Mick Schumacher candidat à un test F1 avec Alfa Romeo

partages
commentaires
Mick Schumacher candidat à un test F1 avec Alfa Romeo
Par :
27 févr. 2019 à 07:37

Engagé cette saison en Formule 2 tout en ayant intégré la Ferrari Driver Academy, le fils de Michael Schumacher pourrait décrocher son premier test en Formule 1 avec Alfa Romeo.

Mick Schumacher
Mick Schumacher, PREMA Racing
Antonio Giovinazzi, Alfa Romeo Racing C38
Mick Schumacher, PREMA Racing
Arrière de l'Alfa Romeo Racing C38
Mick Schumacher, Prema Racing
Frederic Vasseur, Sauber, Team Principal, en conférence de presse

Mick Schumacher fait partie des candidats à une journée d'essais avec Alfa Romeo Racing cette saison, mais aucune décision n'a encore été prise. La rumeur évoquant le premier test en F1 du pilote allemand a pris de l'ampleur ces derniers jours, avec en ligne de mire la première séance d'essais de la saison prévue dans la foulée du Grand Prix de Bahreïn, début avril. 

Lire aussi :

Membre de la Ferrari Driver Academy, le fils de Michael Schumacher est logiquement pris en considération pour rouler avec Alfa Romeo, dont le partenariat étroit avec la Scuderia n'est plus à rappeler. 

"Il y a une short list, et Mick en fait partie car c'est un des pilotes de F2 qui remplissent les critères d'éligibilité au Rookie Test. Le choix est assez limité", confirme Frédéric Vasseur, directeur d'Alfa Romeo Racing, sur le site officiel de la Formule 1. "Mais nous n'avons pas encore pris de décision. Il y a plusieurs noms sur la liste. Nous continuerons à évaluer les options disponibles et nous en discuterons avec Ferrari."

En cours de saison, les écuries disposent de quatre journées d'essais privés, deux à Bahreïn et deux autres à Barcelone après le Grand Prix d'Espagne. Pour deux de ces quatre journées, elles doivent faire rouler un pilote n'ayant pas plus de deux Grands Prix de F1 à son actif. Pour ce qui concerne le timing, Vasseur explique qu'il s'agit avant tout d'une "décision technique", liée au rythme de développement de la monoplace 2019.

"La première priorité est de savoir quand nous introduirons de grosses évolutions", précise-t-il. "Si nous ne sommes pas prêts pour des évolutions importantes à Bahreïn, nous pouvons faire les tests avec des rookies, puis faire de véritables essais avec les pilotes titulaires à Barcelone. Ou bien nous pourrions séparer et faire un de chaque par test. C'est une décision technique."

"Le feedback du pilote est très important", insiste Vasseur. "Trouver quelqu'un qui donne un bon feedback mais qui n'a pas fait plus de deux Grands Prix est compliqué."

Article suivant
En panne, Mercedes a perdu un temps précieux

Article précédent

En panne, Mercedes a perdu un temps précieux

Article suivant

Live - Suivez les essais de Barcelone en direct

Live - Suivez les essais de Barcelone en direct
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Mick Schumacher
Équipes Sauber
Auteur Basile Davoine
Soyez le premier à recevoir
toute l'actu