Formule 1
14 août
Événement terminé
28 août
Événement terminé
04 sept.
Événement terminé
11 sept.
Événement terminé
25 sept.
Événement terminé
23 oct.
Prochain événement dans
24 jours
31 oct.
Prochain événement dans
32 jours
13 nov.
Prochain événement dans
45 jours
04 déc.
Prochain événement dans
66 jours
C
GP d'Abu Dhabi
11 déc.
EL1 dans
73 jours

Mercedes face à "l'urgence" de résoudre ses problèmes avant Barcelone

partages
commentaires
Mercedes face à "l'urgence" de résoudre ses problèmes avant Barcelone
Par :

Le responsable des ingénieurs de Mercedes, Andrew Shovlin, a reconnu qu'il y avait "une certaine urgence" à résoudre les problèmes de pneus qui ont touché l'équipe lors du GP du 70e Anniversaire.

Lewis Hamilton et Valtteri Bottas ont été handicapés par d'importants problèmes de blistering lors de la course du GP du 70e Anniversaire à Silverstone, ce qui a compromis leur rythme et offert sur un plateau la victoire à un Max Verstappen doté d'une Red Bull RB16 bien moins agressive sur les gommes.

Andrew Shovlin estime ainsi que l'équipe a rencontré "les pires problèmes" de pneus possibles concernant le cloquage, et qu'elle n'a que quelques jours pour tenter de trouver des solutions sous peine d'une mauvaise performance lors du GP d'Espagne à Barcelone, circuit extrêmement exigeant et où de fortes températures sont attendues.

Lire aussi :

"Nous savions que le blistering était un problème. Nous savions cela la semaine passée. Nous savons à quel niveau de températures il survient. Et donc ça n'était pas nouveau pour nous. Ce qui était nouveau, c'était qu'il s'agissait vraiment des pires problèmes possibles pour nous."

"Et Red Bull semblait totalement à l'opposé du spectre. Et c'est ce que nous devons comprendre. Parce qu'il y a eu d'autres courses où tout le monde était dans le même bateau, alors pourquoi sommes-nous une exception ? Pour l'instant, nous n'avons pas la réponse."

"Et vous savez, il y a une certaine urgence dans ce cas parce que nous allons à Barcelone, nous prenons l'avion mardi, nous courons vendredi, il est prévu qu'il fasse 30°C, la piste sera un peu comme ici. C'est un circuit à haute énergie."

Si nous ne parvenons pas à résoudre ce problème, il sera sans doute possible de le cacher un peu avec ce pneu C1.

Andrew Shovlin, ingénieur en chef Mercedes

Toutefois, la présence du composé le plus dur de la gamme Pirelli, le C1, pourrait être relativement positif pour l'écurie. "Si nous ne parvenons pas à le résoudre, il sera sans doute possible de le cacher un peu avec ce pneu C1. Mais nous devrons quand même utiliser le pneu qui nous cause actuellement des ennuis [C2 ou C3, ndlr], et cela ne résout pas le problème pour nous."

"Nous avons vu Red Bull, ils ne sont pas si loin de nous en course, même quand nous sommes à notre meilleur niveau. Donc, pour être honnête, je pense que si nous ne faisons pas de progrès, nous aurons des problèmes là-bas aussi. C'est donc de là que vient l'urgence d'avoir un peu de contrôle sur la situation."

Lire aussi :

Shovlin rappelle que ce n'est pas la première fois que l'écurie se retrouve confrontée à une situation difficile. "Quand nous avons eu ces mauvaises courses, cela nous en a appris un peu plus sur les performances de la voiture. Et nous avons réalisé que certains mécanismes en jeu, que nous ne connaissions même pas, sont assez cruciaux et deviennent des sources de développement futur."

"Il ne s'agit donc pas de dire que nous avons appris quelque chose pour l'instant, car je pense que ce n'est pas un problème simple. Ce n'est pas un problème dont la voiture de l'année dernière a souffert. Et la voiture de cette année est, dans l'ensemble, une évolution de la voiture de l'année dernière. Il n'y a pas de domaines où nous avons vraiment changé de philosophie, nous avons juste poussé dans les mêmes voies de développement. Pour l'instant, nous ne comprenons pas quel est le problème."

Voir aussi :

Wolff "médiateur" pour tenter d'éviter l'appel sur Racing Point

Article précédent

Wolff "médiateur" pour tenter d'éviter l'appel sur Racing Point

Article suivant

Les revenus de la F1 se sont effondrés de 500 M€ lors du confinement

Les revenus de la F1 se sont effondrés de 500 M€ lors du confinement
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP d'Espagne
Équipes Mercedes
Auteur Fabien Gaillard