Mercedes - Que Hamilton soit allé voir Whiting en Hongrie est "regrettable"

partages
commentaires
Mercedes - Que Hamilton soit allé voir Whiting en Hongrie est
Par : Basile Davoine
30 juil. 2016 à 07:33

L'écurie allemande aurait aimé que son triple Champion du monde ne prenne pas seul la décision d'aller demander une clarification du règlement sous double drapeau jaune après les qualifications du Grand Prix de Hongrie.

Podium : le vainqueur Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1
Nico Rosberg, Mercedes AMG F1 W07 Hybrid
Le vainqueur Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 fête sa victoire avec son équipe
Podium : le vainqueur Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 Team, le deuxième, Nico Rosberg, Mercedes AMG F1 Team
Le vainqueur Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 fête la victoire avec Nico Rosberg, Mercedes AMG F1 et son équipe
Le vainqueur Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 dans le Parc Fermé
Nico Rosberg, Mercedes AMG F1 W07 Hybrid
Le vainqueur Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W07 Hybrid
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W07 Hybrid

Suite à la pole position signée par Nico Rosberg en Hongrie le week-en dernier, malgré la présence d’un double drapeau jaune dans une portion du circuit, Lewis Hamilton s’est rendu à la direction de course pour demander une clarification à Charlie Whiting.

Une enquête a été lancée tardivement samedi dernier, mais Hamilton assure que ce n’était pas une conséquence de sa visite auprès de Whiting. Convoqué pour s’expliquer, Rosberg n’a finalement pas été sanctionné et a pu conserver sa pole position.

Paddy Lowe, directeur technique exécutif de Mercedes, a admis vendredi à Hockenheim que l’équipe aurait préféré être avertie par Hamilton de son intention d’aller demander une clarification.

"À ce que je comprends, Lewis est allé voir Charlie, mais ce n’était pas pour revoir le tour de Nico. C’était pour comprendre ce qui devait être fait à l’avenir, comment il pouvait agir à l’avenir", a expliqué Lowe. "Je pense que c’est regrettable. Personnellement, je pense qu'il aurait dû prendre conseil auprès de l’équipe, et nous aurions pu obtenir les informations nécessaires auprès de Charlie. Mais je ne crois pas qu’il y avait quoi que ce soit de mal. C’était juste un mauvais jugement."

Pour sa part, le directeur de course de la FIA, Charlie Whiting, a expliqué la convocation tardive de Rosberg par le fait qu’un autre cas devait être réglé en priorité, à savoir celui des pilotes n’ayant pas réalisé un temps dans les 107% lors de la Q1 (et finalement non sanctionnés eux aussi). 

Miniature Minichamps 1:43 - Mercedes W07 Hybrid de Lewis Hamilton
Miniature Minichamps 1:43 - Mercedes W07 Hybrid de Lewis Hamilton, sur Motorstore.com

 

Article suivant
Alonso fatigué par les changements de règlement incessants

Article précédent

Alonso fatigué par les changements de règlement incessants

Article suivant

Horner apprécie l'ouverture des communications radio

Horner apprécie l'ouverture des communications radio
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de Hongrie
Lieu Hungaroring
Pilotes Lewis Hamilton Boutique , Nico Rosberg Boutique
Équipes Mercedes Boutique
Auteur Basile Davoine
Type d'article Actualités