après son accident
La Mercedes AMG F1 W07 Hybrid de Nico Rosberg, après son accident
Daniil Kvyat, Scuderia Toro Rosso
La Scuderia Toro Rosso STR11 de Daniil Kvyat, est dégagée après son accident
Nico Rosberg, Mercedes AMG F1 W07 Hybrid, victime d'un accident
Crash de Daniil Kvyat, Scuderia Toro Rosso
Sergio Pérez, Sahara Force India F1 VJM09

Alors qu’un premier incident avait eu lieu dans la matinée de samedi, Nico Rosberg subissant une casse de sa suspension arrière droite l’envoyant dans le décor, deux autres problèmes sont survenus lors des qualifications avec des soucis similaires pour Sergio Pérez et Daniil Kvyat, le Russe subissant en prime un accident impressionnant et heureusement sans gravité.

Les images télévisées ont rapidement permis de constater que le passage sur certains vibreurs était responsable de ces bris mécaniques, créant une oscillation trop importante de la gomme à laquelle les pièces de la suspension n’ont pas su résister. Le problème étant que les vibreurs "normaux" - rouges et blancs - semblent être la cause d'une partie ce ces incidents.

Suite à l’accident de Rosberg en EL3, Wolff a indiqué que son équipe était en contact avec Charlie Whiting, le directeur de course. "Je ne sais pas ce que la FIA va décider. S’ils vont enlever ces vibreurs boudins, ou s’ils vont modifier certains vibreurs rouges, les limer, ou les remplir de béton. Je ne sais pas."

"Mais nous avons vu des défaillances sur quelques voitures avec des designs de suspension variés, et ça a toujours cédé, je pense qu’il doit y avoir une réaction. Il y a des discussions en cours. Nous avons discuté de cela pendant la séance, que nous devons réagir rapidement, avec Charlie, et déclencher une réaction. Ce n’est pas quelque chose de facile."

Les vibreurs rouges et blancs

L’Autrichien a insisté sur le fait que la défaillance de Rosberg n’était pas due aux fameux vibreurs jaunes mais aux vibreurs rouges de la fin du circuit, plus proches de la piste. "C’est une inquiétude. La chose étrange est qu’au début, il semblait que nous avions des pics de charge. Mais une fois que nous avons analysé les données, il n’y avait pas beaucoup de charge sur la suspension."

"Donc c’est un genre de fréquence ou d’oscillation étrange sur le pneu qui fait casser la suspension. Et nous ne savons pas ce que c’est. Il semble que ce sont les vibreurs rouges, qui sont nouveaux, qui déclenchent cela."

Avant les qualifications, Mercedes a choisi de renforcer ses triangles de suspension avec des couches de carbone supplémentaires, une modification que d’autres équipes ne pourront pas faire en raison de la règle du Parc Fermé ou alors en s’obligeant à s’élancer des stands.

"Nous avons renforcé la suspension. S’agit-il du remède ultime ? J’en doute. Je pense qu’avec la règle du Parc Fermé, nous sommes probablement du bon côté parce que nous les avons déjà renforcés."

L'inquiétude de Rosberg

Nico Rosberg, dans le même temps, ne cache pas son inquiétude face à cette incertitude qui plane au-dessus des vibreurs du tracé styrien. "Les vibreurs jaunes, on n'est pas supposés aller dessus, c’est une chose. Les gens qui le font cassent la voiture, c’est certain. Mais quelle serait l’alternative ? Je ne sais pas."

"Le mauvais côté était mon incident, parce que j’étais sur les vibreurs normaux, plats ; le premier, je sortais juste du virage, et le truc a cassé. C’est la plus grosse inquiétude qui demande compréhension, je pense."

"C’est une vibration, une vibration très inhabituelle jamais vue auparavant, qui arrive quand on est sur l’accélérateur sur ce vibreur. Donc c’est une crainte, parce que ce n’est pas quelque chose que nous avons prévu en construisant la voiture, donc pas simple. Ils ont renforcé notre voiture avant les qualifications, dans ces zones fragiles."

partages
commentaires
Hülkenberg blanchi, Palmer et Haryanto rétrogradés
Article précédent

Hülkenberg blanchi, Palmer et Haryanto rétrogradés

Article suivant

Sentiments mitigés pour un Räikkönen encore optimiste

Sentiments mitigés pour un Räikkönen encore optimiste
Charger les commentaires
Les notes du Grand Prix d'Arabie saoudite 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Arabie saoudite 2021

Après le Grand Prix d'Arabie saoudite, vingt-et-unième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
6 déc. 2021
Ces facteurs "FE" qui peuvent influencer la lutte Hamilton-Verstappen Prime

Ces facteurs "FE" qui peuvent influencer la lutte Hamilton-Verstappen

Mercedes a mené la danse lors des essais de la première course de Formule 1 à Djeddah, où Red Bull n'était pas dans le rythme, tant sur les tours lancés que sur les longs relais. Mais, si Max Verstappen peut inverser la tendance samedi, des facteurs familiers à la Formule E pourraient être décisifs dans un nouveau duel serré avec Lewis Hamilton.

Formule 1
4 déc. 2021
Pourquoi Djeddah est le plus grand saut dans l'inconnu depuis longtemps Prime

Pourquoi Djeddah est le plus grand saut dans l'inconnu depuis longtemps

Les dirigeants de la Formule 1 ont toujours été très sélectifs dans les mots qu'ils ont utilisés pour décrire l'état de préparation du nouveau circuit qui accueille le Grand Prix d'Arabie saoudite.

Formule 1
3 déc. 2021
Patrons et membres d'écurie : la vie sous haute pression Prime

Patrons et membres d'écurie : la vie sous haute pression

La pression est forte sur Red Bull et Mercedes, alors que débute le sprint final de la saison. La manière dont les deux équipes gèrent cette pression sera un facteur déterminant pour l'attribution des titres pilotes et constructeurs.

Formule 1
2 déc. 2021
L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica Prime

L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica

Quand on regarde la deuxième carrière de Robert Kubica en Formule 1, la tristesse peut vite prendre le dessus. Mais dans un tel contexte, les performances et les résultats ne sont pas ce qu'il y a de plus important…

Formule 1
1 déc. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
28 nov. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
27 nov. 2021
Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes Prime

Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes

OPINION : L'écurie Red Bull a disposé du package le plus rapide pendant la majeure partie de l'année 2021, mais lors de plusieurs épreuves de la dernière ligne droite, elle a gaspillé le potentiel de la RB16B. Deux Grands Prix avant la fin de saison, elle ne peut pas se permettre de le faire à nouveau avec Lewis Hamilton qui réduit l'écart sur Max Verstappen au classement des pilotes.

Formule 1
26 nov. 2021