Sèchement battu par Ferrari, Mercedes a "de quoi réfléchir"

partages
commentaires
Sèchement battu par Ferrari, Mercedes a
Par : Fabien Gaillard
14 avr. 2018 à 07:39

Alors que Mercedes restait sur six poles consécutives sur le circuit de Shanghai, cette série s'est interrompue de façon nette lors des qualifications du Grand Prix de Chine 2018.

Valtteri Bottas, Mercedes-AMG F1 W09 EQ Power+
Lewis Hamilton, Mercedes-AMG F1 W09 EQ Power+ et le drapeau du Royaume-Uni
Valtteri Bottas, Mercedes-AMG F1
Des fans de Lewis Hamilton, Mercedes-AMG F1
Lewis Hamilton, Mercedes-AMG F1 W09 EQ Power+
Valtteri Bottas, Mercedes-AMG F1 W09 EQ Power+
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W09
Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1 W09, envoie des étincelles en l'air

Une demi-seconde, c'est l'écart qui sépare les Ferrari qui verrouilleront la première ligne ce dimanche des Mercedes qui peupleront la seconde. Les Flèches d'Argent avaient pourtant fait du tracé un de leurs royaumes, s'emparant sans discontinuer de la pole depuis 2012, avant même l'ère turbo hybride donc.

Mais, confirmant ce qui avait été vu à Bahreïn, dans des conditions pourtant différentes, les SF71H n'ont laissé aucune chance d'espérer aux W09 ce samedi. Une image de la hiérarchie qui contraste nettement avec ce qui avait été perçu ce vendredi, après une journée il est vrai plus chaude.

Ainsi, quand Sky Sports a demandé si Toto Wolff, directeur exécutif de Mercedes, s'il s'attendait à pareil résultat, il a répondu : "Non, ils sont vraiment performants depuis le début de la journée. En qualifications, ils ont enfoncé le clou. Nous avons de quoi réfléchir."

Une réflexion qui visiblement est déjà en partie orientée puisque l'Autrichien met en avant une mauvaise exploitation de la fenêtre pneumatique des ultratendres : "C'est délicat, nous manquons d'adhérence. Nous pouvons sortir de la fenêtre si les pneus sont trop chauds ou trop froids, et c'est ce qui s'est passé. Je pense que c'est un problème de pneus."

Toutefois, Valtteri Bottas et Lewis Hamilton ont, comme leurs homologues de Ferrari, fait le choix des tendres en Q2, pneus sur lesquels, au contraire, les Mercedes ont semblé plus à l'aise et pourrait constituer une occasion de se refaire en course ce dimanche.

"Demain, il devrait faire bien plus chaud, donc j'espère que nous avons fait le bon choix de réglages et que notre rythme de course sera meilleur que celui de Ferrari", a ajouté Wolff. "Nous avons besoin de rythme, et si on a le rythme, on peut faire l'undercut ou l'overcut."

Prochain article Formule 1
Vettel : "Ça fait six ans que c'était un circuit Mercedes"

Article précédent

Vettel : "Ça fait six ans que c'était un circuit Mercedes"

Article suivant

Alonso et McLaren devancés par 6 équipes sur la grille chinoise

Alonso et McLaren devancés par 6 équipes sur la grille chinoise