Mick Schumacher, une présence remarquée mais bien gardée

L’attention qu’il a suscitée durant l’intégralité du week-end à Hockenheim fait que sa présence n’aura échappé à personne.

Mick Schumacher, une présence remarquée mais bien gardée
Mick Schumacher, Prema Powerteam
Mick Schumacher, Prema Powerteam
Nico Rosberg et Mick Schumacher
Mick Schumacher, Prema Powerteam dans le garage Ferrari
Mick Schumacher, Prema Powerteam
Mick Schumacher, Prema Powerteam
Mick Schumacher, Prema Powerteam
Mick Schumacher
Podium : le deuxième, Joseph Mawson, Van Amersfoort Racing, le vainqueur Mick Schumacher, Prema Powerteam, le troisième, Jannes Fittje, US Racing
Charger le lecteur audio

En marge du Grand Prix d’Allemagne, Mick Schumacher était invité par Mercedes et a pu suivre attentivement les opérations au sein de la firme à l’Étoile, passant notamment beaucoup de temps dans le garage de l’écurie de Brackley pendant les différentes séances, mais aussi chez Ferrari.

Alors qu’il a fait ses débuts en monoplace l’année dernière en F4, le fils aîné de Michael Schumacher s’est retrouvé un peu plus dans la lumière la semaine dernière, puisque sa présence à Hockenheim en a suivi une autre, lors d’un match de football de charité à Mayence, auquel participaient de nombreux pilotes.

"C’est un jeune garçon impressionnant", a confié Toto Wolff, directeur exécutif de Mercedes, à Sky Sports. "Il est amical, modeste, il s’est bien comporté ; tout ce que l’on attend d’un adolescent."

L'avenir immédiat est en F3

Avec une telle présence dans le paddock F1 à Hockenheim, il n’en fallait pas beaucoup plus pour que le jeune Schumacher suscite de l’intérêt mais aussi des spéculations. Cependant, ceux qui l’imaginent, à 17 ans, réaliser un parcours météorique comme un certain Max Verstappen font certainement erreur. En permanence à ses côtés, Sabine Kehm - qui gère également les intérêts de Michael Schumacher - s’est chargée de faire passer le message.

"Pour le moment, Mick fait de la Formule 4 en Allemagne et en Italie", a-t-elle rappelé. "La prochaine étape logique est la Formule 3, où il fera bientôt un autre test."

Dixième du championnat ADAC F4 l’année passée pour sa première saison, Mick Schumacher en occupe actuellement la deuxième place pour sa seconde campagne. La tête visiblement bien sur les épaules, lui aussi confie son désir de progresser sans brûler les étapes.

"La course est ce dont je rêve. En fait, la course occupe constamment mon esprit", avoue-t-il dans une interview publiée récemment par Pirelli. "C’est fatiguant, c’est difficile, c’est exigeant, c’est compliqué. C’est tout simplement impressionnant."

"Pour le moment, mon objectif est de devenir un bon pilote de course, complet. Cela veut dire prendre les étapes les unes après les autres, travailler dur sur moi-même et toujours donner le meilleur. Je suis convaincu que c’est la seule manière d’atteindre ses objectifs, et je suis convaincu que je les atteindrai. C’est pourquoi il est important pour moi d’avoir une base solide et de devenir confiant dans tous les aspects de la course auxquels je serai confronté."

Veste souple Scuderia Ferrari 2016
Veste souple Scuderia Ferrari 2016, sur Motorstore.com
partages
commentaires
McLaren fera encore évoluer la MP4-31 après l'été
Article précédent

McLaren fera encore évoluer la MP4-31 après l'été

Article suivant

Hülkenberg met McLaren dans le match pour la quatrième place

Hülkenberg met McLaren dans le match pour la quatrième place
Charger les commentaires
Comment Mercedes évolue avec son nouveau directeur technique Prime

Comment Mercedes évolue avec son nouveau directeur technique

Mike Elliott a pris le poste de directeur technique chez Mercedes il y a moins d'un an, apportant sa propre approche sans révolution.

Formule 1
26 janv. 2022
Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton Prime

Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton

Juan Manuel Fangio, sans égal sur la piste et en dehors, a été le premier à définir ce qu'était un grand pilote de Formule 1. Nigel Roebuck retrace l'histoire d'un remarquable champion.

Formule 1
21 janv. 2022
Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing Prime

Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing

Pendant de longues années, Daniel Ricciardo n'avait pas une haute estime de la course virtuelle, plus connue sous le nom de simracing. Mais le pilote McLaren a aujourd'hui un avis bien différent.

Formule 1
19 janv. 2022
Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021