Mercedes a stoppé le développement de la W11 "il y a longtemps"

Mercedes dit avoir stoppé le développement de sa monoplace 2020 "il y a longtemps", alors que l'écart a semblé se réduire entre l'écurie allemande et Red Bull au Nürburgring le week-end dernier.

Mercedes a stoppé le développement de la W11 "il y a longtemps"

Jusqu'à présent, Mercedes a remporté neuf des onze Grands Prix disputés cette saison et l'écurie Championne du monde file inexorablement vers un septième doublé consécutif aux championnats pilotes et constructeurs. Cependant, Red Bull Racing a amorcé une dynamique positive récemment, et les évolutions apportées à la RB16 le week-end dernier en Allemagne ont porté leur fruit, avec un niveau de performance plus proche de Mercedes en qualifications comme en course.

Lire aussi :

Mercedes n'a pas introduit de nouveautés sur sa W11 depuis quelques courses maintenant, et l'essentiel des ressources a en fait déjà basculé vers des horizons plus éloignés. "Nous avons terminé il y a longtemps, et ça a toujours été le cas par le passé", explique le directeur de l'écurie, Toto Wolff. "C'est une décision extrêmement réfléchie, car on ne peut pas se permettre de stopper si tôt dans tous les championnats. Mais la réglementation a beaucoup changé pour l'an prochain et nous avons donc décidé de basculer sur la monoplace de l'année prochaine. C'est pour cela que l'on peut voir un décalage de performance entre les équipes. Nous connaissons toujours un début et un milieu de saison costauds, puis ceux qui continuent de développer sont forts à la fin."

En raison de la crise du coronavirus, le gel partiel des châssis a été décrété en vue de l'année prochaine, permettant de réaliser des économies. Les écuries seront toutefois autorisées à développer certains aspects de leur monoplace en utilisant un système de jetons. Concernant l'écart aujourd'hui mesuré entre Mercedes et Red Bull, il tend bel et bien à se réduire et Andrew Shovlin, directeur de l'ingénierie piste du constructeur allemand, ne le nie pas.

"Je pense qu'ils développent plus vite que nous actuellement", estime-t-il en évoquant la situation de Red Bull. "Nous l'avons remarqué progressivement. Mais franchement, nous avons assisté à ça ces dernières années, ils ont tendance à ne pas débuter aussi fort que nous le faisons. Je n'ai pas vraiment souvenir d'une année à la fin de laquelle ils n'étaient pas proches de nous. Alors si nous voyons cette tendance se poursuivre, les prochains Grands Prix seront de plus en plus durs et ce sera difficile d'aller chercher la pole le samedi puis la victoire le dimanche."

partages
commentaires
Renault doit maintenant rendre son équipe "accro au succès"

Article précédent

Renault doit maintenant rendre son équipe "accro au succès"

Article suivant

Seidl : Pas de nouveau motoriste avant le changement de règlement

Seidl : Pas de nouveau motoriste avant le changement de règlement
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Équipes Red Bull Racing , Mercedes
Auteur Basile Davoine
À Imola, gros point d'interrogation sur la hiérarchie Prime

À Imola, gros point d'interrogation sur la hiérarchie

Mercedes a pris l'ascendant sur Red Bull lors des essais libres à Imola vendredi, mais les performances restent très serrées. L'écurie Championne du monde ne prend rien pour acquis, et les données difficilement lisibles confirment que cette méfiance est légitime.

Formule 1
17 avr. 2021
Ferrari progresse, mais il en faudra plus pour Leclerc Prime

Ferrari progresse, mais il en faudra plus pour Leclerc

La Scuderia Ferrari a débarqué à Imola après une bonne performance lors de la manche d’ouverture à Bahreïn. Mais pour Charles Leclerc, il reste encore du travail pour que Ferrari retrouve la place qu'elle mérite.

Formule 1
16 avr. 2021
Quels enjeux majeurs pour le GP d'Émilie-Romagne ? Prime

Quels enjeux majeurs pour le GP d'Émilie-Romagne ?

En Formule 1, trois semaines d’attente entre deux courses paraissent être une éternité. Avec un calendrier 2021 déjà modifié, les équipes se rendent à Imola pour reprendre la compétition après une manche d’ouverture exaltante à Bahreïn. Voici les différents enjeux et scénarios attendus pour ce Grand Prix d’Émilie-Romagne.

Formule 1
15 avr. 2021
Pourquoi la nouvelle structure de Williams épouse la tendance Prime

Pourquoi la nouvelle structure de Williams épouse la tendance

Williams a résisté à la marée pendant de nombreuses années mais l'ère du propriétaire-exploitant est révolue depuis longtemps.

Formule 1
14 avr. 2021
Le fond plat en Z est-il l'idéal en 2021 ? Prime

Le fond plat en Z est-il l'idéal en 2021 ?

Les équipes de Formule 1 semblent divisées concernant la meilleure solution pour les nouvelles règles sur le fond plat. Une fois de plus, deux tendances radicalement opposées apparaissent. Désormais, une question se pose : le tableau dressé lors du premier Grand Prix permet-il déjà d'indiquer qui est sur la bonne voie et qui ne l'est pas ?

Formule 1
13 avr. 2021
AlphaTauri sera-t-elle la surprise de 2021 ? Prime

AlphaTauri sera-t-elle la surprise de 2021 ?

Serait-il possible qu'AlphaTauri soit la grande surprise de la saison 2021 de Formule 1 ? Ce qui a été montré lors du Grand Prix de Bahreïn le suggère clairement.

Formule 1
13 avr. 2021
Quand Stirling Moss donnait une leçon sur le pilotage Prime

Quand Stirling Moss donnait une leçon sur le pilotage

Remémorons-nous quelques souvenirs marquants de Stirling Moss, légende du sport automobile, qui nous a quittés l'an dernier à l'âge de 90 ans.

Formule 1
12 avr. 2021
Le faible rake met Aston Martin à la croisée des chemins Prime

Le faible rake met Aston Martin à la croisée des chemins

Aston Martin peut-elle se sortir du trou dans lequel la réglementation aérodynamique de 2021 l'a envoyée ? Cette question, l'écurie britannique ne peut pas encore y répondre. En revanche, les récentes performances de Mercedes offrent un signe d'encouragement.

Formule 1
11 avr. 2021