Mercedes teste des LED à la demande de la FIA

À l'occasion de la première journée d'essais privés à Barcelone ce mardi, Lewis Hamilton a pris la piste avec une Mercedes W09 sur laquelle des LED rouges ont été ajoutées sur l'aileron arrière.

Ce test a été effectué à la demande de la FIA, qui cherche d'éventuelles solutions pour améliorer la visibilité des monoplaces sous la pluie, plus particulièrement lorsque le phénomène de "spray" rend les conditions délicates à cause des projections d'eau. La météo étant optimale ce mardi, le test a surtout servi à évaluer le bon fonctionnement du système.

Lors du roulage réalisé par Lewis Hamilton, les LED fixées au niveau des dérives latérales de l'aileron arrière étaient allumées en permanence, contrairement au feu arrière classique qui clignote lorsqu'il pleut. Ces feux ne sont pas une invention, bien qu'ils apparaissent pour la première fois sur une F1, puisqu'ils sont utilisés en Endurance depuis plusieurs années.

Si la FIA venait à envisager la mise en place de ce système la saison prochaine, elle devrait toutefois passer par un vote à l'unanimité puisque la date butoir pour la mise en place du Règlement Technique 2018 arrivait à échéance le 30 avril dernier. L'autre possibilité serait d'invoquer une cause majeure pour la sécurité afin d'imposer le dispositif sans consulter les parties prenantes, comme cela s'est fait l'an dernier avec le Halo. 

À noter que sur Twitter, l'ingénieur Chris Beatty, qui a participé au design des nouvelles monoplaces IndyCar pour 2018, a fait savoir qu'il avait suggéré par le passé l'utilisation de LED de couleur verte, rouge, jaune ou bleue en fonction des drapeaux agités en bord de piste.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Événement Essais de Barcelone
Circuit Circuit de Barcelona-Catalunya
Pilotes Lewis Hamilton
Équipes Mercedes
Type d'article Actualités
Tags fia, led, sécurité