Merhi de la F1 à la Formule Renault en quelques heures

partages
Merhi de la F1 à la Formule Renault en quelques heures
Par : Basile Davoine
31 mars 2015 à 07:48

Roberto Merhi, Manor Marussia F1 Team
Roberto Merhi, Manor Marussia F1 Team
Roberto Merhi, Manor Marussia F1 Team
Carlos Sainz Jr., Scuderia Toro Rosso avec Roberto Merhi, Marussia F1 Team

Après avoir disputé son premier Grand Prix avec Manor dimanche, Roberto Merhi n'a pas eu le temps de savourer longtemps le fait d'avoir pu rallier l'arrivée à Sepang. Dans une situation incertaine quant à son avenir avec l'ex-équipe Marussia, le jeune espagnol n'a pas abandonné son programme initial pour 2015 en Formule Renault 3.5. Dans le même temps, il attend encore la confirmation de sa participation au Grand Prix de Chine dans dix jours avec Manor. 

Avec la tenue de tests collectifs dès lundi à Motorland Aragon, Merhi est donc rentré aussitôt en Europe pour sauter dans le baquet de sa monoplace préparée par le Pons Racing. Malgré le décalage horaire, il a pu réaliser une journée d'essais intense, bouclant un total de 58 tours et signant le 13e temps de la journée.

"J’ai effectué ma première course en F1", rappelait-t-il lundi soir après les tests. "Elle était plutôt bonne étant donné le peu de roulage en essais libres et qualifications. L’équipe a accompli un travail impressionnant pour me permettre de finir la course. C’était dur, mais le rythme était meilleur que nous le pensions !"

"Ce lundi était une journée positive car Pons Racing avait tout préparé et nous avons pu rouler dès le matin. Je ressens un peu le jetlag, disons que je suis à 90 % de mes capacités !"

Pour cette première journée d'essais, Mathieu Vaxivière a réalisé le meilleur chrono sur la piste espagnole, avec 5 dixièmes d'avance sur Dean Stoneman. Tom Dillmann se classe 6e et Aurélien Panis 19e. Les pilotes reprennent le volant pour une deuxième journée ce mardi. 

Prochain article Formule 1
Prolongation de contrat imminente pour Hamilton

Article précédent

Prolongation de contrat imminente pour Hamilton

Article suivant

Sepang en chiffres : Vettel rigole, Maldonado et McLaren aux abois

Sepang en chiffres : Vettel rigole, Maldonado et McLaren aux abois

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Tom Dillmann , Roberto Merhi , Dean Stoneman
Auteur Basile Davoine
Type d'article Actualités