Formule 1
19 sept.
-
22 sept.
Événement terminé
26 sept.
-
29 sept.
Événement terminé
10 oct.
-
13 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
14 nov.
-
17 nov.
EL1 dans
2 jours
C
GP d'Abu Dhabi
28 nov.
-
01 déc.
EL1 dans
16 jours

Mercedes salue "une remontée exceptionnelle" de Hamilton

partages
commentaires
Mercedes salue "une remontée exceptionnelle" de Hamilton
Par :
8 juil. 2018 à 15:28

Mercedes a vu sa domination en terre anglaise se briser ce dimanche, malgré la superbe pole position réalisée samedi par Lewis Hamilton.

Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W09
Lewis Hamilton, Mercedes-AMG F1 W09
Lewis Hamilton, Mercedes-AMG F1 lors de la parade des pilotes
Lewis Hamilton, Mercedes-AMG F1 W09
Le poleman Lewis Hamilton, Mercedes-AMG F1, dans le parc fermé
Toto Wolff, directeur de Mercedes AMG F1
Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1 W09
Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1 W09
Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1 W09, devant Sebastian Vettel, Ferrari SF71H
Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1 W09

L'envol manqué du Britannique, puis l'accrochage avec Kimi Räikkönen dont il a fait les frais deux virages plus loin, ont placé la firme à l'étoile dans une position délicate dès le début de course.

Pour la victoire, les espoirs ont ainsi reposé sur Valtteri Bottas pendant l'essentiel du Grand Prix, jusqu'à ce que le Finlandais se retrouve en tête après deux interventions consécutives de la voiture de sécurité. Mais le pari de rester en piste avec des pneus mediums usés n'a pas porté ses fruits. En revanche, Hamilton a pu sauver une deuxième place quasi inespérée, bien que le quadruple Champion du monde perde du terrain au championnat sur Sebastian Vettel, vainqueur du jour.

"C'est une remontée exceptionnelle de Lewis, il était dernier et se retrouve deuxième, il a limité les dégâts à merveille, c'est une course fantastique de sa part", souligne Toto Wolff au micro de Sky Sports. "C'est un incident de course malheureux [au départ avec Räikkönen]. Au Castellet, nous nous sommes déjà fait sortir, c'est la deuxième fois, cela nous coûte beaucoup de points au championnat. Comme le dit James Allison, c'est soit délibéré, soit incompétent, à nous de choisir."

"Nous savions qu'ils [Ferrari] allaient avoir des pneus en bon état [en fin de course], mais c'était notre seule chance. Je pense que notre stratégie a fonctionné car nous avons obtenu la position de piste et avons fini deuxième et quatrième, c'est mieux que notre position avant le Safety Car. Valtteri s'est défendu comme un lion mais même s'il avait résisté dans ce tour-là, il aurait été doublé au tour suivant." 

En délicatesse avec ses gommes alors que Vettel était en tendres neufs, Bottas a en effet été contraint de baisser pavillon à cinq tours du drapeau à damier, pour finalement tomber au quatrième rang.

"Avec le recul, c'est facile de dire que oui, nous aurions dû rentrer au stand", soulève Bottas à l'issue du Grand Prix. "Nous avons pris un risque pour gagner, mais nous nous sommes retrouvés quatrièmes. Il y avait cinq tours de trop." 

"Il était clairement possible d'aller jusqu'au bout [en mediums]. En essais libres, nous n'avions fait aucun long relais avec les mediums. Selon nos calculs, cela aurait dû aller, mais ça n'a pas été le cas. J'ai tout tenté pour rester devant, j'ai fait des tours de qualification pour rester devant, mais les pneus se dégradaient plus vite. J'ai fait de mon mieux, mais ça n'a pas suffi."

Article suivant
Räikkönen : "Je mérite" les 10 secondes de pénalité

Article précédent

Räikkönen : "Je mérite" les 10 secondes de pénalité

Article suivant

Les crashs Hamilton-Räikkönen, Grosjean-Sainz, Ericsson en vidéo

Les crashs Hamilton-Räikkönen, Grosjean-Sainz, Ericsson en vidéo
Charger les commentaires