Mercedes prêt à courir le risque d'utiliser les jantes perforées

partages
commentaires
Mercedes prêt à courir le risque d'utiliser les jantes perforées
Par : Fabien Gaillard
23 nov. 2018 à 15:35

Toto Wolff a déclaré que l'écurie Mercedes était prête à assumer le risque d'une réclamation de la part d'un concurrent au sujet de ses jantes à l'occasion du Grand Prix d'Abu Dhabi.

Le design controversé des entretoises des pneus arrière de Mercedes, qui disposent de petits trous pour aider au refroidissement du pneu, a été remis en question par Ferrari, dont l'interprétation diffère des autres acteurs de ce dossier.

Même si la FIA a déjà indiqué qu'elle considérait ce concept légal, tout comme les commissaires du Grand Prix du Mexique, Mercedes n'a pas voulu prendre de risques tant que les titres mondiaux n'étaient pas scellés. Maintenant que cela est fait, Toto Wolff, le directeur exécutif de Mercedes, a déclaré que sa structure souhaitait les utiliser et prendrait une décision finale avant samedi.

Lire aussi :

"Nous les testons aujourd'hui et ensuite nous déciderons si nous les utilisons ouvertes ou fermées", a-t-il lancé à Sky Sports. "Nous allons probablement les utiliser ouvertes et voir quel en sera l'effet."

La volonté de Mercedes lors des trois Grands Prix précédents était d'éviter qu'un succès mondial ne soit entaché d'une procédure sur la légalité de cette pièce. "Nous voulions éviter la controverse. Il s'agissait d'un sujet très chaud. Ferrari ne les aimait pas, [mais] nous avons reçu la permission de la FIA pour les utiliser."

"Nous ne voulions pas que le championnat se termine devant le tribunal. Nous ne voyions pas [ces jantes] comme un avantage immense, donc nous pourrions également les utiliser ce week-end. Le championnat est décidé donc nous pouvons avoir une controverse après la dernière course. Ça n'affectera plus le championnat."

Ferrari a toujours indiqué ne pas vouloir déposer de réclamation sur la question, mais le sujet étant désormais publiquement connu, il n'est pas exclu que d'autres écuries s'interrogent et agissent.

Avec Jonathan Noble 

Article suivant
Red Bull : "C'est de bon augure pour dimanche"

Article précédent

Red Bull : "C'est de bon augure pour dimanche"

Article suivant

Alonso pourrait tester la McLaren 2019

Alonso pourrait tester la McLaren 2019
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP d'Abu Dhabi
Équipes Mercedes Boutique
Auteur Fabien Gaillard