Le coup de chaud de Mercedes dû à des radiateurs trop petits

Mercedes a reconnu avoir été trop optimiste au moment de concevoir sa monoplace 2019, équipée de radiateurs trop compacts qui sont à l'origine de son manque de performance lors du Grand Prix d'Autriche.

Le coup de chaud de Mercedes dû à des radiateurs trop petits

À l'issue d'un Grand Prix d'Autriche durant lequel les deux Mercedes ont affiché un rythme loin de leur meilleur niveau, Toto Wolff a évoqué de gros problèmes de refroidissement moteur, qui ont contraint l'équipe à adopter une approche très prudente. Quelques jours après une course qui a vu Valtteri Bottas prendre la troisième place et Lewis Hamilton la cinquième, le constructeur allemand a donné davantage d'explications, évoquant une conception trop "optimiste" de la W10.

"À la base, la voiture n'a pas de radiateurs suffisamment grands", révèle Andrew Shovlin, directeur de l'ingénierie piste. "C'est un point sur lequel nous avons été un peu optimistes quant à ce que nous pouvions tirer du système de refroidissement. C'est sous-exécuté par rapport à ce que nous espérions pouvoir atteindre, et ça veut dire que nous avons ce problème sur les courses où il fait chaud, et où nous sommes en difficulté pour que tout soit suffisamment refroidi, surtout l'unité de puissance afin qu'elle ne soit pas endommagée."

Lire aussi :

Connaissant son talon d'Achille, Mercedes a tenté de le contourner ou de le minimiser en faisant des modifications au niveau de la carrosserie, toujours dans le but de mieux refroidir l'ensemble. "On peut accroître le refroidissement de la voiture en faisant des ouvertures sur la carrosserie", précise Shovlin. "En Autriche, il faisait 35°C, ce qui nous place au maximum de ce que nous pourrions atteindre avec davantage d'ouvertures sur la voiture. Nous étions donc à la limite. Quand on atteint ce point, on est vraiment limité au niveau des options." 

10% du tour à lever le pied !

Valtteri Bottas, Mercedes AMG W10, devant Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W10, et Lando Norris, McLaren MCL34

Dimanche dernier, Bottas et Hamilton n'ont jamais pu opposer de véritable résistance à leurs concurrents en piste. Le Finlandais, qui a réussi à monter sur le podium, a même confié n'avoir jamais eu autant de mal à gérer son moteur depuis qu'il court en F1. Les deux pilotes ont dû recourir plus que de raison à la pratique du "lift and coast", ce qu'Andrew Shovlin confirme en évoquant un total de 400 mètres par tour (soit 10% de la distance du Red Bull Ring) dévolus à cette méthode de préservation du moteur. "C'est pour cela que leur performance était si compromise", ajoute-t-il. "On peut aussi diminuer un peu le fonctionnement moteur, et ça génère ainsi moins de chaleur, mais ça offre moins de puissance et on est plus lent dans les lignes droites. Il y a vraiment eu un handicap significatif en Autriche."

Malgré ce défaut clairement lié à la conception de la W10, et qui menace de troubler la performance de Mercedes sur d'autres pistes durant l'été, l'écurie de Brackley va mettre les bouchées doubles pour tenter de le résoudre, ou au moins de l'atténuer. "Nous travaillons sur les systèmes – ce que nous faisions déjà avant l'Autriche – pour essayer d'améliorer ce problème, et ça devrait aller mieux", promet Shovlin. "Mais c'est vraiment dû au design fondamental de la voiture, pour lequel nous avons tout fait afin d'avoir un package très, très resserré, et nous avons fini par manquer de refroidissement dans l'ensemble."

Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W10

partages
commentaires
McLaren : Alonso et Vandoorne ont contribué aux résultats 2019

Article précédent

McLaren : Alonso et Vandoorne ont contribué aux résultats 2019

Article suivant

Newey s'offre une nouvelle pige en compétition

Newey s'offre une nouvelle pige en compétition
Charger les commentaires
L'heure a sonné pour l'outil de conception le plus fiable de la F1 Prime

L'heure a sonné pour l'outil de conception le plus fiable de la F1

Le travail en soufflerie constitue le fondement du développement aérodynamique d’une Formule 1. Cependant, les progrès de la recherche virtuelle annoncent la disparition de cet outil coûteux et compliqué.

Comment Pérez fait face à la complexe culture Red Bull Prime

Comment Pérez fait face à la complexe culture Red Bull

Sergio Pérez a passé la majorité de sa carrière à piloter en milieu de peloton, se demandant s'il aurait un jour une chance d'accéder à une équipe de pointe. Red Bull lui a donné cette opportunité, et bien que la vie au sommet soit difficile, le vainqueur de Bakou fait tout ce qu'il faut pour s'entendre avec Max Verstappen.

Formule 1
14 juin 2021
Quand Kubica gagnait et Honda faisait d'Alonso sa cible n°1 Prime

Quand Kubica gagnait et Honda faisait d'Alonso sa cible n°1

Le Grand Prix du Canada 2008 s'était apparenté à de véritables montagnes russes en piste comme en dehors, et avait été absolument passionnant à couvrir depuis le paddock. Voici pourquoi.

Formule 1
13 juin 2021
Un calendrier de 23 Grands Prix en péril Prime

Un calendrier de 23 Grands Prix en péril

Après l’annonce de l’annulation du Grand Prix de Singapour à cause des restrictions sanitaires en vigueur, la Formule 1 cherche des alternatives pour conserver un calendrier de 23 courses. Mais ce projet audacieux est-il voué à l’échec ?

Formule 1
12 juin 2021
Quand Alesi, cheval fougueux de la F1, a rejoint le Cheval Cabré Prime

Quand Alesi, cheval fougueux de la F1, a rejoint le Cheval Cabré

Jean Alesi a immédiatement marqué la Formule 1 lors de ses débuts avec Tyrrell, mais sa décision de rejoindre Ferrari plutôt que Williams en 1991 était une erreur de jugement, dans une saison au cours de laquelle les luttes politiques internes ont miné le développement de la monoplace...

Formule 1
11 juin 2021
Riccardo Patrese, le véritable gentleman sans ego Prime

Riccardo Patrese, le véritable gentleman sans ego

Les pilotes ont tendance à être égoïste, mais pas Riccardo Patrese. Retour sur la carrière d'un véritable gentleman.

Formule 1
9 juin 2021
Les notes du Grand Prix d'Azerbaïdjan 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Azerbaïdjan 2021

Après le Grand Prix d'Azerbaïdjan, sixième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
7 juin 2021
Comment Honda a transformé son moteur en rival de Mercedes Prime

Comment Honda a transformé son moteur en rival de Mercedes

Pour la première fois de l'ère turbo hybride, Red Bull mène les deux championnats après sa victoire au Grand Prix de Monaco.

Formule 1
5 juin 2021