Des mesures pour éviter la suspicion autour de l'huile des moteurs

Le Groupe Stratégique F1, réuni à Paris mardi, a trouvé un accord pour encadrer des pratiques illégales qui consistent à utiliser l'huile des moteurs comme carburant.

Des mesures pour éviter la suspicion autour de l'huile des moteurs
Charger le lecteur audio

Ce type de technique a été suspecté par Red Bull chez certains motoristes, plus particulièrement Mercedes, pour expliquer l'avantage de l'unité de puissance allemande, notamment en qualifications.

Suite à une demande de clarification de Red Bull, la FIA avait indiqué en début d'année suivre de près la situation en vérifiant la composition chimique et l'utilisation de l'huile. Si rien de suspect n'a été identifié, il a toutefois été décidé de renforcer la réglementation afin de limiter la spéculation ainsi que les doutes. Cela prend sa forme via un certain nombre de changements qui ont été approuvés par la Commission F1 pour le règlement 2018. Ces modifications devront être ratifiées par la Conseil Mondial du Sport Automobile de la FIA.

Les nouvelles règles

Pour s'assurer que les équipes ne trouvent pas une manière intelligente de "brûler" de l'huile en qualifications, la FIA a défini trois domaines clés dans lesquels le règlement va changer.

  • Les équipes doivent pouvoir fournir à tout moment à la FIA la mesure du niveau d'huile dans le réservoir principal. La quantité d'huile contenue dans chaque réservoir, à l'exception du réservoir principal, doit aussi être déclarée à la FIA une heure avant le départ de la course. Disposer de ces données permettra de mettre en lumière les anomalies, par exemple si de l'huile est brûlée en qualifications par rapport à ce qui se passe en course.

  • Les vannes de contrôle actives entre toutes les parties de l'unité de puissance et l'admission d'air du moteur seront interdites. Cela permettra d'éviter que des équipes tentent d'utiliser ces systèmes pour apporter de l'huile supplémentaire au moteur, qui puisse ensuite être utilisée comme du carburant.

  • Les équipes devront utiliser une seule spécification d'huile par week-end de Grand Prix, et elle devra être déclarée avant l'événement. Cela évitera la possibilité d'utiliser un type d'huile en qualifications pour disposer d'une puissance supplémentaire, avant de passer à une autre spécification avec des caractéristiques plus durables pour la course. 

Ces trois mesures doivent permettre de limiter les possibilités de contourner le règlement et d'utiliser de l'huile comme carburant. Il est toutefois peu probable que cela altère la performance des blocs Mercedes en qualifications.

Le constructeur allemand assure d'ailleurs depuis des mois que les performances de son unité de puissance en qualifications sont dues à une meilleure gestion de la cartographie en Q3. C'est ce qui explique que les soupçons de Red Bull n'aient rien changé à la situation.

Avec Jonathan Noble

partages
commentaires
La F1 taxée par l'Inde pour l'organisation de trois GP
Article précédent

La F1 taxée par l'Inde pour l'organisation de trois GP

Article suivant

Comment la FIA va-t-elle bannir les T-wings ?

Comment la FIA va-t-elle bannir les T-wings ?
Charger les commentaires
Comment Mercedes évolue avec son nouveau directeur technique Prime

Comment Mercedes évolue avec son nouveau directeur technique

Mike Elliott a pris le poste de directeur technique chez Mercedes il y a moins d'un an, apportant sa propre approche sans révolution.

Formule 1
26 janv. 2022
Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton Prime

Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton

Juan Manuel Fangio, sans égal sur la piste et en dehors, a été le premier à définir ce qu'était un grand pilote de Formule 1. Nigel Roebuck retrace l'histoire d'un remarquable champion.

Formule 1
21 janv. 2022
Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing Prime

Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing

Pendant de longues années, Daniel Ricciardo n'avait pas une haute estime de la course virtuelle, plus connue sous le nom de simracing. Mais le pilote McLaren a aujourd'hui un avis bien différent.

Formule 1
19 janv. 2022
Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021