Mercedes a tout remis en cause pour sortir une W11 agressive

Malgré une tentation qui était forte de se reposer sur les acquis de la monoplace 2019, Mercedes s'est fait violence en reprenant point par point tous les éléments afin de les améliorer : c'est ainsi qu'est née la W11 pour la saison 2020.

Mercedes a tout remis en cause pour sortir une W11 agressive

Après une première semaine d'essais hivernaux concluante à Barcelone, Mercedes en dit un peu plus sur sa nouvelle W11. Cette dernière a beaucoup fait parler ces derniers jours, en raison du système novateur dont elle est équipée : le DAS. Mais ce dispositif qui permet d'influencer le train avant différemment avec le volant est loin d'être la seule nouveauté majeure sur la Flèche d'Argent. Malgré la très grande stabilité réglementaire entre 2019 et 2020, l'écurie de Brackley a refusé de se résoudre à simplement faire évoluer sa W10 de l'an passé. Au contraire, le choix a été fait de repousser au maximum les limites au moment de concevoir la nouvelle monture de Lewis Hamilton et Valtteri Bottas.

Lire aussi :

"Notre tentation était de continuer à polir celle-ci [la W10]", admet dans un premier temps le directeur technique James Allison. "Après tout, elle a terminé très fort la saison dernière et elle a été développée très vite durant toute l'année, donc il y avait encore beaucoup d'opportunités pour la rendre plus rapide. Cette approche conservatrice était très, très tentante. Mais au bout du compte, nous avons conclu que ça ne suffirait pas."

"Nous sentions le souffle de nos adversaires sur nos épaules. Nous connaissons leur appétit et nous savons que si nous ne faisons rien d'impressionnant avec cette voiture, ils nous mangeront et nous serons derrière. Nous avons donc décidé de faire une voiture agressive. Malgré le fait qu'il n'y ait pas de changement réglementaire, nous avons pris chaque élément de la voiture afin de regarder si nous pouvions nous mettre au défi de l'améliorer."

Ainsi, James Allison l'assure, il y a eu "des centaines" de changements de design sur la W11 par rapport à sa devancière. Ceux-ci concernent notamment la nouvelle suspension avant, qui offre davantage d'opportunités sur le plan aérodynamique, mais aussi le rétrécissement des pontons pour faciliter l'écoulement du flux d'air, ou encore la suspension arrière. "Vous n'allez pas voir tous les détails, mais je peux vous dire que la suspension arrière sur cette voiture est extrêmement audacieuse", promet le Britannique. "Il y a une nouvelle géométrie qui nous donne plus d'opportunités aérodynamiques, qui nous permet d'avoir plus d'appui sur la voiture."

Tout ce travail consenti par Mercedes fait de la W11 une monoplace qui donne déjà un sacré coup de vieux à celle de 2019. "Nous avons une voiture qui est déjà en avance [sur la W10] au niveau de l'appui aérodynamique", assure James Allison. "Nous avons une voiture dont la courbe de développement s'est accentuée, qui est plus forte que celle avec laquelle nous avons terminé l'année dernière et qui était une très, très bonne voiture. Et nous avons une voiture que nous espérons fertile pour un développement solide tout au long de la saison 2020."

partages
commentaires
Sainz : "Difficile pour McLaren" face à des écuries aidées

Article précédent

Sainz : "Difficile pour McLaren" face à des écuries aidées

Article suivant

Les États-Unis, un marché que la F1 mettra dix ans à séduire

Les États-Unis, un marché que la F1 mettra dix ans à séduire
Charger les commentaires
Le "pas en arrière" qui sera bénéfique à la F1 Prime

Le "pas en arrière" qui sera bénéfique à la F1

Ses jours étant apparemment comptés, le MGU-H semble devoir être supprimé des futures règles moteur de la Formule 1, afin d'attirer de nouveaux constructeurs. Bien que cela puisse apparaître comme un changement de direction, les avantages pour les équipes et les fans pourraient faire de cette décision un choix judicieux.

Pourquoi le duel 2021 pour le titre est encore loin du pire Prime

Pourquoi le duel 2021 pour le titre est encore loin du pire

La Formule 1 reprend ses droits pour le Grand Prix de Russie, deux semaines après le dernier épisode du combat entre Max Verstappen et Lewis Hamilton. Alors que les incidents de Silverstone et de Monza ont suscité la controverse, ils manquaient heureusement d'un élément qui, jusqu'à présent, sépare la lutte pour le titre de 2021 des pires exemples de batailles peu glorieuses...

Formule 1
23 sept. 2021
Comment la Formule 1 s'est rendue peu attrayante pour les nouvelles équipes Prime

Comment la Formule 1 s'est rendue peu attrayante pour les nouvelles équipes

Le plafonnement des budgets en Formule 1 a été présenté comme le sauveur de plusieurs équipes et a contribué à garantir leur viabilité pour les investisseurs. Mais il existe déjà un autre mécanisme qui a eu le même effet et qui dissuade fortement ceux qui ont les moyens de créer seuls une nouvelle équipe.

Formule 1
22 sept. 2021
Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux" Prime

Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux"

Qui mieux que le directeur technique d'Alfa Romeo pour décrire avec précision les enjeux majeurs auxquels est confrontée l'écurie pour préparer 2022 ? Motorsport.com s'est longuement entretenu avec Jan Monchaux.

Formule 1
20 sept. 2021
Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux Prime

Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux

Mick Schumacher n'est pas le seul "fils de" à avoir atteint la Formule 1, mais il y est parvenu en l'absence de son père ces dernières années. Pour Sebastian Vettel, Michael a été une idole d'enfance puis un mentor et désormais, l'Allemand joue le rôle de "grand frère" pour Mick. Que sait-on vraiment de la place qu'il occupe dans la progression du nouveau Schumacher ?

Formule 1
19 sept. 2021
L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier Prime

L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier

Le crash de Max Verstappen et Lewis Hamilton a fait les gros titres lors du Grand Prix d'Italie. Le Halo a permis au pilote Mercedes de ne pas être blessé, mais deux jours plus tôt, la Formule 1 avait déjà échappé au pire, cette fois-ci dans la voie des stands.

Formule 1
18 sept. 2021
Daniel Ricciardo, la transformation estivale Prime

Daniel Ricciardo, la transformation estivale

Entre les difficultés du printemps et sa victoire retentissante au Grand Prix d'Italie, Daniel Ricciardo s'est transformé d'une manière quasiment inattendue.

Formule 1
16 sept. 2021
Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001 Prime

Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001

En 2001, Kimi Räikkönen, Juan Pablo Montoya et Fernando Alonso, ayant tous mis fin au règne de Michael Schumacher, ont fait leurs débuts en Formule 1. Le quatrième rookie de l'année, Enrique Bernoldi, n'a pas connu une carrière aussi heureuse.

Formule 1
15 sept. 2021