Mercedes va profiter des derniers GP pour tester des concepts 2018

L'écurie Mercedes va se servir des Grands Prix du Brésil et d'Abu Dhabi pour essayer des concepts "nouveaux et intéressants" en vue de la saison prochaine.

Mercedes a remporté ses quatrièmes titres constructeurs et pilotes consécutifs, malgré une bataille difficile contre Ferrari et Sebastian Vettel.

Avec encore deux Grands Prix à disputer cette saison, à Interlagos et à Yas Marina, la structure allemande va avoir l'opportunité de se servir de ces épreuves comme de séances de tests géantes dans la perspective d'une saison 2018 où la concurrence pourrait encore se densifier.

Ainsi, les GP à venir sont décrits dans la présentation du Brésil comme "les deux premières opportunités d'effectuer des tests avant la nouvelle saison, d'essayer des concepts nouveaux et intéressants", de "devenir un petit peu plus audacieux" en testant des pièces et en conduisant des "expériences" qui n'auraient pas été possibles si les couronnes mondiales avaient encore été en jeu.

Le directeur exécutif de Mercedes, Toto Wolff, de déclarer : "Il pourrait être tentant de penser qu'avec les deux championnats assurés, la pression n'est plus là pour les deux courses restantes de la saison 2017. Ça ne peut pas être plus éloigné de la vérité."

"Au sein de l'équipe, nous regardons les deux prochains week-ends de course comme les deux premiers Grands Prix de 2018. Nous avons deux courses que nous sommes déterminés à gagner afin de maintenir cette dynamique positive durant l'hiver. Il n'y aura pas de relâchement juste parce que le championnat est désormais joué."

Même si les trophées sont déjà dans l'escarcelle de Mercedes, il reste un objectif à essayer d'accomplir : permettre à Valtteri Bottas de s'emparer de la seconde position du classement pilotes, et ainsi perpétuer la série de trois doublés consécutifs de Lewis Hamilton et Nico Rosberg entamée en 2014, ce qui était déjà une première dans l'Histoire de la F1. Le Finlandais compte 15 points de retard sur Sebastian Vettel, mais la bataille sera rude.

"Lewis est au top de ses capacités actuellement, et il sera déterminé à ajouter une autre victoire au succès de l'an passé [au Brésil] ; Valtteri a fait une avancée prometteuse à Mexico et va chercher à bâtir dessus à Interlagos", poursuit Wolff.

"Comme les récentes épreuves l'ont démontré, remporter des Grands Prix n'est jamais simple. Red Bull a signé deux victoires lors des quatre dernières courses et, même si nous avons remporté les deux autres, Ferrari reste un adversaire formidable. Avec le championnat qui est maintenant réglé, la bataille pour 2018 a déjà commencé."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Équipes Mercedes
Type d'article Actualités
Tags interlagos, sao paulo, toto wolff, yas marina