Monaco, une grande opportunité pour McLaren
Fernando Alonso, McLaren MP4-30 abandonne
Fernando Alonso, McLaren MP4-30
Ron Dennis, président exécutif de McLaren
Jenson Button, McLaren MP4-30 avec des équipements de collecte de données
Fernando Alonso, McLaren Honda
Jenson Button, McLaren MP4-30
Jenson Button, McLaren MP4-30
Charger le lecteur audio

Le Grand Prix d'Espagne a été doux-amer pour McLaren Honda. L'écurie a fait de beaux progrès sur un tour, parvenant à placer ses deux monoplaces en Q2, mais la course a été décevante avec une seizième place pour Jenson Button devant les deux Manor et un abandon suite à un problème de freins pour Fernando Alonso.

McLaren va espérer résoudre les problèmes d'équilibre subis par Button à Barcelone ainsi que les soucis de fiabilité qui ont affecté les deux voitures pour aborder le Grand Prix de Monaco dans de bonnes conditions.

"Après la déception de Barcelone, toute l'équipe attend Monaco avec impatience pour mettre la dernière course derrière nous et continuer à travailler pour améliorer notre package," déclare Ron Dennis, président de McLaren. "Barcelone est un circuit éreintant pour une Formule 1, donc notre performance relative était encourageante jusqu'à ce que l'on découvre le problème de surchauffe de freins de Fernando."

"Nous avons certainement été malchanceux, mais nous pouvons quand même en tirer des points positifs et nous tourner vers notre prochain défi : Monaco," poursuit-il. "C'est un circuit urbain dur et exigeant qui requiert une approche complètement différente de la part des équipes, mais c'est ce qui le rend encore plus spécial."

La maniabilité et l'équilibre, facteurs cruciaux

En effet, dans un contexte où la McLaren manque de puissance et de vitesse de pointe, courir dans les rues étroites et sinueuses de la Principauté devrait représenter une vraie opportunité pour l'écurie britannique et ses pilotes.

"La nature des rues étroites de Monaco signifie qu'on se concentre moins sur la puissance pure et plus sur la maniabilité et sur l'équilibre," confirme Dennis. "Sur ce circuit, il y a encore plus de facteurs qu'ailleurs : le trafic, les voitures de sécurité, les stratégies inhabituelles."

Les qualifications, notamment, seront cruciales, car il est très difficile de dépasser à Monaco. Une bonne performance de McLaren samedi pourrait donc être la clé des points.

"Notre premier objectif est donc de maximiser notre performance samedi. Les positions de qualifications peuvent souvent dicter le résultat d'une course à Monaco car dépasser est extrêmement difficile, donc c'est important que nous concentrions nos efforts là-dessus en premier lieu," conclut le Britannique.

McLaren est toujours en attente de ses premiers points de la saison. Ceux-ci viendront-ils en Principauté?

partages
Ferrari - Les développements sont confirmés après enquête
Article précédent

Ferrari - Les développements sont confirmés après enquête

Article suivant

Ferrari - Arrivabene s'inquiète des soucis de motricité

Ferrari - Arrivabene s'inquiète des soucis de motricité
Comment Mercedes évolue avec son nouveau directeur technique Prime

Comment Mercedes évolue avec son nouveau directeur technique

Mike Elliott a pris le poste de directeur technique chez Mercedes il y a moins d'un an, apportant sa propre approche sans révolution.

Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton Prime

Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton

Juan Manuel Fangio, sans égal sur la piste et en dehors, a été le premier à définir ce qu'était un grand pilote de Formule 1. Nigel Roebuck retrace l'histoire d'un remarquable champion.

Formule 1
21 janv. 2022
Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing Prime

Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing

Pendant de longues années, Daniel Ricciardo n'avait pas une haute estime de la course virtuelle, plus connue sous le nom de simracing. Mais le pilote McLaren a aujourd'hui un avis bien différent.

Formule 1
19 janv. 2022
Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021