Mercedes salue le choix de Max Verstappen

Il y a quelques semaines, Mercedes et Red Bull se disputaient le jeune Max Verstappen, seize ans, actuel deuxième du championnat de F3 européenne pour sa première saison en monoplace

Il y a quelques semaines, Mercedes et Red Bull se disputaient le jeune Max Verstappen, seize ans, actuel deuxième du championnat de F3 européenne pour sa première saison en monoplace. Verstappen a finalement cédé aux sirènes de Red Bull suite à la proposition alléchante d'un baquet chez Toro Rosso dès 2015.

C'est une décision que Mercedes salue : les dirigeants de la marque à l'étoile admettent avec honnêteté qu'ils n'auraient pu proposer un programme de la qualité de celui de Red Bull au jeune Néerlandais.

"Il y a deux mois, nous avons commencé à discuter avec Max et Jos, car Jos évaluait les opportunités qui se présentaient à son fils", relate Toto Wolff, directeur exécutif de Mercedes. "Nous nous sommes rencontrés deux ou trois fois, mais parce que nous manquons d'un vrai programme, l'opportunité que nous aurions pu lui offrir aurait été le GP2, probablement des essais en F1, puis nous aurions peut-être pu le mettre dans un baquet du vendredi sur quelques courses".

"Mais si nous ne pouvons pas l'aider à s'épanouir, alors le programme n'a pas de sens", poursuit Wolff. "Nous avons discuté et je l'ai apprécié, mais le dimanche soir après la course de Spielberg, ils ont reçu une offre géniale de la part de Toro Rosso qui leur a donné l'assurance que Max pourrait s'épanouir en F1. C'était vraiment la bonne décision de s'engager sur ce chemin. Ils ont une relation pluriannuelle et c'est quelque chose que nous ne pouvons pas offrir, donc c'est comme ça que cela s'est terminé".

Il est vrai que les jeunes pilotes Mercedes n'ont pas la même réussite que les hommes du Red Bull Junior Team : le prometteur Sam Bird, après avoir écumé le haut de tableau des formules de promotion pendant des années, a dû se rabattre sur l'endurance, tandis que Jazeman Jaafar est toujours loin d'une arrivée dans la catégorie reine du sport automobile malgré des performances correctes en Formule Renault 3.5. Les pilotes soutenus par Mercedes finissent souvent par piloter pour la marque, mais en DTM.

Cependant, le constructeur basé à Brackley réfléchit à accroître son implication chez les jeunes au vu du prometteur plateau de F3. "Nous réfléchissons à cette situation car j'ai le sentiment que la génération actuelle de pilotes F3 est très bonne. Nous voyons que certaines années, il n'y a pas seulement un pilote mais deux qui ont le potentiel de se développer en F1, et voilà : cette année, il y en a deux."

"C'est pour cela que nous avons commencé à analyser précautionneusement la possibilité de créer un programme de jeunes pilotes. Mais nous ne nous y attachons pas de façon très intense, car notre objectif primordial est de remporter le championnat du monde", conclut l'Autrichien.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Sam Bird , Toto Wolff , Jazeman Jaafar , Max Verstappen
Équipes Toro Rosso , Mercedes
Type d'article Actualités