Mercedes fait face aux premières restrictions aéro en soufflerie

Mercedes est soumis en 2021 à une perte de temps d'utilisation de certains outils, comme la soufflerie, et notamment par rapport aux écuries moins bien classées. L'écurie compte bien réduire voire effacer l'incidence de ces restrictions.

Mercedes fait face aux premières restrictions aéro en soufflerie

Ce n'est sans doute pas ce qui a le plus fait parler sur le plan réglementaire depuis un an, mais l'introduction dans la réglementation F1 de restrictions sur le développement aérodynamique est une étape de plus vers une discipline souhaitant à la fois réduire les coûts et surtout avoir une démarche active pour resserrer la hiérarchie. Cela en permettant aux moins bien classés d'avoir plus de temps d'utilisation des souffleries et de la conception assistée par ordinateur (CAO).

Lire aussi :

Pour 2021, ces restrictions sont relativement limitées, puisque l'écurie qui a terminé en tête, à savoir Mercedes, ne pourra effectuer que 90% des essais aéro autorisés (40 utilisations/semaine) alors qu'au contraire, la dernière équipe classée, à savoir Williams, aura droit à 112,5%. Ces chiffres seront amenés à changer à partir de 2022 avec 70% d'essais aéro pour le champion et 115% pour le dernier, et ce jusqu'en 2025.

Essais autorisés en soufflerie et en CAO

Position au championnat précédent % d'essais aéro autorisés en 2021 % d'essais aéro autorisés de 2022 à 2025
1er 90% 70%
2e 92,5% 75%
3e 95% 80%
4e 97,5% 85%
5e 100% 90%
6e 102,5% 95%
7e 105% 100%
8e 107,5% 105%
9e 110% 110%
10e ou plus
Nouveau team
112,5% 115%

Championne lors des sept dernières saisons, l'écurie Mercedes est évidemment la plus touchée par cette mesure. Elle a tout fait depuis l'annonce de cette nouvelle réglementation pour s'y préparer au mieux, avec l'objectif de rendre cette situation aussi indolore que possible.

"Nous avons désormais, pour la première fois, une allocation d'utilisation des souffleries qui varie selon les concurrents", explique ainsi James Allison, directeur technique de Mercedes. "Depuis de nombreuses années, nous sommes limités par rapport au volume d'utilisation de la soufflerie et de la CFD [mécanique des fluides numériques, ndlr]. Par le passé, la limite a toujours été la même pour toutes les écuries alors qu'en 2021 cela change et désormais nous avons une allocation qui diffère en fonction des résultats de la saison précédente."

"En gros, la dernière équipe en 2020 a le droit d'utiliser sa soufflerie 20% de plus que la première écurie, et entre les deux tout le monde est placé à différent niveaux sur cette échelle. Nous avons donc eu la chance d'être bons l'an passé, et malheureusement nous en payons un petit peu le prix en 2021 et au-delà car nous allons devoir moins utiliser ces atouts fondamentaux [...] par rapport à nos concurrents."

Lire aussi :

"Mais pour nous, le défi a été : comment réagir à cette nouvelle règle de la manière la plus positive ? Comment s'assurer que cela ne nous fera pas trébucher ? Et puis : si nous n'avons pas le droit d'utiliser notre soufflerie et notre CFD autant qu'avant, voyons comment adapter notre monde afin d'extraire de plus en plus de choses de chaque opportunité en soufflerie. Nous n'avons qu'un seul run en soufflerie, faisons en sorte qu'il soit aussi précieux que possible pour nous. Si nous n'avons droit qu'à une petite quantité de calculs CFD, faisons en sorte que la méthodologie et l'approche de ces calculs soient aussi utiles que possible."

"Nous avons donc essayé d'adapter notre approche à cela, afin de réduire voire de totalement oblitérer l'effet de cette réduction dans la quantité de choses que nous avons le droit de faire avec ces outils fondamentaux."

partages
commentaires

Voir aussi :

L'avenir de la F1 va-t-il passer par l'hydrogène ?

Article précédent

L'avenir de la F1 va-t-il passer par l'hydrogène ?

Article suivant

Fiabilité, budget, Palmer... Maldonado ressasse l'époque Lotus

Fiabilité, budget, Palmer... Maldonado ressasse l'époque Lotus
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Équipes Mercedes
Auteur Fabien Gaillard
La force de Mercedes avec ses pneus est-elle sa plus grande faiblesse ? Prime

La force de Mercedes avec ses pneus est-elle sa plus grande faiblesse ?

Mercedes a quitté Imola en conservant la tête des deux classements généraux mais ne se fait aucune illusion sur la menace que représente Red Bull.

Les notes du Grand Prix d'Émilie-Romagne 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Émilie-Romagne 2021

Après le Grand Prix d'Émilie-Romagne, deuxième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
19 avr. 2021
À Imola, gros point d'interrogation sur la hiérarchie Prime

À Imola, gros point d'interrogation sur la hiérarchie

Mercedes a pris l'ascendant sur Red Bull lors des essais libres à Imola vendredi, mais les performances restent très serrées. L'écurie Championne du monde ne prend rien pour acquis, et les données difficilement lisibles confirment que cette méfiance est légitime.

Formule 1
17 avr. 2021
Ferrari progresse, mais il en faudra plus pour Leclerc Prime

Ferrari progresse, mais il en faudra plus pour Leclerc

La Scuderia Ferrari a débarqué à Imola après une bonne performance lors de la manche d’ouverture à Bahreïn. Mais pour Charles Leclerc, il reste encore du travail pour que Ferrari retrouve la place qu'elle mérite.

Formule 1
16 avr. 2021
Quels enjeux majeurs pour le GP d'Émilie-Romagne ? Prime

Quels enjeux majeurs pour le GP d'Émilie-Romagne ?

En Formule 1, trois semaines d’attente entre deux courses paraissent être une éternité. Avec un calendrier 2021 déjà modifié, les équipes se rendent à Imola pour reprendre la compétition après une manche d’ouverture exaltante à Bahreïn. Voici les différents enjeux et scénarios attendus pour ce Grand Prix d’Émilie-Romagne.

Formule 1
15 avr. 2021
Pourquoi la nouvelle structure de Williams épouse la tendance Prime

Pourquoi la nouvelle structure de Williams épouse la tendance

Williams a résisté à la marée pendant de nombreuses années mais l'ère du propriétaire-exploitant est révolue depuis longtemps.

Formule 1
14 avr. 2021
Le fond plat en Z est-il l'idéal en 2021 ? Prime

Le fond plat en Z est-il l'idéal en 2021 ?

Les équipes de Formule 1 semblent divisées concernant la meilleure solution pour les nouvelles règles sur le fond plat. Une fois de plus, deux tendances radicalement opposées apparaissent. Désormais, une question se pose : le tableau dressé lors du premier Grand Prix permet-il déjà d'indiquer qui est sur la bonne voie et qui ne l'est pas ?

Formule 1
13 avr. 2021
AlphaTauri sera-t-elle la surprise de 2021 ? Prime

AlphaTauri sera-t-elle la surprise de 2021 ?

Serait-il possible qu'AlphaTauri soit la grande surprise de la saison 2021 de Formule 1 ? Ce qui a été montré lors du Grand Prix de Bahreïn le suggère clairement.

Formule 1
13 avr. 2021