Michelin irait en F1 "en courant" avec des jantes 18 pouces

Le week-end dernier à Spa-Francorchamps, certaines rumeurs évoquaient des discussions entre les instances dirigeantes de la F1 et la manufacturier français Michelin

Le week-end dernier à Spa-Francorchamps, certaines rumeurs évoquaient des discussions entre les instances dirigeantes de la F1 et la manufacturier français Michelin.

Après la victoire de Sebastian Vettel en Belgique, Pascal Couasnon, le directeur de la compétition chez Michelin, a affirmé dans les colonnes du Figaro que le manufacturier de Clermont-Ferrand pourrait revenir dans la catégorie reine du sport automobile, sous certaines conditions.

"Nous leur avons déjà envoyé des messages, comme au grand public d’ailleurs", explique Couasnon. "S’ils sont d’accord pour discuter, pour voir comment on peut utiliser et présenter le pneu autrement, nous sommes prêts à le faire."

"Nous suivons attentivement la F1 mais la façon dont elle est présentée aujourd’hui ne nous plaît pas du tout. Elle me déçoit, même, et me met presque en colère."

"Ce n’est pas en changeant un pneu après quelques tours, voire quelques virages, que l’on offre une belle image d’un produit aussi important pour l’automobile. Un des challenges sera de se rapprocher d’un pneu de véhicule haut de gamme. Si la F1 est prête à passer au format des jantes à 18 pouces, on y va en courant ! Ce serait assurément une des conditions fortes d’un engagement."

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Sebastian Vettel
Type d'article Actualités