Mercedes prêt à séparer ses stratégies pour battre Verstappen

Mercedes se tient prêt à appliquer deux stratégies d'arrêt différentes avec Lewis Hamilton et Valtteri Bottas au Grand Prix des Pays-Bas pour empêcher Max Verstappen de reprendre du terrain sur le pilote britannique au classement général.

Mercedes prêt à séparer ses stratégies pour battre Verstappen

Si Max Verstappen s'est emparé de la pole position du Grand Prix des Pays-Bas, le plus dur reste à faire puisque le Néerlandais doit encore compléter les 72 tours de course avant de pouvoir soulever le trophée du vainqueur devant ses nombreux fans. Parmi les obstacles se dressant sur le chemin du pilote Red Bull se trouvent les deux Mercedes de Lewis Hamilton et Valtteri Bottas. Elles n'ont pas été les plus rapides en qualifications mais elles ont une carte à jouer en course.

En effet, Verstappen est directement menacé par Hamilton, deuxième, et Bottas, troisième, et le Néerlandais ne peut pas compter sur son coéquipier pour se protéger. Fantomatique depuis le début du week-end, Sergio Pérez n'a pas réussi à se sortir de la Q1 car il a quitté les stands bien trop tard pour pouvoir effectuer une nouvelle tentative chronométrée.

Lire aussi :

En sachant que les équipes évaluent actuellement quelle est la meilleure solution entre une stratégie à un ou deux arrêts, Toto Wolff a clamé que Mercedes était prêt à couvrir les deux options, ce qui laisserait Red Bull dans une situation délicate car l'écurie devrait obligatoirement faire un choix différent pour Verstappen.

S'adressant à Sky Sports, le directeur d'équipe a déclaré : "Je pense que si nous sommes capables d'avoir le même rythme en course, il faudra survivre avec un seul arrêt. Max doit prendre une décision. Est-ce qu'il va faire un arrêt ou est-ce qu'il va faire deux arrêts ? Je pense que nous pouvons jouer avec les deux stratégies demain. Nous avons vu que deux voitures peuvent être à l'exact opposé et, certainement, le fait d'en arrêter une, de faire l'undercut, de mettre la pression, puis de laisser l'autre dehors, cela peut vous aider à finir un et deux."

De son côté, Christian Horner, est bien conscient de l'avantage stratégique de Mercedes, néanmoins, selon le directeur de l'équipe Red Bull, le plus important ne sera pas la victoire mais de terminer devant Lewis Hamilton, le principal rival de Max Verstappen au championnat.

"Nous devons simplement garder la tête baissée et faire notre propre course", a-t-il commenté. "Dans un monde parfait, nous serions en tête de la course. Je pense que ce ne sera pas aussi simple. [Mercedes] a deux gars avec lesquels ils peuvent diviser leurs options. Mais évidemment, le gars que nous devons battre est Lewis, donc il faut choisir nos combats."

Bien que Pérez ne soit pas au rendez-vous aux avant-postes, Red Bull peut malgré tout compter sur une autre monoplace arborant fièrement le taureau de la marque : l'AlphaTauri de Pierre Gasly, qualifié quatrième sur la grille de départ. "[Red Bull] a Gasly, donc ils ont une voiture fantôme", a ajouté Wolff. "Je pense que nous devons être satisfaits de notre résultat. Lewis a manqué beaucoup de roulage hier, et au final il a fait un bon tour [en qualifications]. Donc P2 et P3, c'est un bon point de départ."

partages
commentaires

Voir aussi :

Pas de sanction pour Mazepin et Schumacher à Zandvoort

Article précédent

Pas de sanction pour Mazepin et Schumacher à Zandvoort

Article suivant

Pérez pourrait changer de moteur et écoper d'une pénalité

Pérez pourrait changer de moteur et écoper d'une pénalité
Charger les commentaires
Denny Hulme, le plus méconnu des Champions du monde F1 Prime

Denny Hulme, le plus méconnu des Champions du monde F1

Le 22 octobre 1967, Denny Hulme était sacré, au nez et à la barbe des stars de l'époque. Retour sur la carrière du plus méconnu des Champions du monde de la discipline reine.

Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1 Prime

Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1

Emerson Fittipaldi est surtout connu pour ses deux titres de Champion du monde de F1 et ses deux victoires aux 500 Miles d'Indianapolis. Mais le Brésilien a également enfilé la casquette de directeur d'équipe. L'ancien designer de l'écurie Fittipaldi, Tim Wright, revient sur une période marquée par des conflits internes, un financement limité et des résultats blancs en dépit d'un excellent casting.

Formule 1
21 oct. 2021
Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991 Prime

Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991

La saison 1991 représente l'une des plus grandes opportunités manquées de l'Histoire de Williams. Des problèmes techniques et des erreurs parfois grossières de Nigel Mansell ont aidé Ayrton Senna à décrocher la dernière de ses trois couronnes mondiales.

Formule 1
20 oct. 2021
Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1 Prime

Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1

Dans les années 1960 et 1970, McLaren jonglait avec des engagements en F1, en Endurance et à Indianapolis, tout en concevant des F3 et des F2. Aujourd'hui, l'équipe retrouve ses racines, se développe en IndyCar et en Extreme E tout en poursuivant sa renaissance en F1, tandis que la Formule E et le WEC sont à l'étude. Mais n'est-ce pas trop, trop tôt ? Stuart Codling en discute avec Zak Brown.

Formule 1
19 oct. 2021
Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP Prime

Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP

La saison 2009 de Formule 1 est célèbre pour avoir vu l'arrivée et le triomphe immédiat de Brawn GP sur les cendres de l'équipe Honda, avec la victoire dans les deux championnats à la clé, scellée il y a 12 ans jour pour jour à Interlagos.

Formule 1
18 oct. 2021
Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation Prime

Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation

Lewis Hamilton a répondu aux articles le disant "furieux" contre Mercedes après des échanges radio houleux lors du Grand Prix de Turquie. Une mise au point qui rappelle à quel point les extraits radio diffusés en F1 peuvent aussi bien éclairer que déformer une situation réelle.

Formule 1
14 oct. 2021
Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés" Prime

Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés"

Près de quinze ans après son arrivée en Formule 1, Sebastian Vettel a bien changé. Le quadruple Champion du monde n'hésite plus à défendre les causes qui lui tiennent à cœur, telle la protection de l'environnement et des personnes LGBT. Quel avenir aura-t-il à son départ de la Formule 1 ? Le pilote Aston Martin s'est confié à plusieurs médias, dont Motorsport.com Italie.

Formule 1
13 oct. 2021
Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1 Prime

Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1

Les arrêts au stand en Formule 1 sont un mélange à vitesse accélérée de haute technologie et de performance humaine. Pat Symonds nous décrit comment cette science des gains marginaux rend les arrêts si rapides.

Formule 1
12 oct. 2021