Comment Mercedes a résolu ses problèmes de fiabilité moteur

Mercedes AMG F1 avait des inquiétudes quant à la fiabilité de son unité de puissance, mais ce n'est plus le cas.

Comment Mercedes a résolu ses problèmes de fiabilité moteur

Mercedes vient de lever le voile sur sa nouvelle monoplace pour la saison 2021 de Formule 1 ce mardi, logiquement baptisée W12 dans la lignée de ses devancières, mais si la nouvelle livrée et l'évolution aérodynamique attirent tous les regards, les développements les plus importants ont probablement eu lieu en dessous du capot moteur.

Lire aussi :

Hywel Thomas, qui a récemment pris la tête du département moteur Mercedes High Performance Powertrains à Brixworth (Royaume-Uni), avait justement mentionné des soucis au niveau du groupe propulseur ; il détaille désormais, à l'occasion de la présentation de la nouvelle voiture, comment ceux-ci ont été résolus, mais aussi les avancées réalisées en matière de performance.

"Nous avons découvert des problèmes liés au design l'an dernier, nous les avons donc étudiés et avons apporté des changements pour les résoudre", indique Thomas. "Et nous avons aussi des innovations complètement nouvelles, qui seront pour la première fois utilisées en course dans l'unité de puissance. C'était particulièrement difficile, car la saison dernière a fini tard, donc l'hiver a été plus court que d'habitude et nous a donné moins de temps pour nous préparer, ce qui a accru la pression sur notre entreprise."

"Nous avons poursuivi notre quête vers davantage d'efficience thermique pour le moteur à combustion interne. La plupart des développements se trouvent au cœur de l'unité de puissance, dans l'optique de tirer une puissance maximale du processus de combustion. Nous avons également, et cela va de pair, modifié le turbo pour minimiser l'impact sur le rejet de chaleur. Ce sont probablement les changements les plus marquants quant aux performances de l'unité de puissance."

"Nous avons également travaillé pour améliorer la fiabilité de l'unité de puissance. En 2020, nous avons utilisé une structure en aluminium qui n'était pas aussi fiable que prévu, nous avons donc fait un nouvel alliage pour le bloc moteur. Nous avons également apporté des ajustements au système de récupération d'énergie afin de le rendre plus résistant."

Du côté de la fiabilité, le MGU-K (système de récupération de l'énergie du freinage) a fait l'objet d'une attention toute particulière, en raison de pépins connus en fin d'année dernière. "Nous avons complètement revu son design en 2020, le MGU-K était très différent de ce que nous avions précédemment", détaille Thomas. "Il nous a aidés à faire un grand pas en avant en performance, mais ce design s'est régulièrement avéré difficile à produire et à assembler. Nous avons eu beaucoup de situations où le MGU-K a effectué un cycle entier et a fait exactement ce que nous voulions qu'il fasse, mais nous avons aussi eu des cas de défaillance en milieu de vie."

"Pour 2021, nous avons réétudié ce design et mieux compris d'où venaient ces défaillances. Nous l'avons modifié pour cette année afin de permettre un processus de production plus constant qui devrait aider à améliorer la fiabilité du MGU-K."

Malgré ces petites faiblesses, on remarque que les Flèches d'Argent n'ont connu que deux abandons mécaniques sur les 50 derniers Grands Prix, soit un taux de 2%. On peut donc s'attendre à une fiabilité encore meilleure désormais.

partages
commentaires
LIVE - Suivez la présentation de la Mercedes W12

Article précédent

LIVE - Suivez la présentation de la Mercedes W12

Article suivant

Mercedes nomme Nyck de Vries pilote de réserve

Mercedes nomme Nyck de Vries pilote de réserve
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Équipes Mercedes
Auteur Benjamin Vinel
À Imola, gros point d'interrogation sur la hiérarchie Prime

À Imola, gros point d'interrogation sur la hiérarchie

Mercedes a pris l'ascendant sur Red Bull lors des essais libres à Imola vendredi, mais les performances restent très serrées. L'écurie Championne du monde ne prend rien pour acquis, et les données difficilement lisibles confirment que cette méfiance est légitime.

Formule 1
17 avr. 2021
Ferrari progresse, mais il en faudra plus pour Leclerc Prime

Ferrari progresse, mais il en faudra plus pour Leclerc

La Scuderia Ferrari a débarqué à Imola après une bonne performance lors de la manche d’ouverture à Bahreïn. Mais pour Charles Leclerc, il reste encore du travail pour que Ferrari retrouve la place qu'elle mérite.

Formule 1
16 avr. 2021
Quels enjeux majeurs pour le GP d'Émilie-Romagne ? Prime

Quels enjeux majeurs pour le GP d'Émilie-Romagne ?

En Formule 1, trois semaines d’attente entre deux courses paraissent être une éternité. Avec un calendrier 2021 déjà modifié, les équipes se rendent à Imola pour reprendre la compétition après une manche d’ouverture exaltante à Bahreïn. Voici les différents enjeux et scénarios attendus pour ce Grand Prix d’Émilie-Romagne.

Formule 1
15 avr. 2021
Pourquoi la nouvelle structure de Williams épouse la tendance Prime

Pourquoi la nouvelle structure de Williams épouse la tendance

Williams a résisté à la marée pendant de nombreuses années mais l'ère du propriétaire-exploitant est révolue depuis longtemps.

Formule 1
14 avr. 2021
Le fond plat en Z est-il l'idéal en 2021 ? Prime

Le fond plat en Z est-il l'idéal en 2021 ?

Les équipes de Formule 1 semblent divisées concernant la meilleure solution pour les nouvelles règles sur le fond plat. Une fois de plus, deux tendances radicalement opposées apparaissent. Désormais, une question se pose : le tableau dressé lors du premier Grand Prix permet-il déjà d'indiquer qui est sur la bonne voie et qui ne l'est pas ?

Formule 1
13 avr. 2021
AlphaTauri sera-t-elle la surprise de 2021 ? Prime

AlphaTauri sera-t-elle la surprise de 2021 ?

Serait-il possible qu'AlphaTauri soit la grande surprise de la saison 2021 de Formule 1 ? Ce qui a été montré lors du Grand Prix de Bahreïn le suggère clairement.

Formule 1
13 avr. 2021
Quand Stirling Moss donnait une leçon sur le pilotage Prime

Quand Stirling Moss donnait une leçon sur le pilotage

Remémorons-nous quelques souvenirs marquants de Stirling Moss, légende du sport automobile, qui nous a quittés l'an dernier à l'âge de 90 ans.

Formule 1
12 avr. 2021
Le faible rake met Aston Martin à la croisée des chemins Prime

Le faible rake met Aston Martin à la croisée des chemins

Aston Martin peut-elle se sortir du trou dans lequel la réglementation aérodynamique de 2021 l'a envoyée ? Cette question, l'écurie britannique ne peut pas encore y répondre. En revanche, les récentes performances de Mercedes offrent un signe d'encouragement.

Formule 1
11 avr. 2021