Mercedes, une équipe comme Ferrari, selon Brawn

Cette année, Mercedes a opéré une nette progression, tant sur la piste qu’en dehors

Cette année, Mercedes a opéré une nette progression, tant sur la piste qu’en dehors. Si la pause hivernale est consistante, ils pourraient rivaliser avec Red Bull en 2014. C’est en tout cas l’ambition de Ross Brawn, qui ne laisse rien paraitre d'une possible sortie de l'équipe au terme de la saison.

"Nous le croyons " avoue Ross Brawn. "Ce sont [Red Bull] des compétiteurs très, très, forts. Ils n’oublient pas. On n’oublie pas les choses que l’on sait. Les progrès faits en seconde partie de saison ont été très impressionnants." Mais le Britannique se réjouit des changements que l’année 2014 va apporter. Mercedes a très tôt démarré son programme 2014. Un sérieux avantage, donc.

"Nous sommes une équipe similaire à Ferrari. Nous faisons un moteur et un châssis, et je pense que c’est un avantage pour la saison prochaine", explique le team principal de Mercedes. "Le moteur a été conçu pour le châssis, pour obtenir le meilleur package intégré. Je pense que le moteur va faire une grosse différence l’année prochaine, beaucoup plus que les années précédentes."

En essais libres ce vendredi, les teams avaient l’opportunité de tester des prototypes de pneus Pirelli 2014. Opportunité anéantie par la pluie. Pirelli souhaite donc opérer des tests en décembre, avec au moins une équipe. On voit mal Mercedes répondre seule et favorablement à cette demande, après les récents problèmes de tests litigieux qui avaient opposés le team à la FIA au cours de cette saison.

"Je pense que tout ce qui se fait maintenant doit être équitable pour toutes les équipes", indique Ross Brawn. "Je pense que nous sommes dans une position délicate. Nous voulons tous aider Pirelli à nous fournir les meilleurs pneus l’année prochaine, mais il serait regrettable qu’une équipe ait le bénéfice de tester seule les pneus."

Brawn le dit, la journée de vendredi aurait été l’occasion idéale pour que chacun ait l’occasion de découvrir les gommes 2014, ce qui aurait été équitable. Et le Britannique insiste : tester les pneus avec une seule équipe serait déloyal. Nul doute que son attitude est une des conséquences du procès qui l’avait opposé à la FIA.

Et Brawn de conclure sur une énième répétition : "Je pense donc que nous devons regarder cela de très près, comment nous pouvons faire quelque chose qui serait équitable et juste pour tous les teams."

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Ross Brawn
Équipes Mercedes , Ferrari
Type d'article Actualités