Mercedes veut aller vers une réduction des coûts

Patron de l'écurie Mercedes AMG, Toto Wolff s'est fait l'écho des récentes déclarations de Cyril Abiteboul

Patron de l'écurie Mercedes AMG, Toto Wolff s'est fait l'écho des récentes déclarations de Cyril Abiteboul. Le week-end dernier, le team principal de Caterham

faisait part des ses craintes

quant à l'avenir économique de la Formule 1, craignant une discipline à deux vitesses.

Pour Wolff, le développement économique actuel de la F1 n'est pas le meilleur qui soit, et il reconnait que les écarts de budgets entres les équipes sont beaucoup trop importants. Mais il rappelle également que Mercedes n'est pas l'écurie qui dépense le plus d'argent sur la grille.

"Nous dépensons toujours moins que d'autres équipes de pointe. L'efficacité, c'est ce qui est demandé par notre maison-mère, mais les écarts, si l'on prend les dépenses les plus élevées comparées aux équipes de milieu de grille comme Force India, Williams et Sauber, sont encore énormes", explique-t-il à Autosport. "Les équipes qui dépensent à des niveaux élevés le font probablement trois ou quatre fois plus que les autres équipes. Est-ce sain et viable ? Non."

C'est toutefois avec optimisme que l'Autrichien entrevoit l'avenir, puisqu'il juge les signaux positifs suffisamment nombreux. Si la solution n'est pas encore trouvée, la volonté des uns et des autres d'aller vers une réduction globale des coûts suggère des avancées intéressantes à venir.

"Je pense que la mise en place du Groupe Stratégique F1 est une première étape pour gérer la situation. Nous avons entendu que Bernie [Ecclestone] a commencé à mettre l'accent sur le fait que ce n'est pas un modèle durable. Je vois que les parties prenantes poussent pour une F1 plus viable, plus équilibrée en termes de ressources financières."

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Toto Wolff
Équipes Mercedes , Sauber , Williams , Force India
Type d'article Actualités