Formule 1
24 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
14 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
28 nov.
-
01 déc.
Événement terminé
Les analyses techniques F1 de Giorgio Piola
Dossier

Les analyses techniques F1 de Giorgio Piola

La mode grandissante des capes sous les F1

partages
commentaires
La mode grandissante des capes sous les F1
Par :
24 juil. 2019 à 11:32

Les fameuses capes, fixées sous le nez des monoplaces de Formule 1, sont de plus en plus à la mode. Avec l’arrivée d’Alfa Romeo dans le groupe, c’est maintenant la moitié les bolides qui sont munis de cet appendice.

Cette cape, un large déflecteur situé sous le nez de la voiture, n’est pas une solution entièrement nouvelle. Il s’agit de l’évolution d’un élément aérodynamique introduit par Williams en 2009 et repris par McLaren en 2010 (illustré ci-dessous, cliquez sur les flèches pour passer d’une image à l’autre).

Lire aussi:

Les capes, appelées "pelles à neige" à cette époque, étaient destinées à optimiser la performance des flux d’air du nez surélevé tout en respectant la réglementation technique.

Diapo
Liste

Comparaison du nez de la Williams FW32 (à droite) avec celui de la FW31 (à gauche)

Comparaison du nez de la Williams FW32 (à droite) avec celui de la FW31 (à gauche)
1/2

Photo de: Giorgio Piola

Williams a utilisé ce premier design en 2009 (à gauche).

Nez de la McLaren MP4-25

Nez de la McLaren MP4-25
2/2

Photo de: Giorgio Piola

Cette solution fut reprise et adaptée par McLaren en 2010.

Mercedes reprend le concept

En 2017, l’écurie Mercedes reprend cette idée et la modifie encore un peu. Vue de dessous, cette ailette a la forme d’une cape, un peu comme celle de Batman.

Le nez de la Mercedes étant très étroit, la cape a pu être élargie et utiliser un profil énergisant les flux d'air qui glissent de chaque côté de la structure principale.

Voici comment la cape fut implantée et modifiée par Mercedes au cours de la saison 2017.

Diapo
Liste

Le conduit du nez de la Mercedes W08

Le conduit du nez de la Mercedes W08
1/4

Photo de: Giorgio Piola

La Mercedes W08 fut d’abord munie d’aubes de déviation situées sous le nez et le châssis.

Le conduit du nez de la Mercedes W08 au GP d'Espagne

Le conduit du nez de la Mercedes W08 au GP d'Espagne
2/4

Photo de: Giorgio Piola

Puis, la W08 fut affublée d’un nez étroit et d’une cape, ce qui permit de supprimer les aubes de déviation dans cette région.

Nez étroit de la Mercedes W08, GP d'Espagne

Nez étroit de la Mercedes W08, GP d'Espagne
3/4

Photo de: Giorgio Piola

Mercedes a choisi d’utiliser la cape comme une façon de déplacer les flux d’air devant l’endroit de la voiture où s’effectue normalement cette transition.

Évolution du nez de la Mercedes W08 en 2017

Évolution du nez de la Mercedes W08 en 2017
4/4

Photo de: Giorgio Piola

La cape a subi des modifications tout au long de la saison, car l'équipe allemande a continué à perfectionner cette solution pour en maximiser la performance. Il en a résulté des changements à l'avant et à l'arrière de la cape, ce qui a permis d'améliorer la façon dont l'air était capté et réutilisé à l’arrière de la monoplace.

Williams et McLaren se joignent au groupe en 2018

Diapo
Liste

Arrangement de la Williams FW41

Arrangement de la Williams FW41
1/4

Photo de: Giorgio Piola

Dans l'espoir d'améliorer ses performances, l’écurie Williams a pris des décisions techniques audacieuses en 2018, mélangeant certaines des idées aérodynamiques majeures vues chez Mercedes et Ferrari. L'encart en haut à droite montre l'ajout de la cape sous le nez.

Triangle de suspension conforme sur la Williams FW42

Triangle de suspension conforme sur la Williams FW42
2/4

Photo de: Giorgio Piola

La solution d’une cape sous le nez est clairement visible sur la voiture 2019.

Aileron avant de la McLaren MCL33, GP de Monaco

Aileron avant de la McLaren MCL33, GP de Monaco
3/4

Photo de: Giorgio Piola

McLaren a ensuite suivi la mode, introduisant un nouveau design lors du GP d'Espagne 2018....

Aileron avant de la McLaren MCL33 au GP d'Espagne

Aileron avant de la McLaren MCL33 au GP d'Espagne
4/4

Photo de: Giorgio Piola

C'était la première fois qu'une équipe de F1 cherchait à utiliser la cape en conjonction avec les conduits d'air de l'extrémité du nez. Bien que des modifications aient été nécessaires, la solution était très prometteuse.

Les dernières équipes à suivre la mode

Diapo
Liste

Le nez de la Racing Point RP19

Le nez de la Racing Point RP19
1/4

Photo de: Giorgio Piola

Ce n’est qu’en 2019 que d’autres écuries ont décidé de suivre la mode des capes. Racing Point a effectué un essai de sa cape lors du Grand Prix du Canada en juin dernier avant de l’utiliser en course en France. Tout comme McLaren, la solution de Racing Point est liée à l'utilisation de conduits d’air traversant le nez, qui a également été modifié pour s'adapter à la cape.

Nez de la Renault F1 Team R.S. 19

Nez de la Renault F1 Team R.S. 19
2/4

Photo de: Giorgio Piola

Renault F1 Team a adopté la solution de la cape lors de son Grand Prix national, en France. Sa version semble être en apparence moins complexe que les autres en raison du manque d’appendices aérodynamiques au bout du nez de la voiture.

Aileron avant de l'Alfa Romeo Racing C38

Aileron avant de l'Alfa Romeo Racing C38
3/4

Photo de: Giorgio Piola

C’est au Grand Prix de Grande Bretagne à Silverstone qu’Alfa Romeo a mis à jour son kit aérodynamique, qui incluait une cape sous le nez. Tout comme McLaren et Racing Point, la solution d’Alfa Romeo est liée à l'utilisation d'entrées d'air autour du nez qui ont également été adaptées, car les montants de l’aileron ont été revus.

Kimi Raikkonen, Alfa Romeo Racing C38

Kimi Raikkonen, Alfa Romeo Racing C38
4/4

Photo de: Zak Mauger / Motorsport Images

Alfa Romeo a aussi modifié la section extérieure de son aileron avant qui comporte désormais un plan principal renversé. Les volets suivants ont aussi été corrigés, améliorant la capacité de l'aileron à souffler les flux d’air au-dessus et autour des pneus avant.

Article suivant
La série de Netflix sur la F1 aura bien une saison 2

Article précédent

La série de Netflix sur la F1 aura bien une saison 2

Article suivant

Wolff préfère que Hamilton "divise" plutôt qu'il soit "ennuyeux"

Wolff préfère que Hamilton "divise" plutôt qu'il soit "ennuyeux"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Auteur Matt Somerfield