Mercedes relativise l'importance du temps perdu, Hamilton sceptique

Selon Mercedes, les données suggèrent que le problème rencontré par ses pilotes leur coûtait deux dixièmes par tour, même si Lewis Hamilton en doute.

Mercedes relativise l'importance du temps perdu, Hamilton sceptique
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W07 Hybrid
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W07 Hybrid
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W07 Hybrid
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W07 Hybrid
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W07 Hybrid
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 Team
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1, à la parade des pilotes
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W07 Hybrid

Après son arrêt aux stands, le Britannique a commencé à perdre du terrain de manière relativement importante sur son adversaire direct en piste, Sergio Pérez. Une fois le problème réglé, il a signé son meilleur tour en course, avant de ralentir pour préserver son unité de puissance.

Malgré tout, les dirigeants de Mercedes assurent que la perte n'était pas aussi dramatique que cela puisque Toto Wolff, le directeur exécutif de la structure allemande, la chiffre à deux dixièmes au tour. Cependant, il comprend que cela ait pu paraître plus important dans le cockpit, et notamment dans la phase de ré-accélération dans certaines portions.

"À l’heure qu’il est, nous ne savons pas à quel point cela a affecté sa course globalement - nous allons analyser cela quand nous serons de retour à l’usine - mais de ce que nous avons vu, j’estimerais cela à 0’’2 au tour."

"Mais pour Lewis, ça a dû sembler plus, car dans les virages 2 et 3 - où vous vous attendez au plus gros boost - il n’y en avait simplement aucun, donc subconsciemment, ça a dû sembler bien plus."

Hamilton en doute

La frustration du pilote britannique à la radio a été un des moments forts d'un Grand Prix peu passionnant. Mais après la course, il n'était pas vraiment d'accord avec les estimations de son équipe sur la relative perte de performance de sa monoplace mais aussi sur le fait qu'il n'avait pas eu de problème dès le début de l'épreuve.

"Je suis assez certain que c'était là dès le début, donc j'avais du mal... Je sentais qu'il y avait un manque de rythme. Mais j'ai remarqué au début des lignes droites que je perdais du terrain, et donc j'avais des difficultés à dépasser des gens."

"J'ai fait un tour rapide à la fin, une fois que la puissance est revenue... L'équipe a dit que ce n'était pas un si grand problème que ça mais j'étais une seconde plus vite, donc à l'évidence c'était le cas."

Wolff explique pour sa part que la grande différence des temps au tour une fois le problème réglé était due au fait que Hamilton n'avait eu qu'à se concentrer sur son pilotage et non pas sur ses réglages au volant.

"Il est important de comprendre qu'une fois que vous n'êtes pas dans le rythme sur un circuit urbain et que tout se passe mal, si vous ajoutez un problème technique à cela, ça devient plus compliqué."

partages
commentaires
Marchionne - Ceux qui doutent de Ferrari ont tort
Article précédent

Marchionne - Ceux qui doutent de Ferrari ont tort

Article suivant

Williams égale le record de l'arrêt au stand le plus rapide en F1

Williams égale le record de l'arrêt au stand le plus rapide en F1
Charger les commentaires
L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica Prime

L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica

Quand on regarde la deuxième carrière de Robert Kubica en Formule 1, la tristesse peut vite prendre le dessus. Mais dans un tel contexte, les performances et les résultats ne sont pas ce qu'il y a de plus important…

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
28 nov. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
27 nov. 2021
Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes Prime

Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes

OPINION : L'écurie Red Bull a disposé du package le plus rapide pendant la majeure partie de l'année 2021, mais lors de plusieurs épreuves de la dernière ligne droite, elle a gaspillé le potentiel de la RB16B. Deux Grands Prix avant la fin de saison, elle ne peut pas se permettre de le faire à nouveau avec Lewis Hamilton qui réduit l'écart sur Max Verstappen au classement des pilotes.

Formule 1
26 nov. 2021
Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues Prime

Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues

Le DRS oscillant de Red Bull a fait parler de lui lors du Grand Prix du Qatar. Plus précisément, c'est une des configurations de l'aileron arrière de l'équipe qui pose problème.

Formule 1
25 nov. 2021
Hamilton se confie : Verstappen, la diva Mercedes, l'héritier Russell... Prime

Hamilton se confie : Verstappen, la diva Mercedes, l'héritier Russell...

La saison 2021 est certainement l'une des plus intenses qu'ait connues Lewis Hamilton au fil de sa longue et victorieuse carrière en Formule 1. Le septuple Champion du monde s'est confié à quatre médias au Grand Prix du Qatar, dont Motorsport.com, sur de nombreux sujets tels que cette bataille à couteaux tirés avec Max Verstappen, une Mercedes W12 qui lui donne du fil à retordre et son futur coéquipier George Russell…

Formule 1
24 nov. 2021
Les notes du Grand Prix du Qatar 2021 Prime

Les notes du Grand Prix du Qatar 2021

Après le Grand Prix du Qatar, vingtième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
22 nov. 2021
Les plans du Qatar pour sa Coupe du monde annuelle Prime

Les plans du Qatar pour sa Coupe du monde annuelle

Un an avant le début de la Coupe du monde de football 2022, le Qatar organise le premier de ses onze nouveaux Grands Prix de Formule 1. Une exposition médiatique rêvée pour le pays, qui est vivement critiqué sur les questions relatives aux droits de l'homme.

Formule 1
21 nov. 2021