Mercedes - "Trop risqué de fournir les moteurs évolués"

Toto Wolff a défendu la décision de Mercedes de ne pas fournir des moteurs évolués à ses trois écuries clientes en cette fin de saison.

Directeur de la compétition chez Mercedes-Benz, Toto Wolff affirme en effet qu’il était beaucoup trop risqué de produire suffisamment de moteurs aux configurations 2016 pour les trois écuries clientes de Mercedes. Et puisque le contrat de Mercedes stipule un traitement équitable des trois clients, le constructeur allemande aurait dû fournir deux moteurs évolués à chaque écurie.

Mercedes a toujours maintenu que le moteur évolué, utilisé pour la première fois au Grand Prix d’Italie à Monza, ne présente pas un gain de puissance significatif. La firme à l'Etoile ajoute que l'utilisation de ce V6 dans sa version de développement 2016 ne doit pas être perçue comme une tentative de sa part de disposer d’un avantage sur Williams et ses autres écuries clientes.

Vous avez constaté ce qui nous est arrivé à Singapour et à Monza, et lors de toutes les autres courses”, rappelle Wolff à Motorsport.com, soulignant qu'un pépin mécanique pouvait survenir à tout moment. “La décision que nous avons prise représentait un exercice de recherche et de développement afin d’apprendre des choses pour l’an prochain. On ne peut pas faire un tel test de validation avec une écurie cliente, car le risque de casse est élevé."

“Si vous êtes en plein développement, il est impossible de produire 8 moteurs, car il est probable que nous fassions alors de mauvais choix technologiques. C’est aussi simple que cela. Je peux vous assurer qu’il n’y a rien de miraculeux dans ce moteur. Ce n’est pas un moteur surnaturel. Nous étions bien devant Williams à cette occasion, mais nous étions aussi devant Williams depuis déjà fort longtemps”.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Équipes Mercedes
Type d'article Actualités
Tags moteur, unité de puissance