Mercedes s'inquiète du retour de Ferrari aux avant-postes

Mercedes se dit inquiet du retour aux avant-postes de Ferrari, qui pourrait mettre à mal sa domination actuelle.

Même si Ferrari n'a jusqu'à présent pas été en mesure de réitérer sa performance du Grand Prix de Malaisie, lorsque Sebastian Vettel s'était imposé, l'équipe de Maranello travaille afin de combler l'écart qui la sépare des Flèches d'Argent.

Le patron de Mercedes Motorsport, Toto Wolff, affirme donc se méfier de Ferrari, dont il craint qu'elle réalise la même performance que son équipe était parvenue à mettre en oeuvre entre 2013 et 2014.

"Nous ne pouvons pas nous permettre d'être complaisants ou négligents, car si nous le sommes, nous ne développerons notre voiture comme il le faut et nous ne pourrons poursuivre sur notre voie," explique le dirigeant autrichien.

"Voilà pourquoi nous devons maintenir la pression à tous les échelons. Lorsque votre concurrent principal se nomme Ferrari, qui dispose d'autant de ressources, le jour où vous pourriez ne plus être en mesure de gagner n'est jamais très loin."

"Cela ne peut évidemment pas arriver du jour au lendemain, mais c'est quelque chose qui peut arriver petit à petit si vous êtes complaisant."

Ferrari est observé de près

Wolff ajoute que Mercedes analyse de près les performances de la Scuderia.

"Nous observons leurs performances et nous constatons qu'ils continuent à évoluer. Vendredi dernier, ils étaient légèrement plus rapides que nous le vendredi, avant que cet avantage ne disparaisse en qualifications."

"J'y vois des parallèles avec 2013. Nous avions dominé quelques séances comme celles-là, mais nous n'étions pas en mesure de maintenir ce rythme. Je constate que Ferrari en est au même point aujourd'hui, donc oui, je m'en inquiète."

A propos de cet article
Séries Formule 1
Équipes Mercedes , Ferrari
Type d'article Actualités