Mercedes renforce son T-wing, qui résisterait à une "batte de base-ball" !

Suite à un incident en essais libres, la FIA a exigé de Mercedes que l'écurie prouve la sûreté de son T-wing, sans quoi elle ne serait pas autorisée à l'utiliser. C'est désormais chose faite.

En effet, le T-wing de la W08 a connu un accroc lorsqu'il s'est détaché de la monoplace de Valtteri Bottas ce vendredi, ensuite percuté par la Red Bull de Max Verstappen.

C'était la deuxième fois qu'un incident concernait le T-wing de la Mercedes, après un événement similaire au Grand Prix de Chine. L'écurie triple Championne du monde en titre a donc été contrainte de renforcer cette pièce aérodynamique pour ce samedi.

"Nous avons résolu le problème", déclare Toto Wolff, directeur d'équipe. "Il a été renforcé. Maintenant, on ne pourrait même pas l'arracher en tapant dedans avec une batte de base-ball, donc ça devrait aller !"

Suite à l'incident de vendredi, qui a endommagé le fond plat de la RB13 de Max Verstappen et coûté plus de 50'000 € à Red Bull, Christian Horner avait réclamé l'interdiction de ce dispositif, que son team n'utilise pas, en raison de sa dangerosité.

"Il est clairement nécessaire pour Christian de faire ça", renchérit Wolff. "On fait enlever les pièces qui fonctionnent sur les autres voitures. C'est parfaitement compréhensible. En plus, ça a esquinté leur fond plat."

Les T-wings pourraient en tout cas ne pas faire long feu en Formule 1, puisqu'ils risquent d'être interdits dès 2018. En raison de leur look toutefois, et pas de l'aspect sécuritaire.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Événement GP de Bahreïn
Circuit Bahrain International Circuit
Équipes Mercedes
Type d'article Actualités
Tags t-wing, wolff