Minardi : la survie envers et contre tous (2/3)

Hélas, en dehors de quelques places d'honneurs (cinquième en Angleterre et au Portugal, sixième en Australie), ce fut sans lendemain et Minardi retrouva le ventre mou du peloton

Minardi : la survie envers et contre tous (2/3)

Hélas, en dehors de quelques places d'honneurs (cinquième en Angleterre et au Portugal, sixième en Australie), ce fut sans lendemain et Minardi retrouva le ventre mou du peloton. L'utilisation d'un Ferrari en 1991 n'y changea rien, le moulin de Maranello déséquilibra plus la monoplace qu'autre chose. Martini réussit cependant à se placer deux fois quatrième à Imola et Estoril, les meilleurs résultats de l'équipe. Christian Fittipaldi fit de même à Kyalami en 1993 mais avec un bon Ford et avec toujours aussi peu de sponsors.

La robe noire et jaune d'origine avait laissé place à un blanc immaculé qui faisait comprendre que Minardi n'allait plus pouvoir subvenir à ses besoins très longtemps... C'est alors que plusieurs personnages vinrent au secours de la firme de Faenza.

Le premier fut Beppe Lucchini, fondateur de la Scuderia Italia alors à la dérive avec un châssis Lola aux fraises. Il fusionna son entité avec Minardi, permettant ainsi à l'équipe de respirer un peu. Puis vint un autre italien et non des moindres : Flavio Briatore. Le directeur général de Benetton avait également investi dans Ligier et voyait dans Minardi l'équipe idéale pour faire débuter ses poulains sans pression. C'est ainsi qu'on vit Giancarlo Fisichella et Jarno Trulli débuter en 1996 et 1997 pour ensuite connaître la carrière que l'on sait.

C'est lors de cette saison 1997 que Briatore réorganisa l'équipe avec l'ancien pilote Minardi et Benetton Alessandro Nannini et le fondateur de Fondmetal Gabriele Rumi. Ce dernier avait déjà tâté de la F1 avec l'équipe du même nom qui avait racheté Osella fin 1990 et c'est finalement lui qui prit pour de bon les rennes de l'équipe. Après une décennie de châssis dessinés par Alda Costa (qui se fit ensuite connaître chez Ferrari et Mercedes), c'est Gustav Brunner qui fit le meilleur usage de son coup de crayon.

Ce fut très visible en 1999 où Minardi fit jeu égal avec les Arrows, non sans manquer de peu la quatrième place lors d'un Grand Prix d'Europe ahurissant. Les larmes de Luca Badoer ont fait le tour du monde... Hélas pour l'équipe, Gabriele Rumi était atteint d'un cancer qui finit par l'emporter courant 2001. Minardi se retrouvait à nouveau à l'abandon et cette fois, le dépôt de bilan semblait la seule option envisageable...

partages
commentaires
Meilleur scoreur de points McLaren depuis 2010, Button attend toujours

Article précédent

Meilleur scoreur de points McLaren depuis 2010, Button attend toujours

Article suivant

Vers une équipe Haas basée aux États-Unis et en Angleterre

Vers une équipe Haas basée aux États-Unis et en Angleterre
Charger les commentaires
Les signes de la très bonne santé de la F1 Prime

Les signes de la très bonne santé de la F1

Le calendrier de la Formule 1 est peut-être encore perturbé par la pandémie qui affecte les voyages, mais, selon Mark Gallagher, le business lui-même est fondamentalement fort grâce à la rivalité épique sur la piste et à l'arrivée constante de nouveaux sponsors.

L'avantage inattendu de la course sprint Prime

L'avantage inattendu de la course sprint

Le test des courses sprint en Formule 1 à Silverstone a suscité des réactions mitigées samedi, mais il restait à savoir quel serait son impact sur le Grand Prix de dimanche. Alors que les fans s'émerveillaient du départ de Fernando Alonso, une leçon clé permettait d’anticiper l’accident survenu à Copse le lendemain.

Formule 1
25 juil. 2021
Les conséquences cachées du crash de Verstappen Prime

Les conséquences cachées du crash de Verstappen

Les limitations budgétaires mises en place en 2021 n'ont de cesse d'amener les équipes de pointe à devoir faire de nouveaux compromis pour limiter les dépenses. Ceux-ci sont particulièrement ressentis en situations d'accidents causant d'importants dégâts.

Formule 1
24 juil. 2021
Comment Lawrence Stroll va faire gagner Aston Martin Prime

Comment Lawrence Stroll va faire gagner Aston Martin

Lawrence Stroll est un homme qui aime obtenir ce qu'il veut. Et, en ce moment, ce qu'il veut par-dessus tout, c'est faire de son équipe de Formule 1, Aston Martin, des gagnants et des Champions du monde.

Formule 1
22 juil. 2021
Théo Pourchaire : ses débuts en F2, ses espoirs de titre... et son permis ! Prime

Théo Pourchaire : ses débuts en F2, ses espoirs de titre... et son permis !

Après un week-end bien chargé avec trois courses à Silverstone, quoi de mieux qu'une escale dans le studio londonien de Motorsport.tv ? Théo Pourchaire nous a fait le plaisir de nous rendre visite et s'est exprimé sans tabou sur un grand nombre de sujets, qu'il s'agisse de Formule 1, de Formule 2... ou de son permis de conduire !

FIA F2
21 juil. 2021
Les notes du Grand Prix de Grande-Bretagne 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de Grande-Bretagne 2021

Après le Grand Prix de Grande-Bretagne, dixième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
19 juil. 2021
Qualifs Sprint : ce qu'il faut garder et ce qu'il faut changer Prime

Qualifs Sprint : ce qu'il faut garder et ce qu'il faut changer

Au Grand Prix de Grande-Bretagne, la Formule 1 a organisé ses premières qualifications sous la forme d'une course sprint. Il est difficile de tirer des conclusions après un seul essai mais nous trouvons déjà des points positifs et des zones à améliorer.

Formule 1
18 juil. 2021
La F1 de 2022 vue par les pilotes Prime

La F1 de 2022 vue par les pilotes

La présentation du modèle à l'échelle 1 mettant en lumière les changements pour la saison 2022 était avant tout un événement dédié aux spectateurs et fans de F1. Mais il a aussi intéressé les pilotes.

Formule 1
17 juil. 2021