Mohammed ben Sulayem est candidat à la présidence de la FIA

Mohammed ben Sulayem est le premier candidat officiellement déclaré à la succession de Jean Todt.

Mohammed ben Sulayem est candidat à la présidence de la FIA

Mohammed ben Sulayem a lancé sa campagne : il est candidat à la présidence de la FIA, que quittera Jean Todt en décembre prochain. Il y a huit ans, l'ancien pilote de rallye avait déjà l'intention de se présenter mais avait finalement renoncé au dernier moment. À ce jour, aucun autre candidat ne s'est déclaré mais l’Émirati, âgé de 59 ans, pourrait faire face à un concurrent soutenu par Todt, qui souhaite pérenniser le travail qu'il a effectué jusqu'à présent. Les noms de David Richards et Alejandro Agag ont par ailleurs circulé ces derniers mois.

Chaque candidat doit présenter une équipe complète. Dans celle de Ben Sulayem, on retrouve Robert Reid, copilote sacré Champion du monde WRC en 2001 aux côtés de Richard Burns. Y figurent également Tim Shearman, président de l'Association canadienne des automobilistes, et Carmelo Sanz de Barros, du Royal Automobile Club d'Espagne.

Lire aussi :

L'élection du futur président de la FIA aura lieu en décembre prochain et viendra mettre un terme aux trois mandats successifs de Jean Todt, en place depuis bientôt 12 ans. Mohammed ben Sulayem est perçu depuis longtemps comme l'une des figures les plus puissantes du sport automobile au Moyen-Orient. Durant sa carrière de pilote, il a remporté 14 rallyes régionaux et a également couru au niveau international.

En 2008, il est devenu vice-président pour la mobilité et le sport à la FIA, et a activement contribué à la création du Grand Prix d'Abu Dhabi. Officiellement candidat, Ben Sulayem promet une "approche nouvelle" et insiste sur le fait que, selon lui, "la FIA doit encourager une culture de gouvernance démocratique et transparente".

"Je veux donner beaucoup en retour à la FIA et à son incroyable communauté", assure-t-il. "J'espère que mon expérience, à la fois dans la mobilité et le sport comme vice-président, concurrent et également homme d'affaires et passionné d'automobile, pourra apporter une plus-value. Je suis fier de mener une équipe aussi expérimentée et passionnée, qui est concentrée sur le fait de répondre aux attentes des membres."

partages
commentaires
Fernando Alonso surpris qu'on parle tant de son âge

Article précédent

Fernando Alonso surpris qu'on parle tant de son âge

Article suivant

Tsunoda n'a "aucune raison d'être nerveux" pour ses débuts en F1

Tsunoda n'a "aucune raison d'être nerveux" pour ses débuts en F1
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1 , FIA F2 , FIA F3 , WRC , WEC , Formule E
Tags jean todt , fia
Auteur Basile Davoine
À Imola, gros point d'interrogation sur la hiérarchie Prime

À Imola, gros point d'interrogation sur la hiérarchie

Mercedes a pris l'ascendant sur Red Bull lors des essais libres à Imola vendredi, mais les performances restent très serrées. L'écurie Championne du monde ne prend rien pour acquis, et les données difficilement lisibles confirment que cette méfiance est légitime.

Formule 1
17 avr. 2021
Ferrari progresse, mais il en faudra plus pour Leclerc Prime

Ferrari progresse, mais il en faudra plus pour Leclerc

La Scuderia Ferrari a débarqué à Imola après une bonne performance lors de la manche d’ouverture à Bahreïn. Mais pour Charles Leclerc, il reste encore du travail pour que Ferrari retrouve la place qu'elle mérite.

Formule 1
16 avr. 2021
Quels enjeux majeurs pour le GP d'Émilie-Romagne ? Prime

Quels enjeux majeurs pour le GP d'Émilie-Romagne ?

En Formule 1, trois semaines d’attente entre deux courses paraissent être une éternité. Avec un calendrier 2021 déjà modifié, les équipes se rendent à Imola pour reprendre la compétition après une manche d’ouverture exaltante à Bahreïn. Voici les différents enjeux et scénarios attendus pour ce Grand Prix d’Émilie-Romagne.

Formule 1
15 avr. 2021
Pourquoi la nouvelle structure de Williams épouse la tendance Prime

Pourquoi la nouvelle structure de Williams épouse la tendance

Williams a résisté à la marée pendant de nombreuses années mais l'ère du propriétaire-exploitant est révolue depuis longtemps.

Formule 1
14 avr. 2021
Le fond plat en Z est-il l'idéal en 2021 ? Prime

Le fond plat en Z est-il l'idéal en 2021 ?

Les équipes de Formule 1 semblent divisées concernant la meilleure solution pour les nouvelles règles sur le fond plat. Une fois de plus, deux tendances radicalement opposées apparaissent. Désormais, une question se pose : le tableau dressé lors du premier Grand Prix permet-il déjà d'indiquer qui est sur la bonne voie et qui ne l'est pas ?

Formule 1
13 avr. 2021
AlphaTauri sera-t-elle la surprise de 2021 ? Prime

AlphaTauri sera-t-elle la surprise de 2021 ?

Serait-il possible qu'AlphaTauri soit la grande surprise de la saison 2021 de Formule 1 ? Ce qui a été montré lors du Grand Prix de Bahreïn le suggère clairement.

Formule 1
13 avr. 2021
Quand Stirling Moss donnait une leçon sur le pilotage Prime

Quand Stirling Moss donnait une leçon sur le pilotage

Remémorons-nous quelques souvenirs marquants de Stirling Moss, légende du sport automobile, qui nous a quittés l'an dernier à l'âge de 90 ans.

Formule 1
12 avr. 2021
Le faible rake met Aston Martin à la croisée des chemins Prime

Le faible rake met Aston Martin à la croisée des chemins

Aston Martin peut-elle se sortir du trou dans lequel la réglementation aérodynamique de 2021 l'a envoyée ? Cette question, l'écurie britannique ne peut pas encore y répondre. En revanche, les récentes performances de Mercedes offrent un signe d'encouragement.

Formule 1
11 avr. 2021