Mohammed ben Sulayem est candidat à la présidence de la FIA

Mohammed ben Sulayem est le premier candidat officiellement déclaré à la succession de Jean Todt.

Mohammed ben Sulayem est candidat à la présidence de la FIA

Mohammed ben Sulayem a lancé sa campagne : il est candidat à la présidence de la FIA, que quittera Jean Todt en décembre prochain. Il y a huit ans, l'ancien pilote de rallye avait déjà l'intention de se présenter mais avait finalement renoncé au dernier moment. À ce jour, aucun autre candidat ne s'est déclaré mais l’Émirati, âgé de 59 ans, pourrait faire face à un concurrent soutenu par Todt, qui souhaite pérenniser le travail qu'il a effectué jusqu'à présent. Les noms de David Richards et Alejandro Agag ont par ailleurs circulé ces derniers mois.

Chaque candidat doit présenter une équipe complète. Dans celle de Ben Sulayem, on retrouve Robert Reid, copilote sacré Champion du monde WRC en 2001 aux côtés de Richard Burns. Y figurent également Tim Shearman, président de l'Association canadienne des automobilistes, et Carmelo Sanz de Barros, du Royal Automobile Club d'Espagne.

Lire aussi :

L'élection du futur président de la FIA aura lieu en décembre prochain et viendra mettre un terme aux trois mandats successifs de Jean Todt, en place depuis bientôt 12 ans. Mohammed ben Sulayem est perçu depuis longtemps comme l'une des figures les plus puissantes du sport automobile au Moyen-Orient. Durant sa carrière de pilote, il a remporté 14 rallyes régionaux et a également couru au niveau international.

En 2008, il est devenu vice-président pour la mobilité et le sport à la FIA, et a activement contribué à la création du Grand Prix d'Abu Dhabi. Officiellement candidat, Ben Sulayem promet une "approche nouvelle" et insiste sur le fait que, selon lui, "la FIA doit encourager une culture de gouvernance démocratique et transparente".

"Je veux donner beaucoup en retour à la FIA et à son incroyable communauté", assure-t-il. "J'espère que mon expérience, à la fois dans la mobilité et le sport comme vice-président, concurrent et également homme d'affaires et passionné d'automobile, pourra apporter une plus-value. Je suis fier de mener une équipe aussi expérimentée et passionnée, qui est concentrée sur le fait de répondre aux attentes des membres."

partages
commentaires
Pourchaire espère gagner en F2 mais sait que ce sera "vraiment dur"

Article précédent

Pourchaire espère gagner en F2 mais sait que ce sera "vraiment dur"

Article suivant

Lawson déjà vainqueur, Pourchaire trahi par la mécanique

Lawson déjà vainqueur, Pourchaire trahi par la mécanique
Charger les commentaires
Bottas, dans le piège et sur un fil Prime

Bottas, dans le piège et sur un fil

Le Grand Prix de France n'est qu'une preuve de plus du rôle à la fois central que pourrait occuper mais aussi des problèmes que risque de poser (et de se poser) Valtteri Bottas chez Mercedes.

Formule 1
22 juin 2021
Les notes du Grand Prix de France 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de France 2021

Après le Grand Prix de France, septième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
21 juin 2021
Qu'est-ce qui empêche les Américains de courir en F1 ? Prime

Qu'est-ce qui empêche les Américains de courir en F1 ?

Lors des 25 dernières années, deux Américains seulement ont couru en Formule 1, sans marquer le moindre point. Qu'est-ce qui explique ce manque de succès dans la catégorie reine du sport automobile ?

Formule 1
20 juin 2021
Frédéric Vasseur, le capitaine idéal pour un navire en F1 Prime

Frédéric Vasseur, le capitaine idéal pour un navire en F1

Deux dixièmes places lors des dernières courses ont permis à Alfa Romeo de se hisser en tête de la lutte parmi les écuries de fond de peloton, mais à plus long terme, l'équipe basée en Suisse a des ambitions bien plus grandes. Avec les nouvelles règles de 2022 qui devraient équilibrer les choses, le patron de l'écurie, Frédéric Vasseur, a de bonnes raisons d'être optimiste, comme il l'a expliqué à Motorsport.com dans une interview exclusive.

Formule 1
19 juin 2021
Comment Ferrari a donné tort à Charles Leclerc Prime

Comment Ferrari a donné tort à Charles Leclerc

Ferrari a impressionné en signant la pole position à Monaco et à Bakou. Voici comment la Scuderia a redressé la barre après une saison 2020 difficile.

Formule 1
18 juin 2021
Ces moments de joie qui soulignent le problème majeur de la F1 Prime

Ces moments de joie qui soulignent le problème majeur de la F1

Les victoires tant attendues des anciens pilotes de Formule 1 Marcus Ericsson et Kevin Magnussen le week-end dernier, respectivement en IndyCar et en IMSA, ont rappelé à la F1 ce qui lui manque. Mais avec les nouvelles règles visant à équilibrer le plateau, l'optimisme renaît quant à la possibilité pour davantage de pilotes de lutter pour des succès autrefois inespérés.

Formule 1
17 juin 2021
Ces ruses autour des pneus qui vont désormais être interdites Prime

Ces ruses autour des pneus qui vont désormais être interdites

Les conclusions de Pirelli sur les défaillances des pneus à Bakou n'ont pas complètement rejeté la faute sur les équipes, mais la fermeté de la réponse de la FIA laisse peu de place au doute.

Formule 1
16 juin 2021
L'heure a sonné pour l'outil de conception le plus fiable de la F1 Prime

L'heure a sonné pour l'outil de conception le plus fiable de la F1

Le travail en soufflerie constitue le fondement du développement aérodynamique d’une Formule 1. Cependant, les progrès de la recherche virtuelle annoncent la disparition de cet outil coûteux et compliqué.

Formule 1
15 juin 2021