Formule 1
28 août
Événement terminé
04 sept.
Événement terminé
11 sept.
Événement terminé
25 sept.
Événement terminé
09 oct.
Événement terminé
23 oct.
EL1 dans
09 Heures
:
50 Minutes
:
49 Secondes
C
GP d'Abu Dhabi
11 déc.
EL1 dans
49 jours

Mercedes va réduire de moitié son investissement en F1

partages
commentaires
Mercedes va réduire de moitié son investissement en F1
Par :

Le grand patron de Mercedes a donné les grandes lignes des trois prochaines années pour l'engagement de Mercedes en F1, avec l'intention très claire de réduire les dépenses.

Conforter son engagement en F1 tout en s'attachant à en réduire le coût : c'est la stratégie confirmer par le groupe Daimler cette semaine, dans la droite ligne des précédentes déclarations. Grand patron de la firme allemande, Ola Källenius s'est montré très clair devant la presse en rappelant qu'il était hors de question de renoncer à la catégorie reine. "Nous avons aussi peu de raisons de quitter la Formule 1 que le Bayern Munich en a de quitter le football", a-t-il insisté dans des propos rapportés par l'agence Reuters.

Lire aussi :

Néanmoins, pas question non plus de dépenser aveuglément dans la discipline. Ainsi, le groupe Daimler entend moins mettre la main au portefeuille, dans une logique d'indépendance accrue de l'écurie de Formule 1, de réduction des coûts impliquée par le futur plafonnement des budgets, et de liens resserrés entre l'entité F1 et la marque AMG. "L'impact financier net sera réduit de moitié au cours des trois prochaines années", annonce Ola Källenius. "Nous avons même un objectif de réduction des coûts encore plus agressif en Formule 1 que pour le reste de l'entreprise."

Actionnaire et directeur de la branche sportive de Mercedes – sans que son avenir ne soit connu pour le moment –, Toto Wolff approuve la stratégie voulue par le grand patron. L'Autrichien souligne lui aussi en premier lieu l'implication nécessaire de la marque en F1. "Je pense que c'est dans l'ADN de Mercedes de faire de la course", avance-t-il. "La première Mercedes était une voiture de course, et nous construisons à la fois des voitures de série et des voitures de course."

Le rapprochement à venir entre l'écurie et la marque AMG offrira une meilleure visibilité à cette dernière, mais rien ne remet en cause l'engagement sous le nom de Mercedes.

"La nouvelle stratégie est de donner aux sous-marques une plus grande plateforme marketing", explique Toto Wolff. "On parle d'AMG, d'EQ, de Maybach : chacune de ces marques a besoin d'un objet spécifique, et AMG est notre marque haute performance. Les Formule 1 sont des voitures haute performance. Le nom ne Mercedes ne va pas disparaître de la Formule 1, au contraire, ce sera toujours une Mercedes, le châssis sera toujours Mercedes, le nom de l'équipe sera toujours Mercedes, et nous sommes tous des employés de Mercedes. Mais en plus de ça, nous sommes aussi AMG. Nous représentons AMG en tant que marque haute performance et nous voulons en améliorer la visibilité, le transfert de technologie entre les deux entités, et juste donner plus d'exposition pour ce qui se passe entre AMG et Mercedes F1."

Qui mènera d'éventuelles négociations entre Red Bull et Renault ?

Article précédent

Qui mènera d'éventuelles négociations entre Red Bull et Renault ?

Article suivant

L'histoire de la F1 ne doit pas être une "camisole" pour le changement

L'histoire de la F1 ne doit pas être une "camisole" pour le changement
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Équipes Mercedes
Tags toto wolff , Ola Källenius
Auteur Basile Davoine