Mercedes toujours en délicatesse avec les pneumatiques

Mercedes quitte le désert de Bahreïn avec un bilan mitigé

Mercedes quitte le désert de Bahreïn avec un bilan mitigé. Nico Rosberg réalise la seconde pole de rang du team lors des qualifications, mais ne peut concrétiser son bon résultat en course. Lewis Hamilton a connu un début de course difficile, parvenant néanmoins à terminer 5e, et ce, en dépit d'une pénalité initiale de 5 places sur la grille en raison d'un changement de boîte. Au final, l'écurie rencontre toujours des problèmes de rythme en course, ce dernier fluctuant en fonction de la température de la piste. “Nous avons beaucoup lutté en début de course lorsque la température de piste était au plus haut. Dans la seconde moitié de la course, lorsque la température de piste a baissé, notre rythme n'était pas mauvais - en particulier celui de Lewis”, explique Ross Brawn. “Nos deux pilotes ont eu une course difficile, mais ils ont défendu leurs positions et livré une bonne course, en particulier Lewis dans la dernière partie de course”, ajoute Toto Wolff. “Toutefois, notre objectif est de mieux faire face aux températures élevées : les pneus sont les mêmes pour tous, mais dans ces conditions, nous ne sommes pas aussi bon que nos concurrents”, confie Brawn. L'équipe doit analyser soigneusement les raisons de notre manque de rythme, en particulier en début de Grand Prix. “Nous avons beaucoup appris au cours de cette course, mais il est clair que nous avons encore beaucoup à apprendre”, conclut Wolff.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Ross Brawn , Lewis Hamilton , Nico Rosberg , Toto Wolff
Équipes Mercedes
Type d'article Actualités