Mission accomplie pour Bottas, "content que cela ait suffi"

Mission accomplie pour Valtteri Bottas, sur qui la pression était peut-être encore plus intense ce week-end qu'en présence de Lewis Hamilton.

Mission accomplie pour Bottas, "content que cela ait suffi"

Valtteri Bottas a signé une pole position faisant certainement office de grand soulagement, samedi, sur le tracé de Sakhir, en faisant pointer sa Mercedes vingt-six millièmes de seconde devant celle de son équipier George Russell, qui découvre ce week-end sa machine en conditions de Grand Prix alors qu'il chausse l'importante responsabilité de remplacer un Lewis Hamilton positif au COVID-19.

Lire aussi :

Le pilote Finlandais signe ainsi une pole position bienvenue dans sa quête de victoire et de maintien derrière lui d'un jeune équipier britannique fort coté disposant d'une merveilleuse occasion de se mettre en valeur et donner un bel élan à sa carrière, et pouvant représenter une menace directe pour son volant. Car même si Mercedes ne veut en faire une confrontation directe entre les deux hommes, ce Grand Prix de Sakhir prend en tous points l'allure d'un âpre duel entre ceux qui savent la vie chez Mercedes très prisée.

"Il est certain que c'est une situation différente d'avoir un nouvel équipier mais au final, je souhaite juste dire que je voulais simplement me concentrer sur moi-même et ne pas dépenser d'énergie où que ce soit d'autre. Donc oui, je pense que je suis parvenu à le faire. Je pense que du point de vue de la stratégie, nous sommes extrêmement bien placés en tant qu'équipe et c'est bon de voir George sceller aussi la première ligne. C'est bon d'être en pole et j'en suis heureux, mais ce ne furent pas mes meilleures qualifications. Mais je suis content que cela ait suffi !", a-t-il soufflé après la séance.

En se permettant de prendre le départ depuis la première position de la grille, Bottas a également rempli le second objectif, consistant à ne pas laisser Max Verstappen, troisième au championnat du monde des pilotes, venir mettre trop sérieusement en péril sa propre place de dauphin au général.

Comme Russell, Bottas a bénéficié d'une stratégie de Q3 inhabituelle de la part de Mercedes, qui a pu profiter du court tracé de Bahreïn pour lancer ses pilotes par trois fois à l'assaut du chrono dans les ultimes minutes de la séance de qualifications. Un assaut possible grâce à l'économie d'enveloppes pneumatiques tendres pendant la Q2, lors de laquelle les deux pilotes se sont qualifiés dans le top 10 avec les pneus mediums, contrairement à l'ensemble de leurs rivaux.

Pour la course, en revanche, "c'est encore un peu l'inconnue sur comment ce sera", estime le poleman. "J'ai trouvé que ça n'était pas si simple de suivre d'autres voitures et je suis donc vraiment satisfait d'être en pole et de partir de là. Espérons que nous assisterons à une course fun. C'est un peu une piste à la Mickey Mouse d'une certaine façon, assez bosselée et sinueuse. On verra demain."

Lire aussi :

P. Pilote Temps Écart
1 Finland Valtteri Bottas 53.377  
2 United Kingdom George Russell 53.403 0.026
3 Netherlands Max Verstappen 53.433 0.056

partages
commentaires

Voir aussi :

La grille de départ du Grand Prix de Sakhir
Article précédent

La grille de départ du Grand Prix de Sakhir

Article suivant

Russell affamé : "Dégoûté de rater la pole pour 20 millièmes !"

Russell affamé : "Dégoûté de rater la pole pour 20 millièmes !"
Charger les commentaires
Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing Prime

Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing

Pendant de longues années, Daniel Ricciardo n'avait pas une haute estime de la course virtuelle, plus connue sous le nom de simracing. Mais le pilote McLaren a aujourd'hui un avis bien différent.

Formule 1
19 janv. 2022
Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021
Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote Prime

Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote

Lola espérait retrouver le succès en Formule 1 en 1997 mais l'aventure, précipitée par Mastercard, a tourné au fiasco.

Formule 1
25 déc. 2021
Qu'avons-nous appris des tests des pneus Pirelli 18 pouces ? Prime

Qu'avons-nous appris des tests des pneus Pirelli 18 pouces ?

Retour en détail sur les essais des nouveaux pneus Pirelli avec Mario Isola, chef du projet F1 de la marque italienne.

Formule 1
20 déc. 2021