Mercedes : La W08 nécessite d'être mise au point

partages
commentaires
Mercedes : La W08 nécessite d'être mise au point
Jonathan Noble
Par : Jonathan Noble
10 mai 2017 à 15:29

Le constructeur allemand ne doute pas du potentiel de sa monoplace, qui ne demanderait qu'à être pleinement exploité grâce à une optimisation des réglages.

Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W08
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W08
Kimi Raikkonen, Ferrari SF70H, Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W08, Max Verstappen, Red Bull Racing RB13
Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1 W08
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W08
Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1 W08
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W08 et Max Verstappen, Red Bull Racing RB13
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W08

Mis à mal par la concurrence de Ferrari, Mercedes ne laisse pas de place à la panique, alors que la course au développement devrait vivre ce week-end un premier tournant important à Barcelone. La firme à l'étoile ne connaît pas la même domination que ces trois dernières saisons, mais dispose d'une W08 qui a tout de même remporté deux des quatre premiers Grands Prix, aux mains de Lewis Hamilton et Valtteri Bottas.

L'écurie de Brackley sait que Ferrari profite d'une monoplace qui gère pour le moment mieux les pneumatiques sur les longs relais, avec une fenêtre de température plus large pour les exploiter correctement. Pour Toto Wolff, les petits soucis que rencontre Mercedes peuvent être résolus, et il s'agit surtout d'ajuster certains domaines, notamment au niveau des suspensions et de la réduction du poids pour que l'auto soit mieux équilibrée.

À Barcelone, Pirelli proposera pour la première fois de la saison ses pneus durs, qui ne sont pas très appréciés de Mercedes et de sa monoplace. Mais l'équipe allemande n'y voit pas de motif d'inquiétude particulier pour autant.

"Je ne pense pas qu'il y a quelque chose de spécifique", estime Toto Wolff. "C'est très marginal avec les composés pneumatiques, l'interaction avec la piste, la surface de la piste, et la température de la piste en elle-même. Ensuite, il y a les aspérités de la surface et les températures de la carcasse."

"Il y a tellement d'interaction qu'il faut mettre en ordre pour être dans la bonne fenêtre. Une chose est sûre : nous avons une voiture très rapide en course, très rapide en qualifications. Nous devons juste la mettre au point. C'est un exercice excitant."

Alors que de grosses évolutions sont attendues dans toutes les équipes, les yeux se tourneront à nouveau vers Ferrari et Mercedes en début de week-end pour ce rendez-vous espagnol. L'écart très serré jusqu'à présent ne permet pas vraiment de définir si une monoplace est supérieure à l'autre, et Toto Wolff se garde bien de porter un tel jugement.

"Ce sera très serré, plus que très serré, en fait", prévient le directeur de l'écurie Mercedes. "Ils [Ferrari] sont sortis de l'hiver avec une bonne voiture, et elle semble énormément convenir à Sebastian [Vettel]. Nous devons faire en sorte d'être aussi performants que possible, et si nous le faisons comme nous l'avons fait avec Valtteri [en Russie], nous serons en mesure d'être compétitifs."

Article suivant
Le programme TV du Grand Prix d'Espagne

Article précédent

Le programme TV du Grand Prix d'Espagne

Article suivant

Quelle météo pour le Grand Prix d'Espagne ?

Quelle météo pour le Grand Prix d'Espagne ?
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Équipes Mercedes Boutique
Auteur Jonathan Noble
Type d'article Actualités