Mercedes face à "l'urgence" de résoudre ses problèmes avant Barcelone

Le responsable des ingénieurs de Mercedes, Andrew Shovlin, a reconnu qu'il y avait "une certaine urgence" à résoudre les problèmes de pneus qui ont touché l'équipe lors du GP du 70e Anniversaire.

Mercedes face à "l'urgence" de résoudre ses problèmes avant Barcelone

Lewis Hamilton et Valtteri Bottas ont été handicapés par d'importants problèmes de blistering lors de la course du GP du 70e Anniversaire à Silverstone, ce qui a compromis leur rythme et offert sur un plateau la victoire à un Max Verstappen doté d'une Red Bull RB16 bien moins agressive sur les gommes.

Andrew Shovlin estime ainsi que l'équipe a rencontré "les pires problèmes" de pneus possibles concernant le cloquage, et qu'elle n'a que quelques jours pour tenter de trouver des solutions sous peine d'une mauvaise performance lors du GP d'Espagne à Barcelone, circuit extrêmement exigeant et où de fortes températures sont attendues.

Lire aussi :

"Nous savions que le blistering était un problème. Nous savions cela la semaine passée. Nous savons à quel niveau de températures il survient. Et donc ça n'était pas nouveau pour nous. Ce qui était nouveau, c'était qu'il s'agissait vraiment des pires problèmes possibles pour nous."

"Et Red Bull semblait totalement à l'opposé du spectre. Et c'est ce que nous devons comprendre. Parce qu'il y a eu d'autres courses où tout le monde était dans le même bateau, alors pourquoi sommes-nous une exception ? Pour l'instant, nous n'avons pas la réponse."

"Et vous savez, il y a une certaine urgence dans ce cas parce que nous allons à Barcelone, nous prenons l'avion mardi, nous courons vendredi, il est prévu qu'il fasse 30°C, la piste sera un peu comme ici. C'est un circuit à haute énergie."

Si nous ne parvenons pas à résoudre ce problème, il sera sans doute possible de le cacher un peu avec ce pneu C1.

Andrew Shovlin, ingénieur en chef Mercedes

Toutefois, la présence du composé le plus dur de la gamme Pirelli, le C1, pourrait être relativement positif pour l'écurie. "Si nous ne parvenons pas à le résoudre, il sera sans doute possible de le cacher un peu avec ce pneu C1. Mais nous devrons quand même utiliser le pneu qui nous cause actuellement des ennuis [C2 ou C3, ndlr], et cela ne résout pas le problème pour nous."

"Nous avons vu Red Bull, ils ne sont pas si loin de nous en course, même quand nous sommes à notre meilleur niveau. Donc, pour être honnête, je pense que si nous ne faisons pas de progrès, nous aurons des problèmes là-bas aussi. C'est donc de là que vient l'urgence d'avoir un peu de contrôle sur la situation."

Lire aussi :

Shovlin rappelle que ce n'est pas la première fois que l'écurie se retrouve confrontée à une situation difficile. "Quand nous avons eu ces mauvaises courses, cela nous en a appris un peu plus sur les performances de la voiture. Et nous avons réalisé que certains mécanismes en jeu, que nous ne connaissions même pas, sont assez cruciaux et deviennent des sources de développement futur."

"Il ne s'agit donc pas de dire que nous avons appris quelque chose pour l'instant, car je pense que ce n'est pas un problème simple. Ce n'est pas un problème dont la voiture de l'année dernière a souffert. Et la voiture de cette année est, dans l'ensemble, une évolution de la voiture de l'année dernière. Il n'y a pas de domaines où nous avons vraiment changé de philosophie, nous avons juste poussé dans les mêmes voies de développement. Pour l'instant, nous ne comprenons pas quel est le problème."

partages
commentaires

Voir aussi :

Wolff "médiateur" pour tenter d'éviter l'appel sur Racing Point
Article précédent

Wolff "médiateur" pour tenter d'éviter l'appel sur Racing Point

Article suivant

Les revenus de la F1 se sont effondrés de 500 M€ lors du confinement

Les revenus de la F1 se sont effondrés de 500 M€ lors du confinement
Charger les commentaires
La F1 ne manquera pas à Räikkönen, mais il manquera à la F1 Prime

La F1 ne manquera pas à Räikkönen, mais il manquera à la F1

Trois ans après sa dernière victoire en Formule 1, à Austin, Kimi Räikkönen est désormais à quelques Grands Prix de mettre un terme à la plus longue carrière de l'Histoire. Son ami et ancien attaché de presse au sein de l'équipe de rallye Ice1 Racing, Anthony Peacock, explique pourquoi il laissera un vide tout en s'épanouissant dans une nouvelle vie.

Il y a 35 ans, le deuxième titre quasi inespéré de Prost Prime

Il y a 35 ans, le deuxième titre quasi inespéré de Prost

Le 26 octobre 1986, Alain Prost décrochait son deuxième titre mondial consécutif, à l'issue d'un Grand Prix d'Australie de folie, ponctué de nombreux rebondissements et retournements de situation. Récit.

Formule 1
26 oct. 2021
Les notes du Grand Prix des États-Unis 2021 Prime

Les notes du Grand Prix des États-Unis 2021

Après le Grand Prix des États-Unis, dix-septième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
25 oct. 2021
Quand Briatore tendait un piège à Zanardi et Jordan Prime

Quand Briatore tendait un piège à Zanardi et Jordan

Alessandro Zanardi a bien cru qu'il allait pouvoir faire ses débuts à domicile au Grand Prix d'Italie 1991, mais il ne s'est pas rendu compte que Flavio Briatore était en train de lui tendre un piège.

Formule 1
23 oct. 2021
Denny Hulme, le plus méconnu des Champions du monde F1 Prime

Denny Hulme, le plus méconnu des Champions du monde F1

Le 22 octobre 1967, Denny Hulme était sacré, au nez et à la barbe des stars de l'époque. Retour sur la carrière du plus méconnu des Champions du monde de la discipline reine.

Formule 1
22 oct. 2021
Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1 Prime

Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1

Emerson Fittipaldi est surtout connu pour ses deux titres de Champion du monde de F1 et ses deux victoires aux 500 Miles d'Indianapolis. Mais le Brésilien a également enfilé la casquette de directeur d'équipe. L'ancien designer de l'écurie Fittipaldi, Tim Wright, revient sur une période marquée par des conflits internes, un financement limité et des résultats blancs en dépit d'un excellent casting.

Formule 1
21 oct. 2021
Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991 Prime

Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991

La saison 1991 représente l'une des plus grandes opportunités manquées de l'Histoire de Williams. Des problèmes techniques et des erreurs parfois grossières de Nigel Mansell ont aidé Ayrton Senna à décrocher la dernière de ses trois couronnes mondiales.

Formule 1
20 oct. 2021
Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1 Prime

Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1

Dans les années 1960 et 1970, McLaren jonglait avec des engagements en F1, en Endurance et à Indianapolis, tout en concevant des F3 et des F2. Aujourd'hui, l'équipe retrouve ses racines, se développe en IndyCar et en Extreme E tout en poursuivant sa renaissance en F1, tandis que la Formule E et le WEC sont à l'étude. Mais n'est-ce pas trop, trop tôt ? Stuart Codling en discute avec Zak Brown.

Formule 1
19 oct. 2021