Formule 1
29 août
-
01 sept.
Événement terminé
05 sept.
-
08 sept.
Événement terminé
19 sept.
-
22 sept.
Événement terminé
26 sept.
-
29 sept.
Événement terminé
10 oct.
-
13 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
27 oct.
EL1 dans
4 jours
14 nov.
-
17 nov.
EL1 dans
25 jours
C
GP d'Abu Dhabi
28 nov.
-
01 déc.
EL1 dans
39 jours

Un MGU-K supplémentaire sera autorisé en 2020

partages
commentaires
Un MGU-K supplémentaire sera autorisé en 2020
Par :
30 août 2019 à 15:02

Les écuries de Formule 1 se sont mises d'accord sur une plus grande allocation de MGU-K en 2020, en raison de l'ajout d'une 22e course au calendrier.

Certains teams et motoristes, qui ont reçu des pénalités dans le contexte actuel de deux MGU-K pour 21 Grand Prix, ont demandé une augmentation de l'allocation pour ce qui sera le plus long calendrier de l'Histoire de la Formule 1, l'an prochain. Sans surprise, ceux qui ont les monoplaces les plus fiables y étaient réfractaires.

Lire aussi :

Un accord a finalement été trouvé pour un troisième MGU-K, soit autant que le V6, le turbo et le MGU-H : c'est ce qui a été considéré comme le meilleur compromis. Les batteries et l'unité de contrôle électronique, en revanche, resteront à deux. Le MGU-K est considéré comme plus vulnérable que ces deux éléments : six pilotes en ont déjà dépassé la limite alors qu'a lieu ce weke-end le 13e des 21 Grands Prix au programme cette saison.

"Bien sûr, cela a du sens", estime Cyril Abiteboul, directeur de Renault F1 Team, pour Motorsport.com"C'était prévu pour 2021, et nous appliquons donc ce principe qui a été accepté, même si ce n'était pas dans la réglementation pour 2020. Malgré tout, le bon sens ne prévaut pas toujours en F1, et ça a été assez difficile, en effet. Nous avons trouvé ce compromis à Budapest. Je comprends qu'il ait été un peu difficile que les gens tiennent parole [lors du vote pendant la trêve estivale], mais c'est ce qui s'est finalement passé."

Un autre aspect pris en compte est le fait que changer les autres pièces indépendamment du MGU-K peut représenter beaucoup de travail supplémentaire, tandis que changer le moteur entier d'un coup est plus facile. Même Mercedes, qui n'était pas inquiet quant à la fiabilité avec la 22e course, a reconnu qu'il s'agissait d'un pas en avant.

"C'est bien en particulier pour les mécaniciens dans le garage", indique Abiteboul. "Actuellement, il y a une divergence entre le nombre de moteurs à combustion interne et le nombre de MGU-K, trois contre deux. Cela peut créer le chaos pour les mécaniciens. Le MGU-K est monté sur le moteur à combustion interne, c'est donc complètement logique d'avoir la même allocation pour les deux. Certains personnes en F1 s'en moquent, mais pas nous. C'était important pour nous d'avoir exactement le même nombre, surtout vu comme la saison se rallonge avec davantage de courses extra-européennes et de back-to-backs [courses sur des week-ends consécutifs, ndlr]."

Renault aurait toutefois préféré que les batteries et l'unité de contrôle électronique fassent également l'objet d'une augmentation. "Nous aurions aimé que ce soit le cas, mais je dois accepter le fait que ce sont des pièces séparées, donc le raisonnement logistique et opérationnel ne s'y applique pas. Par conséquent, c'était moins important pour nous."

Article suivant
EL2 - Leclerc maintient Ferrari aux avant-postes

Article précédent

EL2 - Leclerc maintient Ferrari aux avant-postes

Article suivant

Verstappen s'exclut de la lutte face à Ferrari à Spa

Verstappen s'exclut de la lutte face à Ferrari à Spa
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Auteur Adam Cooper